IDENUM : une solution franco-française à vocation internationale

Un entretien de Charles Copin avec Charles du Boullay, Président de Idénum.

Charles du Boullay est Président d’Idenum et dirige CDC Arkhinéo et CDC Fast, deux filiales de la Caisse des Dépôts dans le domaine de la confiance numérique. La première s’adresse aux entreprises privées, tandis que la seconde vise les collectivités locales.

Ch. du BOULLAY 14ce947Charles Copin : c’est quoi Idénum ? 

Charles du Boullay : Idénum signifie Identité numérique. Nous sommes parti d’un constat vérifiable quotidiennement : l’usage du numérique a généré une multiplication des mots de passe. Aujourd’hui un internaute utilise en moyenne 16 mots de passe pour s’identifier sur les sites web. Ce qui a pour conséquence une tendance forte à privilégier la facilité au détriment de la sécurité. On va donc noter tous ces mots de passe sur un calepin ou sur une note électronique sur son ordinateur ou sur son smartphone. Partant de ce constat La Poste, SFR, les Pages jaunes, le Crédit Mutuel et la Caisse des Dépôts ont décidé de démontrer dans un délai de 18 mois que l’interopérabilité de l’identité numérique est réalisable. Le principe étant de faire en sorte que l’identité numérique créée par l’internaute puisse lui servir à s’identifier sur tout ou partie des sites qu’il utilise fréquemment et où il lui est demandé de s’identifier.

C. C. : On voit bien l’intérêt de l’internaute, mais quel est celui du propriétaire du site ?

C. Du B : L’intérêt d’accepter Idénum va porter sur plusieurs points :

– Tout d’abord, la fin de la régenération des mots de passe. Les demandes de nouveaux mots de passe par les internautes coûtent cher aux propriétaires de sites. C’est donc un économie directe pour ces sites ;

– Ensuite, Idénum permettra le remplissage automatique des informations demandées par les sites marchands, avec l’accord préalable de l’internaute. C’est un confort d’usage pour ce dernier et pour le site, une garantie que les informations fournies ont été vérifiées par l’autorité chargée d’émettre l’identité numérique.

C. C. : Quel est le calendrier ?

C. du B. : La société Idénum a été créée le 11 mars 2013. Elle est opérationnelle depuis mi-juin. La première grande étape de ce calendrier de 18 mois, consiste à s’intéresser aux sites marchands. Nous souhaitons cerner leurs attentes en matière d’identité numérique. Quels sont les services attendus ? Quel intérêt perçoivent-ils dans le développement d’une identité numérique que l’on pourrait qualifier d’unique ?

Nous avons déjà rencontré une trentaine de responsables de ces sites et à la rentrée nous en totaliserons une quarantaine. L’objectif, à fin septembre 2013, est que nous ayons finalisé cette étude. Les réponses de ces responsables sont très importantes parce qu’elles vont déterminer les éléments du cahier des charges de la solution Idenum. Il est essentiel que nous apportions une réponse satisfaisante à ces sites marchands.

Dans le même temps, nous aurons réalisé un benchmark des solutions européennes existantes. Ce qui nous intéresse est de savoir lesquelles ont connu un succès et pourquoi ? Au cours du quatrième trimestre, nous aurons rédigé les éléments d’un cahier des charges qui permettront de commencer à construire l’interopérabilité entre les émetteurs et des accepteurs d’identité numérique, avec leur indispensable collaboration.

Puis, nous entrerons dans la phase expérimentale sur le premier semestre 2014 pour démontrer la faisabilité du système.

C. C. : comment cela marchera-t-il pour l’internaute ?

C. du B. ; Il faut d’abord qu’il possède une identité numérique. Nous avons compris que nous avons tous déjà une identité numérique puisque nous avons déjà communiqué à l’administration, aux entreprises publiques et privées nos données personnelles pour ouvrir un compte bancaire ou téléphonique ou tout autre service. Ces informations ont été données lors d’un entretien en face à face où le représentant de l’organisme ou de l’entreprise a pu vérifier l’identité du demandeur. Une fois l’identité numérique créée, l’internaute se connecte sur un site qui a mis en place le système Idenum et clique sur le logo distinctif d’identification. Là, en fonction des informations qui sont nécessaires pour la transaction future : une simple consultation ne demandera pas vos données personnelles, en revanche une transaction commerciale ou financière les exigera. En fonction de la nature de la demande du site, Idenum va établir une connexion entre le site et l’émetteur de l’identité numérique de l’internaute. Si ce dernier a accepté le transfert de ses données personnelles avec une exigence de sécurité qu’il aura souhaitée, ses données vont être communiquées au site.

C. C. Est-ce qu’Idenum vérifie que l’internaute est connecté avec un vrai site marchand ?

C. du B. : Oui, pourquoi ? Parce qu’on imagine que si un faux site fait figurer un bouton Idenum, il n’y aura pas de connexion avec notre plateforme. L’internaute va constater que rien ne se passe et se méfiera. Dans le cahier des charges Idenum, nous allons d’abord définir dans quelles conditions sera attribué le label des sites « émetteurs » Nous aurons ainsi une relation contractuelle avec ces sites.

C. C. On avait défini l’internet comme le village mondial. Idenum est une solution franco-française. Quel est son avenir dans un marché global ?

C. du B. : Dans le domaine de la confiance numérique il est déjà difficile de vendre dans son propre pays. Dès lors, si l’on veut commercialiser au niveau international, on multiplie les difficultés par autant de pays que l’on veut intéresser. Je crois qu’il faut d’abord faire la démonstration que la solution fonctionne bien en France. En revanche, il faut donner les moyens aux étrangers de bénéficier de la vérification d’identité offerte par Idenum. A court terme nous n’avons pas pour vocation d’aller au-delà des frontières nationales.

Poster un commentaire

Classé dans Identité électronique

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s