Vie privé : la Cnil veut approfondir la question du sans contact

La RFID soulève des interrogations à la CNIL qui veut évaluer ses impacts sur la vie privée des utilisateurs.

C’est une suite logique de l’avis rendu par les États membre de l’Union européenne qui suggère de s’intéresser de près à la technologie RFID. ll s’agit d’étudier si la sainte trinité : finalité, proportionnalité, sécurité est bien appliquée par les exploitants de dispositif mettant en œuvre le sans contact.

La CNIL s’inquiète de savoir si les puces sans contact ne favorisent pas le traçage des individus. Et de considérer que si un tag n’est pas chiffré, nʼimporte quel individu possédant un lecteur adéquat peut accéder à son contenu… et identifier, à distance, le porteur. Lire

Poster un commentaire

Classé dans Juridique

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s