M-Payment : petit tour de table des prévisions des analystes

Monitise s’est livré à une brève revue des opinions de consultants portant sur l’usage du mobile dans le domaine des paiements.

Datamonitor estime que le m-wallet est destiné aux paiements de proximité. La seule fonctionnalité de paiement est adaptée aux pays émergents, en revanche elle se révèle insuffisante dans les marchés développés où il faut créer une valeur ajoutée. On pense aux bonus, coupons et autres avantages clients. Du côté des acteurs, Datmonitor considère que les banques, les réseaux, les fournisseurs de méthodes de paiement en ligne et les opérateurs de télécoms comme les gagnants potentiels. Le consultant est plus prudent sur les start-ups et les fournisseurs de matériels. Vise-t-il Apple ?

Ovum : Comme Datamonitor, le consultant considère que la balle est dans le camp des banques et des émetteurs de cartes. Tout en leur adressant une mise en garde contre le  » Wait and See et d’ajouter que les banques d’avoir agir, non seulement pour conserver leurs liens avec leurs clients et les commerçants, mais aussi en créant des plates-formes et de nouvelles sources de profit.

Gartner : Dans ses prévisions portant sur les transactions annuelles de paiement mobile, l’analyste a minimisé le rôle du NFC après le lancement de l’iPhone. Et pas un peu : 40 % de moins par rapport à leur estimation pour 2017. Les dernières évaluations donnent un volume d’affaires de 721 milliards de dollars pour 2017. Pour 2016, l’analyste avait prévu 620 milliards de dollars, revus à la baisse à 600 milliards de dollars.

Berg Insight : Moble Wallet services. Le Suédois Berg a essayé de quantifier l’utilisation des Wallet sur téléphone mobile. En Europe, Berg prévoit entre 2012 et 2017 le nombre d’utilisateurs et du volume en magasin croîtrent d’une fourchette entre 0,5 à 0,1 milliard d’euros à une fourchette de 42 à 45 milliards  d’euros. Et de citer des lancements de Telefónica, Orange, T-Mobile, Vodafone, ING Bank, BNP Paribas, Barclaycard, Swedbank, mBank, PKO Bank Polski, Seamless, Auchan et PayPal. En Amérique du Nord , Berg prévoit un saut passant de 7,5 millions d’utilisateurs et un volume de 0,5 milliard de dollars à la fin de l’année 2012, à 29 millions d’ utilisateurs et un volume de 44 milliards de dollars en 2017. Berg cite les initiatives de Google, Isis, MCX, PayPal, CIBC, LevelUp et Square. Seuls 3 wallet NFC ont un marché potentiel de plus de 100 000 utilisateurs : ISIS, Google et Turkcell.

Strategy Analytics : pour cet analyste le NFC amplifiera les paiements par mobile chez les commerçants. Les solutions NFC réaliseront pour 48 milliards de dollars en 2017. Néanmoins, l’analyste vote un retard dans l’adoption des paiements NFC malgré l’augmentation forte des téléphones mobiles NFC. Le rapport ici

Poster un commentaire

Classé dans M-Paiement

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s