Big Data : quels usages, quels défis ?

Qui peut nier que le Big Data fasse partie des outils de la rupture, avec l’Internet et le Cloud ? Le Commissariat général à la stratégie et à la prospective en a pris conscience en publiant la note d’analyse sur le thème « Analyse des big data, quels usages, quels défis ? rédigée par Marie-Pierre Hamel et David Marguerit, du département Questions sociales.

Avec le Big Data, on parle de zettaoctets (1021 octets) d’informations. Pour donner un ordre de grandeur, la note d’analyse précise que 1,8 zettaoctets (1 000 000 000 000 000 000 000 octets) représentent toutes les informations enregistrées en 2011. le Cloud quant à lui, permet le stockage de ces données à un coût de gigaoctet qui a chuté, en moyenne, de 12,30 euros en 2000 à 0,04 euro (0,06 dollars) en juillet 2013 (source)

Au delà du traitement rapide d’une somme astronomique de donnée, le Big Data s’appuie sur des outils d’analyse qui se perfectionnent. Comme le précise les auteurs de cette note dans leur conclusion : l’analyse permet de traiter des pathologies, de créer de nouvelles technologies, d’accroître nos connaissances, de prévenir des catastrophes, d’organiser les services, etc

 » Ceci devant rester dans le respect de la protection des données personnelles de chaque individu.

Télécharger la note ici

Poster un commentaire

Classé dans Économie numérique, Big Data

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s