Les nouvelles Wallet Card : gadgets pour Geek ou produits d’avenir ?

Une interview de deux industriels m’a rajeuni. À la lecture d’un entretien réalisé par FN Media Group je me suis cru en 1980. Les dirigeants de NXT-ID et de Coin estiment que leur produits vont supprimer l’utilisation de cartes de crédit. À la poubelle, les quelque 10 milliards de cartes aujourd’hui en circulation dans le monde. Leur solution : enregistrer toutes les cartes possédées par un utilisateur dans une seule carte électronique que les deux constructeurs proposent. Cette nouvelle me rajeunit parce qu’elle me rappelle la volonté des pionniers de la carte à puce de vouloir intégrer plusieurs applications dans la puce : bancaire, de santé, transport, identité… On sait ce qu’il en est advenu.

Les nouveaux venus semblent ignorer une réalité toute simple : un produit doit répondre aux besoins spécifiques d’un secteur ou un domaine d’activités. Le domaine de la banque est différent de celui des transports, de la santé, de l’identité administrative, etc. Autre constat : la multiapplications dans un seul support, carte ou smartphone, ne peut être délivré que par un seul prestataire. L’équation multiapplication, multiprestataires ne fonctionne pas. Le produit doit être la propriété d’un seul émetteur. On le voit dans les applications bancaires : la carte permet plusieurs applications : débit, crédit, porte-monnaie électronique fournies par un seul émetteur. Rappelons nous la difficulté de mener de simples expériences avec des mobiles NFC avec deux émetteurs : les opérateurs de télécommunications et le secteur bancaire. En revanche, ce qui fonctionne est le lancement de moyen de paiement, par exemple Orange Cash, et le réseau Visa.

NXT-ID propose une Wocket. Ce nouveau terme définit une carte électronique pouvant stocker dans sa mémoire des centaines de cartes différentes. Même principe d’un Wallet stocké sur une carte avec Coin. Une façon de vouloir court-circuite la carte à puce EMV que les américains ne souhaitent pas développer sur leur territoire. Une seule carte pouvant stocker une centaine de cartes émises par plusieurs émetteurs : qui appeler en cas de perte de cette card wallet ?

Pour Gino Pereira, CEO de Next-ID, Wocket peut stocker jusqu’à 10 000 enregistrement decartes de crédit, de débit, de fidélité, cartes cadeau, d’identification, de Club et aussi des Bons de réduction, des données médicales… pour n’en citer que quelles une des applications. En réponse à des questions sur la sécurité, le dirigeant précise que Wocket utilise l’identification par procédé biométrique et code PIN. Par ailleurs l’information est stockée dans une puce cryptée et ne circule pas sur l’internet, le Cloud, un smartphone ou autre matériel informatique. Ce produit devrait être commercialisé fin mars, début avril 2014.

Kanishk Parashar, le CEO de Coin prévoit le lancement de son produit pour cet été 2014. Même principe que Wocket, on stocke dans Coin plusieurs types de cartes. Pour cela, il faut être muni d’un dongle (type Square) et de passer la carte à pistes magnétiques. Puis de prendre une photo de cette carte. Le tout est enregistré. Au moment de payer chez le commerçant, on choisit le type de carte à débiter et on passe la carte dans le lecteur de pistes magnétiques. Coin n’utilise pas de procédé biométrique, mais crypte toutes les données.

Lire l’interview en anglais

Poster un commentaire

Classé dans Industrie, International

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s