Ingenico : le facilitateur

Communiqué de presse d’Ingenico

Performance remarquable au 1er trimestre 2014
Chiffre d’affaires T1’14 : €325 millions d’euros
Croissance organique1 : +20%
Très bonne performance dans toutes les régions
Croissance à deux chiffres sur les deux segments d’activité
Objectifs 2014 précisés : croissance organique attendue comprise entre 10% et 15% et marge d’EBITDA2 supérieure ou égale à 21% 

Paris – le 30 avril 2014. Ingenico (Euronext : FR0000125346 – ING) publie aujourd’hui son chiffre d’affaires pour le premier trimestre 2014.

Ingenico - CA 1er trimestre 2014

Ingenico – CA 1er trimestre 2014

Philippe Lazare, Président Directeur Général d’Ingenico, a déclaré : «L’activité d’Ingenico a remarquablement progressé au cours du 1er trimestre dans toutes les régions où nous opérons. Cette performance repose essentiellement sur notre positionnement concurrentiel unique dans un marché plus porteur qu’attendu. De plus, elle illustre la pertinence de notre stratégie multi-locale : nous avons conforté notre leadership en Chine et sur les marchés émergents, accéléré le développement de notre activité en Amérique du Nord et mené à bien l’intégration d’Ogone, leader sur le paiement digital.

En déployant nos solutions de paiement rapides et sécurisées sur tous les canaux – en magasin, sur internet et sur mobile – nous avons plus que jamais un rôle de facilitateur pour nos clients dans leur relation avec les consommateurs.

L’ensemble de ces facteurs nous a permis de préciser notre objectif de chiffre d’affaires pour l’année. »

Chiffre d’affaires pour le T1’14

Suite au regroupement des activités Européennes et de la division Transactions, l’Italie et l’Europe de l’Est sont rattachées depuis le 1er janvier 2014 à la zone EMEA, du fait d’une activité principalement orientée sur les terminaux de paiement. Par ailleurs, avec la cession de TransferTo en décembre 2013, « Opérations Centrales » est désormais composée des activités de ROAM et de centrale d’achat. Le chiffre d’affaires Santé est désormais rattaché à la région Europe-SEPA.

Pour faciliter la lecture de la performance du Groupe, le chiffre d’affaires consolidé du premier trimestre 2014 est comparé au chiffre d’affaires retraité (ou «pro forma»), à effet du 1er janvier 2013, de la sortie du périmètre de TransferTo, intervenue au cours de l’exercice 2013.

Ingenico Chiffres 1er trismestre 2014:2

Au cours du premier trimestre 2014, le Groupe a réalisé un chiffre d’affaires de 325 millions d’euros, en hausse de 7% en données publiées, intégrant un effet de change négatif de 18 millions d’euros, notamment en Amérique Latine. Le Groupe a réalisé un chiffre d’affaires de 268 millions d’euros pour les terminaux de paiement (hardware, services et maintenance) et 57 millions d’euros pour l’activité issue des Transactions.

En données comparables1, la croissance du chiffre d’affaires s’établit à 20% par rapport au T1’13, portée par une croissance à deux chiffres sur les deux segments. La performance de l’activité des terminaux de paiements (+21%) s’appuie sur la présence multi-locale du Groupe dans un environnement de marché plus porteur qu’attendu. Par ailleurs, la croissance de l’activité Transactions est en progression de 5 points à 14%, portée par la bonne performance des solutions de paiement en magasin et en ligne.

Au premier trimestre 2014, toutes les régions ont contribué à la croissance du Groupe. Par ailleurs, la part de chiffre d’affaires issue des activités Services, Maintenance et Transactions est stable à 30% (hors TransferTo).

Performance du trimestre par région, en données comparables1, par rapport au T1’13 :

• Europe-SEPA (+8%) : Le Groupe enregistre une bonne performance sur les deux segments d’activité. Sur les terminaux de paiement, le Groupe bénéficie du déploiement plus rapide que prévu de certaines commandes, notamment dans la grande distribution au Royaume Uni et dans le secteur bancaire en Espagne. Comme attendu, Ingenico accélère le déploiement de sa stratégie basée sur les services de paiement en magasin et en ligne et sur mobile à travers Ogone qui est en croissance de 27%. Au cours du trimestre, Ogone a signé ses premiers contrats en Espagne, en capitalisant notamment sur la présence locale d’Ingenico.
• Amérique Latine (+9%) : La bonne performance d’Ingenico est le résultat d’une politique commerciale active sur cette zone où le Groupe fournit désormais des solutions de paiement aux trente premières banques et institutions financières. Comme attendu, le Groupe renoue avec la croissance au Brésil ce trimestre et intensifie sa présence commerciale sur la zone, notamment au Mexique et dans les Caraïbes.
• Asie Pacifique (+28%) : Ingenico continue d’enregistrer une forte croissance sur cette zone géographique, notamment en Chine où le Groupe confirme trimestre après trimestre sa position de leader. Plus globalement et suite à un développement commercial focalisé au cours des derniers trimestres, le groupe dispose désormais d’un vaste réseau d’acceptance, connecté aux 30 plus grandes banques de la zone.
• Amérique du Nord (+61%) : La forte performance reflète la montée en puissance du Groupe dans la région, et plus particulièrement au Canada avec la livraison accélérée d’une commande importante. Le Groupe est bien engagé dans le déploiement de solutions de paiement sécurisé sous protocole EMV qui seront appelées à se généraliser, notamment aux Etats Unis, comme le témoignent les contrats récents signés avec le distributeur CardConnect ou encore HoneyBacked.
• EMEA (+37%) : Le Groupe continue de bénéficier d’une bonne dynamique commerciale sur toute la région, portée par le déploiement concentré des commandes en Italie pendant le trimestre et une présence commerciale directe sur le marché russe. Ingenico continue par ailleurs de tirer parti de la restructuration de son réseau de distribution au Moyen-Orient. Enfin, le lancement de la nouvelle solution combinant le paiement et la mémoire fiscale en Turquie s’annonce prometteur.
• Opérations centrales (+26%) : le déploiement de solutions d’encaissement mobile de RoamData se poursuit aux Etats Unis, notamment avec la signature de nouveaux contrats, tels que EVO et Thatcher Technology Group.

Perspectives

Au cours du premier trimestre, Ingenico a réalisé une performance remarquable sur l’activité des terminaux de paiement et l’activité transactions semble par ailleurs bien orientée dans la plupart des pays Européens.

Dans ce contexte, le Groupe précise ses objectifs 2014 de progression de chiffre d’affaires, soit une croissance organique1 comprise entre 10% et 15% sur la base d’un chiffre d’affaires pro forma 2013 à 1301 millions d’euros (excluant la contribution de TransferTo, cédé au 1er décembre 2013).

Positionné sur un marché en évolution rapide, le Groupe entend accélérer en 2014 les investissements dans les futurs relais de croissance en continuité avec la tendance du second semestre 2013, et confirme une marge d’EBITDA2 attendue supérieure ou égale à 21%.

 1. A périmètre et change constants.
2. EBITDA est une notion extra-comptable représentant le résultat opérationnel courant avant amortissements, dépréciations et provisions, et coût des actions distribuées au personnel et aux mandataires sociaux.

Poster un commentaire

Classé dans Industrie, Monétique

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s