4,5 milliards d’identifiants volés

C’est le triste bilan de pirates informatiques russes dévoilé par Hold Security. Le bilan est exceptionnel : 420 000 sites piratés ; 1,2 milliard de mots de passe et 4,5 milliards de comptes récupérés. C’est le plus gros hold-up numérique réalisé par une organisation qui a été baptisé CyberVor (Vor signifie voleur en Russe), par Hold Security.

Comment est-ce arrivé ?

Hold Security décrit la méthode suivante : à l’origine le gang se procure, sur le marché noir, des bases de données piratées auprès d’autres gang de pirates. Ces bases sont utilisées pour attaquer les fournisseurs de courriels, les médias sociaux et des sites web qui sont spamés. Puis, une autre méthode a consisté à installer des botnets destinés à identifier les vulnérabilité des ordinateurs des victimes sur les sites qu’ils ont visité. Cet « audit » un peu particulier a abouti à recenser plus de 400 000 sites vulnérables que le gang s’est empressé de pirate.

Nous sommes tous égaux devant la loi, mais aussi, selon les pirates, devant le crime. Aisni, le gang n’a pas fait de distinction entre les petits sites et ceux mis en œuvre par les grandes entreprises. Ainsi tous les sites visités par les victimes ont été piratés et ce dans tous les secteurs de la vie économique et sociale y compris les blogs personnels.

On peut lire aussi :

5 Facts About CyberVor Report

Poster un commentaire

Classé dans International, Sécurité

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s