Otipass : le pass partout

Si vous habitez l’Alsace ou passez des vacances dans cette belle région, le Pass Alsace vous permettra, pour un prix forfaitaire, de visiter des sites adhérents au système aussi divers que les musées, châteaux et autre espace à visiter. De même pour le City Pass Bordeaux Métropole ou pour les amateurs d’art, le Museums Pass Musées qui permet l’accès à plusieurs centaines de musées en Suisse, en Allemagne et dans l’Est de la France. Le point commun de ces trois pass ? Ils sont exploités et gérés par la société Otipass. La société vient d’être retenue par la Métropole Rouen Normandie.

« Le concept d’origine d’Otipass est de numériser les passeports territoriaux et touristiques » explique Philippe Rousselet, son président. En effet, si les Pass se présentent sous forme de carte plastique, le système de traitement de ces badges n’est pas toujours informatisé sur toute la chaîne de traitement. Ce qui prive l’espace culturel ou touristique d’informations sur les taux de fréquentation et autres informations utiles pour développer la relation client avec les détenteurs de Pass. Ces informations seront utilisées par les techniques de communication comme les SMS, réseaux sociaux, e-mailings… De plus, la numérisation permet d’optimiser les aspects administratifs et financiers.

Otipass a mis en place une plate-forme qui permet de numériser ces passeports sous forme d’une carte en plastique dotée de la technologie de la puce sans contact, mais aussi sous forme d’applications sur les téléphones mobiles. Cette plate-forme permet à Otipass de passer d’un statut de prestataire à celui d’opérateur global. La différence ? «Nous proposons aux collectivités territoriales de prendre en charge la totalité du dispositif, y compris les investissements d’origine et la gestion opérationnelle sur les plans commercial et technique » explique Philippe Rousselet. Et de préciser que la rémunération de la société se fera sur la vente des Pass. C’est le cas du Pass Alsace où Otipass a repris l’ensemble de la gestion globale du Pass, libérant ainsi les services de l’ADT 67 (Association Départementale du Tourisme).

La chaîne de numérisation des Pass comprend un ou plusieurs matériels qui assurent le traitement des informations fournies par ces Pass. Les matériels fournis par Otipass, s’adapte aux environnements du prestataire (Musée, centre culturel, lieu historique..). Ce prestataire peut utiliser le « web service » qui contraint de saisir manuellement le numéro du Pass. C’est le cas des espaces recevant un nombre limité de visiteurs. Puis, si les flux sont suffisants, on passe au niveau du lecteur de cartes ou d’une tablette équipé du logiciel Otipass qui permet la gestion des badges et leur vente par le prestataire. Dernier né de la gamme : OtiCash. Ce produit se présente sous la forme d’une tablette Android 12 pouces, reliée à un lecteur sans contact et une imprimante en mode Bluetooth.

C’est un système intégré qui gère les entrées des visiteurs, les ventes réalisées, la production de tickets d’entrée pour les non détenteurs de Pass. C’est un système modulable, paramétrable, qui s’adapte à toutes les situations du point d’accueil, comme une caisse enregistreuse avec une connexion Internet. Y compris le traitement des ventes de produits proposés par l’espace culturel comme les musées. De plus l’ensemble comprend un tiroir caisse.

Otipass a été créé en 2010 en collaboration avec B-Vista et Spirtech.

Poster un commentaire

Classé dans Industrie, Monétique

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s