NFC dans le métro à Madrid

La ville de Madrid a démarré un test portant sur une solution de paiement des transports avec un smartphone. L’opération test durera huit mois et impliquera cinquante personnes. L’objectif est d’intégrer tous les pass de transport existants dans le smartphone. En outre, l’introduction de la technologie NFC permettra également aux utilisateurs de connaître le solde de leur carte de transport public et de la recharger.

Pour le développement de ce projet pilote, le Madrid Regional Transport Consortium a conclu un accord avec Madrid Municipal Transport Company (EMT), Telefónica España, Gemalto Espagne et Samsung Móviles, dont l’un des modèles a été choisi pour effectuer les tests. Pour Pablo Cavero, secrétaire régional des Transports, de l’Infrastructure et du Logement « cette alliance montre que notre R & D et la coopération public-privé dans le secteur des transports publics continuent d’être des facteurs de référence qui font de la Communauté de Madrid un exemple à suivre au niveau international ».

Le système se compose notamment d’un émulateur de carte de transport public dans la carte SIM du téléphone, combinant la technologie NFC se rapportant à des téléphones cellulaires avec la puce MIFARE DESFire de NXP.

Parmi les avancées majeures qui ont été offerts avec la carte des transports publics, les usagers pourront adapter la période de validité de leur pass à leurs besoins. Ce qui signifie que l’achat peut être planifié et représenter ainsi une économie appréciable pour l’utilisateur régulier de transport public.

En outre, la technologie sans contact offre aux utilisateurs d’autres avantages, comme sa taille pratique, sa validation rapide, et la possibilité de consulter le solde avec les applications offerts et la récupération en cas de perte de la carte de transport. De même, il permet de s’adapter au profil de l’utilisateur (Jeune personne, adulte ou senior) ou de changer de zone sans avoir à remplacer la carte. De plus, les options d’abonnement Inter-Zone seront également disponibles.

Les autorités de transports ont également agit dans le domaine de l’accessibilité dans les bus en les adaptant aux personnes à mobilité réduite.

Enfin, les tests ont commencé sur les systèmes anti fatigue pour le conducteur, qui génèrent des alarmes et des actions dans le véhicule s’il est détecté un comportement anormal dans la conduite du bus.

Toutes ces avancées technologiques font dire aux responsable des transports que la R & D est présente dans tous les domaines des transports publics, avec un même objectif : une gestion efficace et efficiente, dans lequel le bénéficiaire ultime est toujours l’utilisateur.

Poster un commentaire

Classé dans International, Transports

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s