La mort du « cash » ?

Nouvelle annonce qui a pour origine le professeur Rabi Tourky exerçant à l’Université nationale (ANU) Research School of Economics en Australie. Il considère que la monnaie électronique, —plus précisément la cryptomonnaie type Bitcoin— remplacera les espèces à la fin d’une décennie. Le sujet est d’importance. Il a amené la BCE, en février 2015, à publier le rapport « Virtual currency schemes – a further analysis ». Ce document de 37 pages propose en annexe les « virtual currency » dans les pays de l’Union européenne.

Pour la France, la BCE relève la position de l’APCR qui a considéré, en janvier 2014, que « l’activité d’intermédiation consistant à recevoir des fonds de l’acheteur de Bitcoins pour les transférer au vendeur de Bitcoins relève de la fourniture de services de paiement ». Pour le particulier, les sommes sont soumises à l’impôt avec une certaine tolérance pour les revenus minimes et non réguliers.

Pour le professeur Tourky l’affaire est sérieuse : « Aujourd’hui, l’une des grandes questions économiques que nous avons à traiter est l’émergence de cette grande expérience avec l’argent électronique, comme Bitcoin ». Et de rajouter « dans dix ans années il n’y aura plus de cash. La grande question est que faire pour le remplacer en Australie ? ». Tourky suggère la création d’une monnaie virtuelle émise par l’Etat qu’il dénomme AusBit, pour l’Australie. Pour Et d’affirmer : « il est clair que la banque centrale australienne va devoir émettre de la monnaie virtuelle ». Il y aura certains problèmes à résoudre comme la vie privée, l’anonymat que procurent les espèces et l’on assistera peut-être à l’émergence de marchés parallèles.

Ce qui apparaît clairement est que la monnaie virtuelle, la cryptomonnaie, est entrée dans une évolution irréversible avec l’apparition de Bitcoin suivie par de très nombreuses autres monnaies s’inspirant du même principe. Ce qui apparaissait comme un épiphénomène devient un phénomène à part entière. Une étude de Ponemon fait ressortir que 60 % des organisations considèrent que la monnaie virtuelle occupe une part importante dans leur stratégie de paiements électroniques.

Poster un commentaire

Classé dans Économie numérique, BITCOIN, Etude

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s