Payname, le paiement électronique à l’ère de « l’économie collaborative »

Payname, se définit comme l’établissement de paiement qui se situe à la croisée de la banque, du paiement en ligne et de la consommation collaborative, vient d’effectuer une levée de fonds de 5 millions d’euros principalement auprès de MAIF Avenir (4M). Ce fond a pour ambition de faciliter et de développer les interactions entre la Mutuelle et les startups parties prenantes de « l’économie collaborative ». Agréé depuis le mois de juillet 2015, Payname est une plateforme de paiement entre particuliers Éric Charpentier, PDG fondateur de Payname affiche une ambition forte de voir l’établissement de paiement se positionner, dans les trois ans, comme une « banque en ligne collaborative » permettant à ses utilisateurs de reprendre le contrôle de leur argent : « nous ne gagnons pas d’argent sur l’argent de nos utilisateurs, mais sur les services que nous pouvons leur rendre ». Et d’expliquer que Payname permet aux particuliers de réaliser leurs paiements directement, sans passer par une banque et ce, de manière sécurisée. Que ce soit pour alimenter une cagnotte, payer un loger ou un service à la personne, un achat entre particulier, le règlement d’une facture.

La startup toulousaine ne prend aucune commission. « On tient vraiment à ce modèle gratuit » affirme Éric Charpentier. Par ailleurs, Payname propose aussi gratuitement un crédit sur trois mois ou un paiement en trois fois sans frais, notamment pour les achats d’occasion. « On fournit les outils et on sécurise les opérations ».

Parmi les services proposés : la garantie de paiement, le paiement en trois fois, le CESU pré-financé, l’assurance petite casse, le paiement récurrent… Et en prime une écoute personnalisée par téléphone, e-mail, chat, sur les réseaux sociaux et même « In Real Life ».

Pour les professionnels, Payname propose « Payname Plus », une page de paiement qui permet aux petites entreprises d’accepter les paiements en ligne immédiatement et sans intégration affirme le site de Payname. Le professionnel verse 1,6 % HT soit 1,92 % TTC par transaction, sans aucun frais fixes. Une assistance gratuite est offerte.

C’est la troisième levée de fonds que Payname réalise en deux ans. Cette nouvelle levée de 5 millions d’euros devrait permettre à la startup de faciliter les échanges entre la Mutuelle et les startups de l’économie collaborative.

Qu’est-ce que le co-banking selon Payname Cobanquer c’est consommer autrement, faire des économies, être autonome, simplifier les échanges entre particuliers et même gérer des revenus complémentaires.

Le cobanking est né de l’explosion de la consommation collaborative et de l’essoufflement d’un secteur bancaire opaque. Payname, pionnier du cobanking, propose le dernier maillon qui soutient et fera perdurer le modèle de l’économie collaborative. Vous êtes près d’un Français sur 2 déjà adepte des nouveaux modes de consommation collaboratifs, plus solidaires, plus écologiques, hors des circuits traditionnels.

Source : Payname https://payname.fr

Poster un commentaire

Classé dans Monétique

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s