La Reserve Bank of India lance un plaidoyer pour l’utilisation de la technologie de la Blockchain

Selon la RBI (Reserve Bank of India) et deux ans après avoir émis une mise en garde contre l’utilisation de la monnaie virtuelle Bitcoin, la même RBI se met à apprécier les atouts de la technologie de la « blockchain ». Elle est désormais considérée comme une plate-forme numérique qui enregistre toutes les transactions de Bitcoin d’une manière qui ne peut être modifiée.

En Décembre 2013, la RBI avait mis en garde les utilisateurs, les commerçants et les possesseurs de monnaies virtuels (VCs), y compris bitcoins, contre les risques d’une nouvelle monnaie qui poserait des problèmes juridiques, de sécurité et de volatilité auxquels ils pourraient être exposés. Deux ans après, changement d’attitude : dans son rapport sur la stabilité financière, la RBI considère que le concept technique de la « blockchain » qui sous-tend de tels systèmes de crypto-monnaie doit retenir l’attention de la communauté.

« Avec son potentiel pour lutter contre la contrefaçon, la blockchain est susceptible de provoquer une transformation majeure dans le fonctionnement des marchés financiers, l’identification des garanties (documents relatifs aux terrains, par exemple) et le système de paiement », a déclaré la RBI. La banque centrale a souligné que le système traditionnel de gestion des enregistrements fonctionne sur la base de la confiance, du réglementaire et du contrôle des pouvoirs, entités et contreparties centrales. « Par contre, la technologie de la blockchain repose sur un système partagé, sécurisé et publique : le registre, qui n’est pas contrôlée par une seule entité et est maintenu collectivement par tous les participants au système basé sur un ensemble de règles généralement admises et appliquées ».

De son côté Goldman Sachs, dans un rapport publié ce mois-ci, a mis en évidence la façon dont la technologie derrière Bitcoin pourrait tout perturber. « Une fois considéré comme le système sous-jacent de Bitcoin, cette technologie promet d’être un nouvel ensemble d’outils pour réduire les coûts et concurrencer la part de profit de l’intermédiaire avec une promesse de rendre les institutions centralisées obsolètes ».

La RBI considère que la technologie de la blockchain est révolutionnaire, mais son potentiel est encore inconnu. « Dans le même temps, les régulateurs et les autorités doivent suivre l’évolution en soutenant un effort conjoint pour la mise en place de blockchains privées et la construction d’une plate-forme pour normaliser l’utilisation de la technologie, qui a le potentiel de transformer le fonctionnement des back offices des banques, d’augmenter la vitesse et la rentabilité des coûts générés dans les systèmes de paiement et de financement du commerce ».

Source : http://timesofindia.indiatimes.com/tech/tech-news/Tech-behind-bitcoin-can-help-checkcounterfeiting-RBI/articleshow/50329014.cms

Poster un commentaire

Classé dans Blockchain, Inde

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s