Sécurité française : le temps de la bourse

A l’heure où les polices et les autorités de défense du monde entier se demandent comment détecter le plus rapidement possible un « fait anormal » tant dans les infrastructures critiques, les secteurs d’activités d’importance vitale (SAIV), que dans la vie courante, le président de Safran s’est séparé de Morpho Detection, sa filiale américaine « pour une valeur d’entreprise de 750 millions de dollars (493 millions de Livres) ». L’heureux élu est la société Smiths Group (23 000 personnes dans 50 pays). Son directeur-général Andrew Reynolds Smith, a bien compris l’enjeu en déclarant : « Les menaces pesant sur les personnes et les infrastructures sensibles à travers le monde ne cessent d’évoluer, devenant plus complexes et sophistiquées. Garantir la sécurité des individus et le bon fonctionnement du monde exige de pouvoir compter sur des technologies de pointe et des solutions aux coûts maîtrisés »

Dans le cadre des questions au gouvernement du 6 avril 2016, Jacques Myard, Député Les Républicains s’adressait aux ministres de la défense et de l’économie en ces termes :

« Morpho, c’est 1,5 milliard d’euros de chiffre d’affaires et 8 600 collaborateurs. La vente envisagée s’effectuerait à des groupes anglo-saxons. Rien que ça, alors qu’il y a des solutions françaises !
 » déclarait le 6 avril Jacques Myard, député les Républicains dans le cadre des questions au gouvernement. Et d’ajouter : « Mais, plus scandaleux encore, cette cession serait destinée à faire monter le cours en bourse de Safran, avec un gain juteux pour certains dirigeants. Incroyable ! ».

Réponse du Ministre Jean-Yves le Drian « l’entreprise Morpho, ne fait pas partie du périmètre de la Défense… ». Ce qui ne l’empêche pas d’ajouter : « nous avons les moyens, grâce au décret relatif aux investissements étrangers soumis à autorisation préalable – dit « IEF » –, d’assurer la sécurité de nos intérêts. Nous avons reçu les responsables et nous prendrons prochainement une position sur le sujet en portant la plus grande attention à nos intérêts et à notre souveraineté ».

Rien ne serait donc définitif. D’autant que l’acquisition devrait être finalisée en janvier 2017.

Poster un commentaire

Classé dans Edito

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s