Vers une société sans cash ?

Le 8 janvier 2014, le député italien Sergio Boccadutri (SEL, Gauche écologique) et 14 autres députés, déposaient une proposition de loi sur le thème « Dispositions concernant la limitation de l’utilisation des espèces et la promotion dans l’emploi de la monnaie électronique ». Le député est « convaincu que le paiement électronique est plus efficace, et par dessus tout, un levier pour la diffusion de la culture numérique ».

En France, le député du Cher Yann Galut, s’attaque au cash en évoquant une fraude importante comprise dans une fourchette large de 5 à 10 milliards d’euros. Autant d’argent qui échappe au système bancaire et (à priori à l’économie). Le Gouvernement a baissé le montant de paiement en espèces de 3 000 euros à 1 000 euros.

 

Récemment, le britannique Dave Birch, consultant Hyperion, propose un « Manifesto » dans le cadre de la conférence Money 2020 (détails en page 3). Citant le Dr Laura Rinaldi du Centre d’études économiques à l’Université de Louvain, Birch a suggéré que la disparition du cash engendrerait 19 points de base pour l’économie européenne.

Le 5 avril 2016 se tenait la 6e édition de la manifestation « No Cash Day », organisé par cashlessway.com, une organisation italienne. Il s’agit, pour reprendre leur définition, un « Global Hof for ePayment Culture ». Parmi les participants on trouve, notamment, les français Edenred, Ingenico, sodexo.

 

La mort du cash programmée pour demain ? Vœu pieux sans réelle volonté politique.

Poster un commentaire

Classé dans No Cash

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s