Cartes bancaires : la fin de la souveraineté en Europe

Les réseaux internationaux MasterCard et Visa peuvent savourer leur victoire, ils pourront gérer également les transactions par carte bancaire réalisées en France. En application du règlement européen qui donne, depuis le 9 juin 2016, autrement dit jeudi dernier, aux commerçants et aux utilisateurs le droit de choisir le réseau qui va assurer le traitement de leurs opérations. Ce règlement concerne la bagatelle de plus de 57 milliards de transactions produites chaque année en Europe. Sur ce total, les membres de l’ECPA (European Card Payment Association) en traitent quelque 43 milliards, soit 75 % du total en nombre de transactions et en valeur.

Le leit motiv de la commission européenne et du Parlement est de déclarer agir pour le bien des consommateurs. On se demande en quoi, le fait de choisir le réseau de cartes bancaires de son choix est une avancée remarquable dans le service rendu au consommateur. Faut-il rappeler que pour avoir le choix, il faut pouvoir le faire en connaissance de cause. Or, quel est le titulaire de carte qui sera capable de distinguer MasterCard de Visa. Il choisira Visa ou MasterCard selon le logo qui figure sur sa carte bancaire. Quand au paiement à distance, très peu choisisse le logo CB.

Aujourd’hui, 90 à 95 % des transactions réalisées par les européens sont traités par les schemes nationaux. C’est du moins le cas de Carte Bancaire en France. Demain, il y a fort à parier que les chiffres soient inversés en faveur des réseaux internationaux.

Alors, il est évident que les réseaux, afin d’attirer les titulaires de cartes, redoubleront d’effort pour proposer des avantages, des cadeaux sous forme diverses aux titulaires nationaux. Ils en ont les moyens. Il est fort probable que le budget de communication des réseaux soit nettement, très nettement supérieur à celui des treize membres de l’ECPA.

En clair, par la force de frappe des deux réseaux internationaux, le titulaire de carte pourra y gagner ce que l’Europe y perdra en souveraineté.

1 commentaire

Classé dans Edito

Une réponse à “Cartes bancaires : la fin de la souveraineté en Europe

  1. Pingback: Cartes bancaires : la fin de la souverainet&eac...

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s