Morpho présélectionne cinq candidats au rachat

Selon Reuters, Gemalto, Oberthur via le fonds Advent et trois financiers seraient les heureux présélectionnés pour racheter Morpho, la filiale sécurité de Safran. Les cinq prétendants proposeraient plus de 2 milliards d’euros pour reprendre la partie Safran Identity & Security.

Les trois fonds à l’affut retenus seraient KKR, Bain Capital et CVC. En 2015, ces trois fonds ont été classés dans les 20 plus gros fonds d’investissement du monde qui ont levé pas moins de 332,7 milliards de dollars. Autrement dit plus que le PIB de la République Tchèque, estimé par la Banque mondiale à quelque 320 milliards de dollars.

Dans ce classement dominé par Carlyle de Washington avec 31,91 milliards de dollars levé depuis 5 ans, KKR (Kohlberg Kravis Roberts), américain installé à New York, est numéro 3 avec 29,11 Mds $. CVC de Londres se place en 6e position avec 21,18 Mds $ et Bain Capital de Boston en 10e position avec 14,57 Mds $. A noter que l’on ne trouve aucun Français ni même européen (mis à part le Suédois EQT Partners) dans ce palmarès. Quant à TPG, l’américain qui s’est emparé de Gemplus et a créé Gemalto, il figure en bonne place en 2e position avec un capital levé de 30,33 Mds $.

Toujours selon Reuters, les cinq prétendants auraient acceptés de verser plus des 2 Mds € demandés par Safran. Avec Gemalto dont le cours en Bourse s’est effondré et Oberthur qui a raté son introduction dans le même bourse, les trois fonds paraissent en position de force pour une surenchère.

Reste l’Etat. Avec 15,39% de son capital et environ 23,9% des droits de vote, auxquels il faut ajouter les 13,5 % détenus par les salariés qui disposent de 19,8 % des droits de vote, il peut jouer un rôle important dans le choix de Safran. Mais quel choix ? Entre le néerlandais Gemalto, l’américain Advent propriétaire d’Oberthur, ou les trois fonds anglo-américains ? Un choix Cornélien.

La question qui se pose est de savoir à quoi sert de créer des agences, des politiques sur le numérique si on laisse filer à l’étranger des pépites comme Morpho ?

Poster un commentaire

Classé dans Edito, Industrie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s