Reconnaissance faciale: victoire de l’homme sur la machine

 

On a l’habitude d’assister à des matches machine contre un homme excellant dans sa discipline, le jeu d’échecs et récemment le jeu de Go. Le but poursuivi par les organisateurs est de montrer que la machine peut être supérieure à l’homme.

Ce qui s’est passé en Chine est l’inverse. On a constaté que, même dans des technologies avancées comme la reconnaissance faciale, l’homme peut gagner sur la machine.

C’est en Chine que l’exploit s’est déroulé rapporté par China.org.cn. Un match entre l’homme et la machine dans le domaine de la reconnaissance faciale s’est joué le 30 juin à Hangzhou, dans la province chinoise du Zhejiang (est). Celui-ci opposait une machine dotée d’une intelligence artificielle, baptisée Mark, à Wang Yuheng, un homme réputé en Chine pour sa capacité à reconnaître les visages des gens. Wang Yuheng a finalement réussi à s’imposer face à la machine.

Il s’appelle Wang Yuheng et il a battu le robot Mark, surnommé le « AlphaGo chinois », dans un concours de reconnaissance faciale tenue le 30 juin à Hangzhou, province de Zhejiang, rapporte le journal local Youth Times. L’ordinateur Mark a été développé par Ant Financial, une filiale de financement de l’Internet du groupe Alibaba.

Le concours de reconnaissance faciale avait pour but de définir les limites de reconnaissance de Wang et de la machine Mark. L’objet tait de reconnaître le visage de 50 jeunes beautés présentes et en utilisant des photos. Avant le début du concours, la mère de l’une des jeunes filles avait tenté d’identifier sa fille sur le mur de photo, mais a admis son échec après 10 minutes de réflexion.

« La chirurgie plastique combinée avec les effets de beauté offerts par des applications selfie fait qu’il est impossible pour la mère biologique de reconnaître sa propre fille », a commenté un internaute tout en regardant une retransmission en direct du spectacle.

Mark a remporté le premier tour en fournissant les bons résultats six minutes de moins que Wang pour reconnaitre les photos de trois des jeunes filles sur un total de 150 photos.

Au second tour, le nombre de photos a été porté à 300. Les deux ont réussi, mais Wang a passé une minute de moins que Mark.

Le troisième tour les obligeait à déterminer quelles étaient les photos d’enfance d’une ou de deux des filles. Wang a passé seulement 21 minutes et 48 secondes, pour réussir le pari, tandis que Mark a perdu, en usant un temps passé supérieur à 28 minutes et 2 secondes.

Mauvais perdant, Pi Dong, un expert senior chez Ant Financial, a considéré qu’il n’était pas si important de savoir qui a remporté le concours. Il est vrai que l’homme Wang a vu les visages humains en trois dimensions, alors que Mark a pris des décisions sur la base des images en deux dimensions prises par les photographes. Pour l’expert ce qui a été important est que le concours dans son aspect ludique permettait de mieux faire comprendre la technologie de reconnaissance faciale au grand public.

Poster un commentaire

Classé dans Biométrie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s