La paranoïa Apple

Apple se refuse à laisser les banques utiliser sa technologie de paiement sans contact. Privant ainsi les banques de pouvoir développer des applications qui permettrait de justifier Apple Pay et autres moyens de paiement sur smartphone.

Fort de ce qu’elle croit être son droit la pomme a décidé de porter plainte auprès de l’Australian Competition and Consumer Commission (ACCC), les quatre banques australiennes —la Commonwealth Bank of Australia, National Australia Bank, Westpac et Bendigo et Adelaide Bank— qui ont eu l’outrecuidance de demander à Apple l’accès à sa technologie NFC, laquelle n’est pas celle choisie par toutes les entreprises au niveau international. De quoi s’assurer un marché captif, à l’instar des pratiques des année… 60.

Pour l’heure, en France, seuls la BPCE et Carrefour Banque ont décidé d’accepter Apple Pay. Autrement dit d’ouvrir leur réseau d’acceptation, qui a demandé des investissements lourds pendant plusieurs années, à un fournisseur qui impose ses conditions et qui les contraint à verser une redevance. On parle de 5 centimes par transaction. Chercher l’erreur.

Lire (en anglais) le courrier d’Apple à la commission de la concurrence australienne ICI : APPLE Courrier Concurrence D16+108933

Poster un commentaire

Classé dans International, Paiement mobile

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s