Archives de Catégorie: Banque

CaixaBank to open payment innovation hub with global partners

CaixaBank, Global Payments, Samsung, Visa and BNP Paribas-owned Arval are to jointly invest EUR5 million in a Barcelona-based Payment Innovation Hub to confront new frontiers for payments in e-commerce and the Internet of Things.

A dedicated and multidisciplinary R&D team will operate at the Payment Innovation Hub, combining purely tech professionals with specialists in market analysis, business development and marketing.

Three areas of research have been identified:

  • Automobiles: Research into solutions for connected cars
  • Home: Innovation for domestic applications, particularly regarding the Internet of Things (IoT)
  • Commerce: Projects aimed at driving the shopping experience, both online and at brick-and-mortar stores.

The hub will have its own custom designed offices, comprised of brainstorming meeting rooms and workspaces clustered around an innovation lab where projects will be put through their paces in conditions that simulate real life situations.

The facility will also feature a space for outreach and training, which will include conference rooms and host regular masterclasses, as well as an area dedicated to showcasing and testing the latest technological developments.

Source : https://www.finextra.com/newsarticle/30361/caixabank-to-open-payment-innovation-hub-with-global-partners?utm_medium=dailynewsletter&utm_source=2017-3-31

Poster un commentaire

Classé dans Banque, Internet des Objets

CB, une sécurité renforcée

Paris, le 8 décembre 2016

Contrairement aux grands titres de certains médias de ce jour, la fraude à la carte bancaire en France enregistre depuis la 3ème année consécutive une baisse annuelle d’environ 5%.

Cette évolution est d’autant plus positive que la plupart des grands pays européens voient leur fraude augmenter.

Cette amélioration résulte des efforts conjoints du système CB, des banques et des commerçants en particulier dans la lutte contre la fraude sur internet.

Sur ce sujet majeur du renforcement de la sécurité des paiements par carte sur internet, le Groupement des Cartes Bancaires CB a lancé il y a plusieurs années un plan de prévention de la fraude qui a donc déjà produit ses effets.

Les importants investissements consentis par l’ensemble des acteurs concernés se sont concentrés sur l’accélération, d’une part, du déploiement de 3D Secure (réception d’un code d’authentification par SMS) et, d’autre part, de nouvelles solutions de sécurisation innovantes comme la carte à cryptogramme visuel dynamique. Ces nouveaux dispositifs sont en parfaite adéquation avec la nouvelle Directive européenne sur les services de paiement qui demande le renforcement de l’authentification forte des paiements sur Internet.

Nous rappelons par ailleurs que les porteurs victimes de fraude sur internet sont intégralement remboursés par les banques des préjudices subis.

CB s’étonne de l’exploitation médiatique négative des chiffres de l’Observatoire National de la Délinquance et des Réponses Pénales (ONDRP) alors que les indicateurs factuels enregistrés depuis 3 ans démontrent que la situation s’améliore (*). Cette tendance favorable se confirme en effet en 2016.

En cette période de très forte activité commerciale de fin d’année, la communication de telles informations est de nature à inquiéter injustement les consommateurs et à porter préjudice à l’économie française.

(*) : Extrait du rapport annuel 2015 de l’Observatoire de la Sécurité des Cartes de Paiement : « Les statistiques pour l’année 2015 confirment la poursuite du repli de la fraude domestique sur les paiements par carte amorcé l’année précédente, y compris sur les paiements à distance qui restent toutefois significativement plus exposés à la fraude. »

Poster un commentaire

Classé dans Banque, Sécurité

Philippe Laulanie, Directeur Général de CB

Paris, le 16 décembre 2016

phillippe-laulaniePhilippe Laulanie a été élu à l’unanimité par l’Assemblée Générale du 16 décembre 2016, Directeur Général du Groupement des Cartes Bancaires CB. Il succède à Gilbert Arira qui occupait ce poste depuis 2013.

Philippe Laulanie, 54 ans, ingénieur de formation, est également diplômé d’un MBA de l’EM Lyon ainsi que de l’Institut des Hautes Etudes de Défense Nationale.

Il a réalisé la plus grande partie de sa carrière au sein de BNP Paribas. Entré en 1989, en tant que Responsable Marketing, il évolue rapidement vers d’autres fonctions en France et à l’international. De l’Inspection Générale au Contrôle de Gestion, il acquiert une large expérience des métiers de la banque. En 1997, il se voit confier la construction du nouveau modèle de distribution de la banque de détail, via la plateforme multicanale déployée sur plus de 15 pays.

Depuis 2014, Philippe Laulanie assurait la Présidence de RMW (Retail Mobile Wallet), filiale de la BNPP. Cette plateforme, co-construite avec de grandes enseignes, a pour ambition de répondre aux enjeux stratégiques de digitalisation du commerce, de simplification des parcours clients et de génération de services avec une première réalisation innovante : Wa !

Philippe Laulanie est également Vice-Président de l’INRC (Institut National de la Relation Client) et Membre du Board de l’EFMA (European Financial Management Association).

Son expérience du secteur bancaire tant en France qu’à l’étranger, du marketing stratégique, de la relation client, du digital et des technologies de l’information sont autant d’atouts pour CB qui se veut toujours plus proche des besoins et des attentes des banques, du commerce et de leurs clients.

« Je veux poursuivre les travaux initiés chez CB et renforcer CB en tant qu’acteur central de l’innovation dans les paiements, la sécurité, la lutte contre la fraude et les services à valeur ajoutée, tant pour les banques membres, que les commerçants et les consommateurs. CB accompagne au quotidien les français dans leurs paiements depuis plus de 30 ans et a, à ce titre, une véritable responsabilité sociétale. Cette responsabilité est encore plus importante à l’heure de l’accélération digitale. Notre vie et nos paiements s’interconnectent en temps réel, que ce soit en proximité, sur internet et de plus en plus en mobilité. » déclare Philippe Laulanie.

A PROPOS DE CB

CB, INTEGRATEUR D’INNOVATION Créé en 1984 pour mettre en œuvre un système de paiement par cartes universel et interopérable et un système de retrait d’espèces dans les Distributeurs Automatiques de Billets en France, le Groupement des Cartes Bancaires CB, organisation à but non-lucratif, est l’organe de gouvernance du système de paiement par cartes CB. CB comptait en 2015, 121 banques et établissements de paiement membres implantés dans le monde entier.

CB définit l’architecture globale du système, les règles et procédures interbancaires et gère les risques. CB définit également les normes techniques et sécuritaires et veille à ce que les produits et services utilisés dans le système CB respectent les exigences de ces normes. Par ailleurs, CB exploite un système d’information, offrant à ses membres des outils d’exploration de données très performants permettant de lutter contre la fraude.

CB est l’un des systèmes de paiement les plus importants dans l’Union européenne avec :

• 64,5 millions de cartes CB en circulation,

• 58 263 Distributeurs Automatiques de Billets,

• 1,5 million de contrats commerçants CB

• 11,3 milliards de transactions, pour un montant total de 565 milliards d’euros en 2015.

Pour plus d’information, consultez http://www.cartes-bancaires.com

Poster un commentaire

Classé dans Banque

Les e-commerçants peuvent maintenant proposer un paiement simplifié en 3 ou 4 fois par carte bancaire

Communiqué

BNP Paribas Personal Finance – sous sa marque Cetelem – et Monext se sont alliés pour répondre aux évolutions des usages et simplifier le parcours d’achat sur internet, en remettant au goût du jour son offre de paiement en 3 ou 4 fois, « adossée » maintenant uniquement à la carte bancaire. Grâce à une nouvelle plateforme qui gère toutes les opérations de crédit, le paiement en 3 ou 4 fois est aujourd’hui possible pour le client et facile à implémenter et à gérer pour le e-marchand.

Faciliter le paiement par une solution « n fois »
BNP Paribas Personal Finance et Monext proposent cette offre de paiement en 3 ou 4 fois par carte bancaire, où le crédit est adossé uniquement à la carte, avec un parcours « utilisateur » qui allie simplicité et efficacité, tant pour le client que pour le e-commerçant. Le premier versement est réalisé lors de l’achat, incluant les frais, les 2 ou 3 autres le seront sur la carte les mois suivants.

Au sein d’une plateforme sécurisée pour gérer les opérations de crédit
Monext a développé pour BNP Paribas Personal Finance, une plateforme dédiée, qui gère les opérations de paiement en 3 ou 4 fois par carte bancaire : du calcul des échéances à la gestion des événements exceptionnels comme un impayé ou un remboursement anticipé.

Cette plateforme s’appuie sur l’offre de paiement en ligne de Monext/Payline pour la réalisation des paiements, mais aussi pour la protection des données cartes qui sont tokenisées (pour s’affranchir des contraintes PCI DSS) et pour la Lutte Contre La Fraude grâce à son module « expert » basé sur l’analyse du comportement des consommateurs.

Un tunnel de paiement fluide, même en cas de paiement en 3 ou 4 fois, pour plus de conversion
La page de paiement réalisée par Monext conçue par des ergonomes, propose aux clients un tunnel d’achat fluide, avec un formulaire de souscription  simple, un récapitulatif clair et transparent des coûts et de l’échéancier. Cette page est accessible avec autant d’efficacité et de simplicité sur ordinateur, mobile ou tablette.

Une simplicité et une souplesse d’intégration pour le commerçant
Le e-commerçant qui souhaite souscrire à l’offre de paiement en 3 ou 4 fois par carte bancaire a plusieurs options d’intégration : en direct à la plateforme Monext via des webservices ou via une plateforme de paiements connectée à l’offre (Payline à ce jour, Worldline fin janvier 2017).

1 commentaire

Classé dans Banque, e-commerce

Safran Identity & Security et IDEX vont commercialiser les premières cartes à puce biométriques en série

Paris / Oslo, 9 novembre

Safran Identity & Security et IDEX ASA (Bourse d’Oslo : IDEX) annoncent qu’une étape majeure a été franchie dans le projet de commercialisation des premières cartes à puce dotées d’un capteur d’empreintes digitales tactile et répondant aux normes ISO : une série pilote a en effet été validée avec succès. Cette solution conjointe s’inscrit dans le projet biométrique stratégique d’un important programme de paiement.

Les cartes de paiement équipées d’un capteur d’empreintes digitales permettent d’envisager la fin du code PIN, qui est remplacé par l’authentification de l’empreinte digitale sur la carte de paiement. Une solution qui apporte plus de facilité et de sécurité. Le partenariat entre Safran Identity & Security et IDEX porte sur la conception d’un capteur d’empreintes digitales tactile innovant et le développement d’un processus évolutif d’intégration et de production en série de la carte à puce ISO ID-1.

Safran fournit le logiciel biométrique de la carte et met à profit son expertise dans le domaine de la sécurité, ainsi que ses capacités de production. De son côté, IDEX apporte le capteur d’empreintes digitales personnalisé. Cette collaboration représente une avancée majeure pour le secteur de la carte à puce : l’intégration d’un capteur tactile en polymère, à une carte d’épaisseur standard, pouvant être reproduit dans des sites de fabrication existants. En outre, les cartes sont compatibles avec tous les terminaux classiques déployés dans les points de vente : les commerçants ne seront donc pas contraints de moderniser leurs systèmes.

« Ce partenariat associe les atouts de notre technologie brevetée de capteur tactile en polymère au savoir-faire unique de Safran dans le domaine de la biométrie et à ses capacités de fabrication de cartes, en vue de faire des cartes biométriques une réalité commerciale, » a déclaré le Docteur Hemant Mardia, PDG d’IDEX. « Nos solutions intégrées ont passé avec succès les tests de fonctionnement et de fiabilité lors d’une série pilote. Nous réalisons maintenant la phase de qualification de la solution dans le cadre de ce partenariat stratégique et nous sommes en avance par rapport aux programmes de tests prévus. En fonction des retours clients et du taux d’adoption, nous estimons que le produit pourra entamer sa phase de production en série fin 2016. »

« Notre ambition est de simplifier la vie du consommateur au quotidien. En intégrant la biométrie par empreintes digitales dans une carte de paiement, en partenariat avec IDEX, nous créons une expérience de paiement fluide et sécurisée. Nous assurons également une intégration harmonieuse de la carte aux terminaux existants, » a précisé Philippe Bertiaux, vice-président & directeur général, BU Paiement, Safran Identity & Security.

Poster un commentaire

Classé dans Banque, Biométrie, Carte à puce

Hellenic Bank lance PayBand, un bracelet de paiement électronique étanche équipé de la technologie Gemalto

Meudon, 02 août 2016 – Gemalto (Euronext NL0000400653 GTO), leader en sécurité numérique, vient d’équiper Hellenic Bank, principale institution financière chypriote, de ses bracelets de paiement EMV sans contact Optelio. Ces bracelets étanches, dotés de la technologie NFC, seront disponibles sous le nom de PayBand pour les clients chypriotes. Ainsi, leurs moyens de paiements seront une source de souci en moins cet été y compris lorsqu’ils se rendront à la plage ou à la piscine.

Gemalto a collaboré avec son partenaire local Mellon Cyprus afin de fournir à Hellenic Bank une solution complète. Ce bracelet de paiement, en silicone noir, intègre une application Visa qui se connecte directement au compte lié à la carte de crédit ou débit de l’utilisateur. Des transactions sans contact rapides et sécurisées sont ainsi possibles à Chypre, qui fait partie des 8 nations européennes ayant le plus fort taux d’adoption du paiement sans contact selon Visa. Plus de 50 % des terminaux de paiement du pays sont compatibles, et une transion sur cinq est effectuée en utilisant cette technologie.

« Gemalto et Mellon nous ont fourni tous les avantages d’un service tout-en-un. Ils ont répondu à nos exigences de planning de lancement » déclare George Karagiorges, Directeur général Retail et Banque Internationale au sein du groupe Hellenic Bank. « La praticité, le choix et l’innovation sont au cœur de notre offre et nous avons pour objectif d’étendre notre gamme de bracelets NFC avec de nouvelles couleurs et différents matériaux. »

« Le lancement de PayBand, nouveau bracelet de paiement étanche, reflète et renforce la réputation d’Hellenic Bank en tant que pionnier des services financiers » déclare Patrick Kleuters, Vice-Président Senior chez Gemalto. « Les bracelets NFC rendent le paiement sans contact véritablement disponible n’importe où et n’importe quand. Ils augmentent la fidélité ainsi que l’attrait de la banque auprès de certains segments tels que les jeunes consommateurs adeptes de nouvelles technologies. »

Poster un commentaire

Classé dans Banque, Wearables

Dai Nippon Printing choisit Gemalto

Dai Nippon Printing choisit Gemalto pour offrir une authentification basée sur le cloud pour les paiements mobiles sécurisés et les services bancaires d’Internet au Japon.

Amsterdam, le 14 Juillet, 2016 – Gemalto (Euronext NL0000400653 GTO), le leader mondial de la sécurité numérique, fournira son Ezio Mobile Suite [1] pour Dai Nippon Printing (DNP), un fournisseur leader de solutions financières au Japon, pour les aider sécuriser les paiements mobiles, des services bancaires sur Internet, et des services connexes. Avec la solution Gemalto, DNP peut offrir une plate-forme d’authentification forte et évolutive basée sur le cloud – supportant une large gamme d’authentification et de signature de transaction, y compris les méthodes biométriques, One Time Password et Out-of-band. Les clients des banques de DNP peuvent désormais déployer rapidement une authentification sécurisée à travers divers canaux en ligne et mobiles, d’une manière rentable.

Les cyber-attaques sont un problème croissant au Japon, avec près de 90% des habitants inquiets au sujet du risque [2]. Le secteur financier est un objectif majeur, avec les cybercriminels ayant réalisé jusqu’à 1 milliard $ de vols dans le passé par les banques à travers le monde [3]. Comme les préférences des consommateurs évoluent vers les services bancaires mobiles et les paiements, les banques devront se pencher sur la sécurité avec la plus grande priorité. Cette solution permettra à DNP d’être un « single top » pour les différents besoins de sécurité numérique de ses clients notamment dans les services bancaires et de transactions, en ligne ou sur des appareils mobiles comme l’iPhone et les téléphones Android.

«Gemalto a été notre partenaire depuis longtemps, et nous faisons confiance dans leur expertise en matière de technologie de pointe», a déclaré Kunimitsu Sato, directeur général des opérations d’information de l’innovation chez Dai Nippon Printing, Japon. «Cette solution offre un faible coût de propriété à nos clients, tout en leur donnant la possibilité de choisir un système d’authentification ou une combinaison pour leur base diversifiée d’utilisateurs. Même les petites et les banques régionales peuvent maintenant agir rapidement sur le marché, avec une sécurité renforcée. »

« DNP a été à l’avant-garde dans la fourniture de solutions innovantes au Japon », a déclaré Michael Au, président Asie du Sud et du Japon chez Gemalto. « Avec une combinaison inégalée de services de confiance qui peuvent sécuriser l’accès et les transactions en ligne dans une variété de scénarios, cette solution va compléter les paiements mobiles sécurisés de DNP lancés [4]. Les clients bancaires de Dai Nippon Printing peuvent désormais tirer parti de l’offre à partir d’un guichet unique pour mieux engager leurs utilisateurs dans une stratégie mobile « .

[1] Comprend une gamme complète de serveurs pour l’inscription mobile et le provisionnement, l’authentification et la messagerie. Voir http://www.gemalto.com/financial/ebanking/sdk pour plus d’informations.

[2] http://www.japantimes.co.jp/news/2015/08/30/national/cabinet-office-survey-finds-nearly-90-of-japanese-worried-about-cyber-attacks/#.VsU9t_l95hF

[3] http://www.securityweek.com/hackers-hit-100-banks-unprecedented-1-billion-cyber-attack-kaspersky-lab

[4] http://www.gemalto.com/press/Pages/Dai-Nippon-Printing-partners-with-Gemalto-for-secure-mobile-payment-in-Japan.aspx

A propos de Gemalto

Gemalto (Euronext NL0000400653 GTO) est le leader mondial de la sécurité numérique avec un chiffre d’affaires 2015 de 3,1 milliards € et des clients dans plus de 180 pays. Nous apportons la confiance dans un monde de plus en plus connecté.

Nos technologies et services permettent aux entreprises et aux gouvernements pour authentifier les identités et protéger les données afin qu’ils restent en sécurité et permettent aux services dans des dispositifs personnels, objets connectés, le nuage et entre les deux.

les solutions de Gemalto sont au cœur de la vie moderne, du paiement à la sécurité de l’entreprise et l’internet des objets. Nous authentifier les personnes, les transactions et les objets, de chiffrer les données et créer de la valeur pour le logiciel – qui permet à nos clients de fournir des services numériques sécurisés pour des milliards de personnes et des choses.

Nos 14,000+ employés opèrent de 118 bureaux, 45 centres de personnalisation et de données, et 27 centres de recherche et de développement de logiciels situés dans 49 pays.

Pour plus d’informations, visitez http://www.gemalto.com, ou suivez @gemalto sur Twitter.
Google Traduction pour les entreprises :Google Kit du traducteurGadget TraductionOutil d’aide à l’export
À propos de Google TraductionCommunautéMobileÀ propos de GoogleConfidentialité et conditions d’utilis

Poster un commentaire

Classé dans Banque, Industrie, Sécurité