Archives de Catégorie: Carte à puce

Les moyens de paiement selon les générations : état des lieux et prospective

Communiqué Cofidis Retail
Enquête exclusive Gfk pour Cofidis

Les Français attachés aux moyens de paiement traditionnels, avec une plus forte appétence de la génération Z pour les moyens dématérialisés et innovants
• La carte bancaire est le moyen de paiement le plus utilisé : 97% des Français l’ont utilisé au cours des 12 derniers mois ;
• Le paiement par carte bancaire sans contact se développe : près de 2 français sur 3 (61%) l’ont utilisé au cours des 12 derniers mois ;
• Les services de paiement en ligne (du type PayPal ou Paylib) renforcent leur position : plus d’1 Français sur 2 (51%) a utilisé ce type de service s au cours des 12 derniers mois ;
• Les autres moyens de paiement digitaux (paiement par mobile sans contact, paiement via les réseaux sociaux, …) sont à date plus confidentiels ;
• Mais attirent davantage et sans surprise la génération Z : près d’un jeune sur 5 âgé de 18/24 ans (18%) a payé avec son téléphone mobile, sans contact, au cours des 12 derniers mois (contre 10% des Français) ;
• Les formules locatives, comme la LOA (Location Longue Durée) et LOA (Location avec Option d’Achat), qui se développent significativement dans l’automobile, séduisent également la génération Z : 61% des 18/24 ans sont intéressées pour la LOA ou la LLD pour la voiture.

Villeneuve d’Ascq, le 20 mars 2018 – Cofidis, un des principaux acteurs du crédit à la consommation en France et également expert de solutions de paiement en plusieurs fois, publie ce jour l’enquête exclusive « Les moyens de paiement selon les générations : état des lieux et prospective », réalisée en partenariat avec l’institut Gfk.
Cette enquête fait le point sur les usages (en magasin physique et sur Internet), la perception et la satisfaction des Français en matière de moyens de paiement, qu’ils soient « classiques » (carte bancaire, chèque, …) ou innovants (service de paiement en ligne, paiement mobile, …). Elle renseigne également sur les préférences actuelles des Français et leurs aspirations pour l’avenir.
Il ressort notamment de l’enquête que les Français sont attachés aux moyens de paiement traditionnels (carte bancaire, espèces ou chèque), toutes générations confondues. Par exemple, 97% des Français ont utilisé leur carte bancaire au cours des 12 derniers mois (une proportion stable parmi les différentes catégories d’âge) et 73% d’entre eux aimeraient que la carte bancaire soit leur moyen de paiement par défaut (avec une proportion plus forte chez la génération Z : 78% des 18/24 ans).
Concernant les nouveaux moyens de paiement, la génération Z (18/24 ans) se distingue significativement de la population générale. Cette génération a recours plus fortement à des moyens de paiement dématérialisés : près d’un jeune sur 5 âgé de 18/24 ans (18%) a payé avec son mobile, sans contact, au cours des 12 derniers mois (contre 10% des Français). Ils aspirent à une utilisation plus simple et rapide des moyens de paiement, sans contrainte : près de 2 jeunes sur 3 âgés de 18 à 24 ans (64%) sont intéressés par l’authentification avec leur empreinte digitale (contre 46% des Français). Leur comportement traduit une agilité et une intégration rapide des évolutions  technologiques dans leurs comportements d’achat : plus d’un jeune sur 4 âgé de 18 à 24 ans (27%) est intéressé par le paiement par objet connecté (contre 15% des Français).

Guillaume Leman, Directeur des partenariats chez Cofidis Retail, déclare : « Les usages et attentes de la génération Z illustrent parfaitement les comportements de paiement de demain. On parle en premier lieu d’une expérience fluide, de moyens de paiements dématérialisés et mobiles, c’est un basique. L’offre doit toutefois être innovante au-delà de la simple technique, capable de renforcer le lien avec le consommateur en étant à la fois légère, simple et rapide. C’est l’ambition première de Cofidis Retail pour ses Partenaires, il s’agit de créer avec eux les meilleures solutions pour assurer les conditions de succès des prochaines années ».
(Suite ci-dessous après l’infographie « Le paiement selon les générations.)

Les moyens de paiement selon les générations : état des lieux et prospective

Les Français attachés aux moyens de paiement traditionnels

97% des Français ont utilisé leur carte bancaire au cours des 12 derniers mois (une proportion similaire qu’elles que soient les générations) et 96% d’entre eux sont satisfaits de ce moyen de paiement. Il s’agit du moyen de paiement le plus utilisé pour les achats hors alimentaires en magasin physique comme sur Internet. A l’avenir, près de 3 Français sur 4 (73%) aimeraient que la carte bancaire soit leur moyen de paiement par défaut, avec une proportion plus forte chez la génération Z (78% des 18/24 ans). La montée en puissance de la fonctionnalité sans contact, lancée en 2012 pour payer de petits montants, se confirme : près de 2 Français sur 3 l’utilisent (61%). À noter : l’utilisation du sans contact par 69% des 18/24 ans atteste également de leur appétence pour les moyens de paiement rapides et dématérialisés.
Le recours aux espèces et aux chèques arrive en 2ème et 3 ème position derrière la carte bancaire : 96% des Français ont utilisé les espèces et 79% les chèques au cours des 12 derniers mois. En revanche, le recours au chèque connaît un succès limité auprès de la génération Z (seuls 58% des 18/24 ans utilisent ce moyen de paiement).

Les services de paiement en ligne, du type PayPal ou PayLib, renforcent leur position
Un français sur 2 (51%) a eu recours à des services de paiement en ligne ces 12 derniers mois, sans réelle distinction entre les générations.
À noter que 38% des Français souhaiteraient pouvoir payer en magasin avec un service de paiement en ligne, avec une proportion plus forte chez les 18/24 ans (44%).
Une appétence plus forte de la génération Z pour les moyens de paiement innovants, par rapport aux autres générations.
La génération Z se démarque significativement de la population générale, y compris de la génération Y, en matière d’utilisation des moyens de paiement innovants. Près d’un jeune sur 5 âgé de 18/24 ans (18%) a payé avec son mobile, sans contact, au cours des 12 derniers mois (contre 10% des Français et 10% des 25/34 ans). A l’avenir, 43% des 18/24 ans aimeraient utiliser leur téléphone mobile pour régler leurs achats (contre 28% des Français) et près d’un jeune sur 3 âgé de 18 à 24 ans (30%) aimerait que son téléphone mobile soit son moyen de paiement par défaut (contre 23% des Français et 19% des 25/34 ans).
Par ailleurs, près d’un jeune sur 10 âgé de 18/24 ans (8%) a payé via les réseaux sociaux au cours des 12 derniers mois (contre 3% des Français et 4% des 25/34 ans) et plus d’un jeune sur 4 âgé de 18/24 ans (27%) ans souhaiterait utiliser des objets connectés pour payer à l’avenir (contre 15% des Français).
La génération Z est attirée par la simplicité et la rapidité dans l’acte d’achat. Près de 2 jeunes sur 3 âgés de 18 à 24 ans (64%) sont intéressés par l’authentification avec leur empreinte digitale (contre 46% des Français) et près de 4 jeunes sur 10 âgés de 18 à 24 ans (39%) sont intéressés par le paiement « one clic » (contre 28% des Français). One clic est une technique créée par Amazon qui permet au visiteur d’un site de commander un produit d’un simple et unique clic. Pour pouvoir utiliser cette fonction, un internaute doit avoir son profil enregistré chez le marchand, avoir enrôlé son moyen de paiement et choisi cette option de commande par défaut. A noter que la sécurité est l’attente la plus importante à l’égard d’un moyen de paiement chez l’ensemble des Français.
Concernant les transferts d’argent entre particuliers, les Français privilégient le virement bancaire (56%) aux autres modes de paiement (espèces : 46% ; chèque : 34% ; service de paiement entre particuliers : 17%). Mais là encore, les jeunes issus de la génération Z se distinguent puisqu’ils privilégient le virement bancaire : 65% des 18/24 ans l’ont utilisé au cours des 12 derniers mois Cela traduit une plus grande ouverture aux transferts d’argent dématérialisés.
Enfin, concernant les monnaies virtuelles (Bitcoin, …), on note une meilleure connaissance de la génération Z par rapport à la population générale : 53% des 18/24 ans affirment connaître au moins une monnaie virtuelle (contre 39% des Français). Toutefois, seul 1 sur 5 âgé de 18/24 ans (17%) ans serait intéressé pour payer avec à l’avenir et seuls 10% envisagent d’investir dans ce produit financier.

Un attrait pour les facilités de paiement, couplées à un moyen de paiement
Près de 4 Français sur 10 (38%) ont utilisé des facilités de paiement au cours des 12 derniers mois, essentiellement des paiements en plusieurs fois.
Une majorité de Français serait intéressée pour en bénéficier si celles-ci étaient intégrées à des moyens de paiement : à la carte bancaire (63% des Français), au virement bancaire (52% des Français, et même 75% des 18/24 ans), à un service en ligne de type PayPal (40% des Français, 57% des utilisateurs actuels de ces services en ligne).

Les formules locatives séduisent davantage la génération Z
Depuis plusieurs années, les formules locatives se sont fortement développées, principalement dans le secteur automobile : 15% des Français ont déjà utilisé la LOA/LDD pour louer un bien et 10% pour une voiture. On observe que la génération Z marque un véritable intérêt pour la LOA/LDD pour louer une voiture : 61% des 18/24 ans contre 43% des Français.
Au vu du succès de la LOA/LDD pour la voiture, l’offre commence à s’élargir à d’autres secteurs et biens de consommation : électroménager, ordinateur, smartphone, etc. Là encore, la génération Z se démarque : 45% des 18/24 ans sont intéressés pour acquérir un ordinateur en LOA/LDD (contre 25% des Français et 27% des 25/34 ans), 40% pour acquérir un smartphone (contre 22% des Français et 25% des 25/34 ans).
Ces solutions d’équipement séduisent les 18/24 ans qui y voient davantage d’intérêt pour tester de nouveaux produits, pouvoir renouveler régulièrement leur équipement et bénéficier d’assurances.
Ils sont également davantage séduits par de la location tout compris (ex : location de la machine à laver incluant la lessive) : 46% des 18/24 ans contre 33% des Français.

Méthodologie
Une étude réalisée par Gfk pour Cofidis Retail par questionnaire on-line du 6 au 15 février 2018 auprès d’un échantillon national représentatif de 1000 individus âgés de 18 ans et plus, constitué avec la méthode des quotas appliqués aux variables suivantes : sexe, âge, profession de l’individu, stratification par région et catégorie d’agglomération.

A propos de Cofidis France et Cofidis Retail
Avec 2 millions de clients et 350 enseignes partenaires, Cofidis est depuis plus de 30 ans l’un des principaux acteurs du crédit à la consommation en France (crédits renouvelables et prêts personnels, solutions de paiement, assurance, rachat de créances et partenariats). Acteur fortement engagé dans l’accompagnement de ses clients, Cofidis s’appuie sur un conseil personnalisé, des outils & services innovants et la pédagogie du crédit pour faire du consommateur un acteur de son budget, informé et responsable. Cofidis contribue également au dynamisme commercial des enseignes de distribution et sites e-commerce avec Cofidis Retail, qui propose l’offre la plus large du marché en matière de solutions de paiement. L’accompagnement de ses partenaires dans le développement de leur activité est au coeur de ses préoccupations. Forte de son positionnement centré sur la satisfaction client, Cofidis Retail apporte des solutions de paiement fluides, omnicanal et parfaitement intégrées dans les parcours d’achats.

Pour en savoir plus : www.cofidis.fr et www.cofidis-retail.fr.

Poster un commentaire

Classé dans Économie numérique, Banque, Carte à puce, Uncategorized

Visa lance un projet pilote de nouvelle carte de paiement biométrique

Communiqué Visa

Les pilotes avec Mountain America Credit Union et Bank of Cyprus utilisent un capteur d’empreintes digitales sur carte, offrant une alternative à l’authentification de paiement par NIP ou par signature.

NEW YORK– (BUSINESS WIRE) — NATIONAL RETAIL FEDERATION « BIG SHOW » – Visa (NYSE: V) a annoncé aujourd’hui qu’il a lancé des projets pilotes avec Mountain America Credit Union et Bank of Cyprus d’une nouvelle carte de paiement EMV à double interface (puce et sans contact), faisant de ceux-ci les premiers pilotes commerciaux à tester une carte biométrique sur carte pour les paiements sans contact. En tant que chef de file du secteur des paiements, Visa s’engage à assurer des paiements sûrs, rapides et pratiques au point de vente. Pour concrétiser cet engagement, il est essentiel de continuer à faire évoluer le marché vers des méthodes d’authentification dynamique telles que la puce EMV et, dans le cas de ces pilotes, d’investir dans des capacités émergentes qui tirent parti de la biométrie.

Avec la montée en puissance de l’authentification biométrique et la migration vers EMV en cours, les pilotes de cartes de paiement biométriques testeront l’utilisation de la reconnaissance des empreintes digitales comme alternative au code PIN ou à la signature pour authentifier le titulaire de la carte. Les deux projets pilotes sont gérés par le biais du programme Visa Ready for Biometrics, un nouveau programme vertical qui répond à la demande croissante de solutions d’authentification biométrique.

« Le monde se dirige rapidement vers un avenir sans mots de passe, alors que les consommateurs se rendent compte à quel point les technologies biométriques peuvent leur faciliter la vie », a déclaré Jack Forestell, chef des solutions commerciales mondiales de Visa Inc.

Comment ça marche ?

Lorsqu’un titulaire de carte pose son doigt sur le capteur, une comparaison est effectuée entre l’empreinte digitale et le gabarit d’empreintes digitales précédemment enregistré et stocké de manière sécurisée dans la carte afin d’authentifier la transaction. Des voyants verts et rouges sont intégrés dans la carte pour indiquer un match réussi ou raté. Les avantages supplémentaires de la carte de paiement biométrique incluent :

• Sécurité renforcée: Les données biométriques sont stockées et appariées localement dans la carte pour assurer la protection des données et de la vie privée du titulaire de la carte. Comme les données biométriques sont uniques à chaque personne, il est beaucoup plus difficile pour les criminels de commettre des fraudes.
• Rapidité et commodité: Les cartes pilotes sont compatibles EMV sans contact, ce qui permet aux titulaires de payer rapidement et facilement sur les terminaux sans contact.
• Alternative au code PIN ou à la signature: une simple authentification par empreinte digitale peut être effectuée directement sur la carte, offrant ainsi une alternative au code PIN ou à la signature.
• Mises à niveau matérielles inutiles: La carte biométrique est immédiatement compatible avec les terminaux de paiement existants qui acceptent les paiements sans contact ou à puce dans le monde entier.

Dans un récent sondage mené auprès de 1 000 Américains au sujet des perceptions de l’authentification biométrique, Visa a constaté que les consommateurs continuent d’être très intéressés par les nouvelles technologies biométriques. Voici les faits saillants de l’enquête :

• 86 % des consommateurs sont intéressés à utiliser la biométrie pour vérifier leur identité ou effectuer des paiements, et plus de 65 % d’entre eux connaissent déjà la biométrie.
• Les consommateurs étaient les plus familiers avec la reconnaissance des empreintes digitales, 30 p. 100 l’ayant utilisée une ou deux fois et 35 p. 100 l’utilisant régulièrement.
• De toutes les techniques d’authentification biométrique interrogées, la reconnaissance des empreintes digitales se classe au premier rang (50 pour cent) en ce qui concerne la méthode d’authentification de paiement souhaitée pour l’utilisation en magasin.

« Mountain America Credit Union est fière d’être un partenaire précoce de Visa et d’autres chefs de file de l’industrie pour cette solution innovatrice de cartes biométriques », a déclaré Matt Farrow, vice-président adjoint des services de paiement et de cartes chez Mountain America. « Nous sommes ravis d’explorer les avantages en matière de sécurité que la biométrie peut offrir aux transactions par carte de crédit et de débit, tout en maintenant l’accent sur la commodité pour les consommateurs.

Timing et soutien des pilotes

Les projets pilotes de la Bank of Cyprus and Mountain America Credit Union débuteront au début de 2018 pour évaluer l’expérience des détenteurs de cartes et la technologie des cartes biométriques dans différents environnements de vente au détail. Le projet pilote de la Banque de Chypre utilise la technologie de Gemalto, et le projet pilote de la Mountain America Credit Union est soutenu par la technologie de Fingerprint Cards et Kona-I.

À propos de Visa Ready

Pour tous les commerçants, partenaires ou émetteurs intéressés à intégrer la biométrie dans les environnements de paiement, le programme Visa Ready for Biometrics peut fournir des conseils et certifier les solutions Visa Ready. Le programme Visa Ready peut accélérer le processus d’introduction de dispositifs, de logiciels et de solutions qui peuvent initier ou accepter des paiements Visa. En plus de la biométrie, Visa offre des programmes Visa Ready pour les points de vente mobiles (mPoS), Solutions d’affaires, Internet of Things (IoT), Token

Traduit avec http://www.DeepL.com/Translator

Poster un commentaire

Classé dans États-Unis, Biométrie, Carte à puce

La  » Wallet Card  » est annoncée !

C’est la guerre des communiqués.

Le 8 décembre 2017, MasterCard annonce que le réseau collabore avec Dynamics, l’un des fabricants de « Wallet Card » pour développer « une suite étendue de solutions de cartes de paiement, sécurisées interactives et riches en fonctionnalités ».

Le 5 janvier, la société américaine Dynamics Inc, annonce qu’elle dévoilera une nouvelle technologie de paiement « disruptive » lors du CES 2018 de Las Vegas. Cette annonce sera faite avec les réseaux de cartes bancaires Visa, MasterCard, JCB et les principales sociétés mondiales de télécommunications et les banques internationales.

Le 8 janvier, Visa lance le communiqué suivant sous le titre :  » Visa et Dynamics dévoilent la première « Wallet Card » au monde  »

Le dispositif, entrant dans le cadre de l’Internet des objets, contient plusieurs cartes de paiement et comprend un affichage numérique permettant une plus grande sécurité, l’émission instantanée et des alertes ou coupons sur carte.

Dans le cadre du CES (Consumer Electronics Show) 2018, Visa et Dynamics ont dévoilé aujourd’hui la Dynamics Wallet Card, une carte de paiement connectée. Cette version de carte Visa est de la même taille et de la même forme qu’une carte de crédit ou de débit Visa classique, mais elle intègre de multiples caractéristiques et technologies que l’on ne trouvait pas auparavant dans une seule carte de paiement. Les caractéristiques de la carte Wallet Card vont de la capacité d’accéder à plusieurs cartes – EMV, sans contact ou à bande magnétique – à un affichage programmable sur carte qui permet d’envoyer des informations de compte, comme des alertes ou des coupons, au titulaire de la carte via une antenne intégrée.

L’innovation dans la catégorie des paiements ne se limite pas aux articles portables, aux voitures, à la sécurité ou à la technologie mobile – il reste encore beaucoup à faire pour mettre à jour l’expérience basée sur les cartes, qui demeure le principal facteur de forme utilisé à l’échelle mondiale pour compléter les transactions de paiements numériques « , a déclaré Mark Nelsen, vice-président principal des produits de risque et d’authentification chez Visa. Et d’ajouter : « ayant collaboré avec Dynamics depuis le lancement de leur premier produit il y a plusieurs années, nous sommes ravis des nombreux avantages uniques que la carte Visa Portefeuille peut offrir aux institutions financières et aux titulaires de carte, tant pour les institutions financières que pour les titulaires de carte ».

La carte porte-monnaie comprend une puce et une antenne de téléphone cellulaire pour que les données puissent être transférées entre la carte porte-monnaie et la banque d’un consommateur partout dans le monde et à tout moment de la journée.

L’appareil offre un certain nombre d’avantages pour le titulaire de carte et des technologies de pointe, notamment :

• Le stockage de plusieurs cartes sur un seul support. Les titulaires peuvent accéder à leurs cartes de débit, de crédit, prépayées, multidevises, à usage unique ou de fidélisation sur une seule carte en appuyant sur un bouton. Chaque pression fait apparaître l’une des cartes enregistrées au préalable par le titulaire. Les informations de compte sont affichées sur l’écran de la carte avec la possibilité de basculer entre les cartes ou les comptes.

• L’émission instantanée: En tant que première plateforme de cartes numériques instantanée, les institutions financières peuvent distribuer la carte Visa Portefeuille n’importe où et n’importe quand, par exemple dans leurs succursales de détail ou lors d’événements, et les consommateurs peuvent l’activer immédiatement.

• Sécurité accrue: Une banque peut rapidement supprimer un numéro de compte de carte compromis et le remplacer par un nouveau numéro de compte, ce qui est pratique et rassurant pour le titulaire de carte.

• Alertes et messages: Un écran de 65 000 pixels sur carte affiche les renseignements sur le compte et permet d’envoyer des messages à la carte Visa Portefeuille en tout temps. Par exemple, après chaque achat, un message peut être envoyé pour informer le consommateur de l’achat et de son solde s’il utilise une carte prépayée ou de débit. Les titulaires de carte peuvent également recevoir des coupons directement sur l’écran ou être avisés d’un achat suspect et cliquer sur « Not Me » pour signaler une fraude soupçonnée et demander un nouveau numéro de carte.

• Batterie Autochargeable : Une puce organique assure que la carte de paiement se charge d’elle-même en fonctionnement normal et ne nécessite aucun travail pour le titulaire de la carte.

« Aujourd’hui, nous sommes heureux d’avoir de nouveau Visa à nos côtés en tant que partenaire intégral et leader d’opinion alors que nous lançons Wallet Card, notre carte de paiement la plus innovatrice à ce jour ».

Pour les consommateurs intéressés par une telle carte,  ils peuvent s’inscrire à l’adresse http://www.getwalletcard.com.

Précisons que le produit de Dynamics n’est pas le seul, ni le premier. Plusieurs « Wallet Cards » ont été et sont toujours proposées par des entreprises américaines avec un prix de vente unitaire qui dépasse les 100 dollars pièce. Le rappel des produits a fait l’objet d’un chapitre dans le livre « Cartes, etc. » de Charles Copin, à paraître fin janvier 2018.

Poster un commentaire

Classé dans États-Unis, Carte à puce, Industrie, Uncategorized

Gemalto lance la première carte biométrique EMV pour les paiements sans contact

Communiqué Gemalto

• L’authentification biométrique remplace le code PIN facilitant des transactions sans contact plus élevées
• Une protection maximale de la confidentialité assurée par un processus d’enregistrement sécurisé en agence et un stockage des informations biométriques sensibles dans la carte
• Pas de limite à la durée de vie de la batterie – le capteur biométrique de la carte est alimenté par le terminal de paiement

Amsterdam, le 4 janvier 2018  Gemalto (Euronext NL0000400653 GTO), le leader mondial de la sécurité numérique, a été sélectionné par « Bank of Cyprus » pour proposer la première carte de paiement EMV biométrique double interface au monde, pour les paiements avec et sans contact. En utilisant la reconnaissance d’empreintes digitales au lieu d’un code PIN pour authentifier le titulaire de la carte, cette dernière est compatible avec les terminaux de paiement existants déjà installés dans le pays. Lorsque les clients placent leur empreinte digitale sur le capteur, une comparaison est effectuée entre l’empreinte digitale scannée et les données biométriques de référence stockées de manière sécurisée dans la carte.
Le capteur biométrique de la carte est alimentée par le terminal de paiement et ne nécessite pas de batterie intégrée; cela signifie donc qu’il n’y a pas de limite à la durée de vie de la batterie ni au nombre de transactions.

Une solution biométrique et un processus d’enregistrement conçus pour assurer une confidentialité optimale de l’utilisateur

La carte de paiement à capteur biométrique de Gemalto est basée sur le principe que les données biométriques doivent toujours rester entre les mains des utilisateurs finaux. Les clients de « Bank of Cyprus » finaliseront le rapide processus d’enregistrement au sein de l’agence bancaire en utilisant la tablette de Gemalto conçue pour cette solution. Le processus de personnalisation biométrique et d’activation de la carte est conçu pour éviter la transmission de données biométriques à distance afin de protéger la confidentialité des données des utilisateurs. Le modèle d’empreinte digitale saisi pendant le processus d’inscription est stocké uniquement dans la carte.

« Les clients de « Bank of Cyprus » seront les premiers au monde à profiter de la commodité biométrique sur une carte de paiement sans contact. La carte de paiement à capteur biométrique de Gemalto est conçue pour assurer une sécurité maximale et la confidentialité des données », commente Bertrand Knopf, Vice-président exécutif, Services bancaires et paiement de Gemalto.« L’utilisation de la biométrie pour les paiements sans contact est une démarche naturelle qui s’inscrit de façon spontanée dans le geste de paiement. Elle offre une meilleure expérience utilisateur, permettant ainsi des montants de transaction plus élevés sans saisir de code PIN, tout en bénéficiant de la commodité du sans contact. »

« Afin d’apporter une authentification en douceur au secteur bancaire, Gemalto a tiré parti de son expertise approfondie des documents gouvernementaux sécurisés et de son leadership dans les applications biométriques », commente Stelios Trachonitis, Directeur du centre de cartes de « Bank of Cyprus ». « Nos clients bénéficieront de cette solution de paiement innovante tout en étant assurés que leurs données biométriques resteront toujours entre leurs mains. »​

À propos de Gemalto

Gemalto (Euronext NL0000400653 GTO) est le leader mondial de la sécurité numérique, avec un chiffre d’affaires 2016 de 3,1 milliards d’euros et des clients dans plus de 180 pays. Nous apportons la confiance dans un monde de plus en plus interconnecté.

Nos technologies et services, des logiciels sécurisés à la biométrie et au chiffrement, permettent aux entreprises et aux gouvernements d’authentifier les identités mais également de protéger les données afin qu’elles restent en sécurité et assurent des services dans les appareils personnels, les objets connectés, le cloud et sur les réseaux.

Les solutions de Gemalto sont au cœur de la vie moderne, du paiement à la sécurité de l’entreprise en passant par l’internet des objets. Nous authentifions les personnes, les transactions ainsi que les objets, chiffrons les données et créons de la valeur pour les logiciels – permettant ainsi à nos clients d’offrir des services numériques sécurisés à des milliards de personnes et d’objets.

Présent dans 48 pays, Gemalto emploie plus de 15 000 personnes travaillant depuis 112 bureaux, 43 centres de personnalisation et de données et 30​ pôles de Recherche et de Développement logiciel.

Pour plus d’informations, visitez notre site www.gemalto.com/france, ou suivez @GemaltoFrance sur twitter.

Poster un commentaire

Classé dans Banque, Biométrie, Carte à puce

Thales et Gemalto créent le leader mondial de la sécurité digitale

• Offre au prix de 51€ par action, représentant une prime de 57% sur le cours de clôture
du 8 décembre 2017
• Offre intégralement en numéraire, unanimement recommandée par le Conseil d’administration
de Gemalto et unanimement approuvée par le Conseil d’administration de Thales
• Création d’un leader mondial du marché en croissance rapide de la sécurité digitale, accompagnant les clients les plus exigeants dans leur transformation digitale
• Rapprochement des actifs digitaux de Thales au sein de Gemalto, qui deviendra l’activité mondiale du groupe dans la sécurité digitale

​Paris La Défense, Amsterdam, le 17 décembre 2017 – 8h00 – Thales (Euronext Paris: HO) et Gemalto (Euronext Amsterdam et Paris: GTO) annoncent aujourd’hui la signature d’un accord (l’« accord de rapprochement ») relatif à une offre en numéraire, au prix de 51€ par action coupon attaché, portant sur l’ensemble des actions de Gemalto. Cette offre est unanimement  recommandée par le conseil d’administration de Gemalto.

Patrice Caine, Président Directeur Général de Thales, a déclaré : « L’acquisition de Gemalto marque une étape clé dans la mise en oeuvre de la stratégie de Thales. Avec l’équipe de direction de Gemalto, nous avons de grandes ambitions fondées sur une vision partagée de la transformation numérique de nos métiers et de nos clients. Notre projet bénéficiera à l’innovation et à l’emploi tout en respectant les enjeux de souveraineté liés aux technologies stratégiques. Nous avons un immense respect pour les succès technologiques de Gemalto et nos deux groupes partagent un même ADN et une même culture. Je souhaite remercier personnellement l’équipe de direction de Gemalto et son conseil d’administration pour leur soutien unanime et j’accueille chaleureusement les 15 000 employés de Gemalto au sein de notre groupe. En unissant leurs talents, Thales et Gemalto créent un leader mondial de la sécurité numérique. »

Philippe Vallée, Directeur Général de Gemalto, a ajouté : « J’ai la conviction que l’arrivée de Gemalto au sein de Thales est le choix le plus porteur et le plus pertinent pour notre entreprise,  ses collaborateurs, ses clients, ses actionnaires et ses autres parties prenantes. Nous partageons les mêmes valeurs et Gemalto, dans cette nouvelle configuration, pourra poursuivre son projet industriel, accélérer son développement et réaliser sa vision de la sécurité numérique. »

Alex Mandl, Président du Conseil d’Administration de Gemalto a déclaré : « Le Conseil d’Administration  a étudié avec soin et en concertation avec ses conseils financiers et juridiques, toutes les options possibles et a statué à l’unanimité que l’offre proposée par Thales est dans le meilleur intérêt de la Société et de l’ensemble de ses parties prenantes. Dans ce contexte, le Conseil d’Administration de Gemalto recommande unanimement l’offre de Thales à ses actionnaires. »​

Télécharger le document complet

A propos de Th​ales

Thales est un leader mondial des hautes technologies pour les marchés de l’Aérospatial, du Transport, de la Défense et de la Sécurité. Fort de 64 000 collaborateurs dans 56 pays, Thales a réalisé en 2016 un chiffre d’affaires de 14,9 milliards d’euros. Avec plus de 25 000 ingénieurs et chercheurs, Thales offre une capacité unique pour créer et déployer des équipements, des systèmes et des services pour répondre aux besoins de sécurité les plus complexes. Son implantation internationale exceptionnelle lui permet d’agir au plus près de ses clients partout dans le monde.
www.thalesgroup.com

À propos de Gemalto

Gemalto (Euronext NL0000400653 GTO) est le leader mondial de la sécurité numérique, avec un chiffre d’affaires 2016 de 3,1 milliards d’euros et des clients dans plus de 180 pays. Nous apportons la confiance dans un monde de plus en plus interconnecté.

Nos technologies et services, des logiciels sécurisés à la biométrie et au chiffrement, permettent aux entreprises et aux gouvernements d’authentifier les identités mais également de protéger les données afin qu’elles restent en sécurité et assurent des services dans les appareils personnels, les objets connectés, le cloud et sur les réseaux.

Les solutions de Gemalto sont au cœur de la vie moderne, du paiement à la sécurité de l’entreprise en passant par l’internet des objets. Nous authentifions les personnes, les transactions ainsi que les objets, chiffrons les données et créons de la valeur pour les logiciels – permettant ainsi à nos clients d’offrir des services numériques sécurisés à des milliards de personnes et d’objets.

Présent dans 48 pays, Gemalto emploie plus de 15 000 personnes travaillant depuis 112 bureaux, 43 centres de personnalisation et de données et 30​ pôles de Recherche et de Développement logiciel.

Pour plus d’informations, visitez notre site www.gemalto.com/france, ou suivez @GemaltoFrance sur twitter.

Poster un commentaire

Classé dans Carte à puce, Industrie, Sécurité

La nouvelle carte C-zam de Carrefour Banque activée instantanément grâce à la solution PIN digital de Gemalto

– C-zam est le premier compte courant disponible en rayons et libre service en France et activable en ligne
– Le code PIN de la carte de paiement est délivré instantanément permettant une utilisation immédiate

​​<a href="/press/PublishingImages/C-zam-carte.png" title="C-zam">        <img title="C-zam" class="img-responsive image-centrer-r

​​​​​Meudon, le 8 juin 2017 – Gemalto, leader mondial de la sécurité numérique, fournit à Market Pay, l’établissement de paiement, filiale du groupe Carrefour, des cartes de paiement et sa solution de PIN digital pour C-zam.

Ce nouveau compte est vendu sous la forme d’un coffret disponible dans les rayons de plus de 3 000 magasins Carrefour en France depuis le 18 avril. Après l’ouverture du compte, la carte de paiement est prête à être activée et son code PIN est envoyé en toute sécurité et instantanément via l’application mobile ou le site Web Compteczam.fr. Cette opération est entièrement protégée par les systèmes de cryptage et d’authentification de Gemalto.

Click here to download the high resolution image​ ​

« C-zam offre la possibilité aux clients Carrefour d’acheter en rayon  un compte courant qui pourra être activé en ligne,  ainsi qu’une carte de paiement», a déclaré Frédéric Mazurier, CEO de Market Pay. « Avec le soutien de Gemalto, nous innovons pour faire évoluer le marché bancaire français en offrant un nouveau service en termes d’accessibilité, de disponibilité et d’usage.» 

« Le compte C-zam de Carrefour Banque montre clairement la façon dont la banque peut révolutionner l’expérience de l’utilisateur », a déclaré Bertrand Knopf, Vice-président exécutif, Services bancaires & Paiement chez Gemalto « Les solutions digitales telles que l’envoi du code PIN sur des mobiles ou tablettes jettent les bases d’une nouvelle génération de services bancaires originaux. »

A propos de C-zam

C-zam est le premier compte courant disponible en rayon et activable en ligne, accessible à tous et sans conditions de revenus. Ce compte courant, sans découvert possible, associé à une carte de paiement internationale Mastercard, est commercialisé dans 3 000 points de vente Carrefour dans tous les formats – hypermarchés, supermarchés, magasins de proximité – ainsi que sur le site rueducommerce.com.

C-zam est un compte courant connecté grâce à son application dédiée, simple d’utilisation et très intuitive. 

A propos Market Pay 

Market Pay, établissement de paiement, filiale à 100 % de Carrefour, vise à regrouper les moyens monétiques de Carrefour (cartes Carrefour, terminaux de paiement, solutions de paiement en ligne) et à centraliser le service d’acceptation et d’acquisition des paiements de tous les canaux de vente. Market Pay permet notamment d’améliorer la sécurité de l’ensemble des données de paiement des clients des enseignes Carrefour et de développer de nouvelles solutions de paiement pour le Groupe.​

Poster un commentaire

Classé dans Carte à puce, Monétique

Gemalto : chiffre d’affaires du premier trimestre 2017

• Le chiffre d’affaires ressort à 651 millions d’euros, en repli de (6%) à taux de change courants et de (8%) à taux de change constants
• Démarrage lent pour les activités Entreprises, Machine-to-Machine et Programmes gouvernementaux, avec une accélération attendue au second semestre
• Face aux évolutions récentes du marché, la Société va mettre en place un plan de transition qui devrait contribuer pour plus de 50 millions d’euros au résultat des activités opérationnelles en base annuelle
• Actualisation des perspectives 2017 suite au plan d’actions annoncé précédemment

​Amsterdam, le 28 avril 2017, à 00h00 – Gemalto (Euronext NL0000400653 – GTO), leader mondial de la sécurité numérique, publie aujourd’hui son chiffre d’affaires pour le premier trimestre 2017.

Philippe Vallée, Directeur général, déclare : « Le chiffre d’affaires du premier trimestre reflète la volatilité importante de l’activité Paiement induite par le modèle singulier de migration vers la norme EMV aux Etats-Unis, devenu le plus grand marché mondial. De surcroît, l’activité des cartes SIM amovibles poursuit son déclin à l’heure où l’écosystème se prépare à la prochaine génération d’appareils mobiles. Dans ce contexte, Gemalto va mettre en place un plan de transition visant à ajuster son activité Paiement et son segment Mobile à une demande réduite. Gemalto prévoit une accélération des activités Entreprises, Programmes gouvernementaux et Machine-to-Machine au second semestre, soutenue par des carnets de commandes bien remplis, et continue d’investir dans ces domaines à l’aune de leurs tendances à long terme. L’acquisition de l’activité Identity Management de 3M suit son cours puisque toutes les autorisations requises ont été obtenues.​

Source : communiqué Gemalto

Poster un commentaire

Classé dans Carte à puce, Industrie