Archives de Catégorie: États-Unis

Visa lance un projet pilote de nouvelle carte de paiement biométrique

Communiqué Visa

Les pilotes avec Mountain America Credit Union et Bank of Cyprus utilisent un capteur d’empreintes digitales sur carte, offrant une alternative à l’authentification de paiement par NIP ou par signature.

NEW YORK– (BUSINESS WIRE) — NATIONAL RETAIL FEDERATION « BIG SHOW » – Visa (NYSE: V) a annoncé aujourd’hui qu’il a lancé des projets pilotes avec Mountain America Credit Union et Bank of Cyprus d’une nouvelle carte de paiement EMV à double interface (puce et sans contact), faisant de ceux-ci les premiers pilotes commerciaux à tester une carte biométrique sur carte pour les paiements sans contact. En tant que chef de file du secteur des paiements, Visa s’engage à assurer des paiements sûrs, rapides et pratiques au point de vente. Pour concrétiser cet engagement, il est essentiel de continuer à faire évoluer le marché vers des méthodes d’authentification dynamique telles que la puce EMV et, dans le cas de ces pilotes, d’investir dans des capacités émergentes qui tirent parti de la biométrie.

Avec la montée en puissance de l’authentification biométrique et la migration vers EMV en cours, les pilotes de cartes de paiement biométriques testeront l’utilisation de la reconnaissance des empreintes digitales comme alternative au code PIN ou à la signature pour authentifier le titulaire de la carte. Les deux projets pilotes sont gérés par le biais du programme Visa Ready for Biometrics, un nouveau programme vertical qui répond à la demande croissante de solutions d’authentification biométrique.

« Le monde se dirige rapidement vers un avenir sans mots de passe, alors que les consommateurs se rendent compte à quel point les technologies biométriques peuvent leur faciliter la vie », a déclaré Jack Forestell, chef des solutions commerciales mondiales de Visa Inc.

Comment ça marche ?

Lorsqu’un titulaire de carte pose son doigt sur le capteur, une comparaison est effectuée entre l’empreinte digitale et le gabarit d’empreintes digitales précédemment enregistré et stocké de manière sécurisée dans la carte afin d’authentifier la transaction. Des voyants verts et rouges sont intégrés dans la carte pour indiquer un match réussi ou raté. Les avantages supplémentaires de la carte de paiement biométrique incluent :

• Sécurité renforcée: Les données biométriques sont stockées et appariées localement dans la carte pour assurer la protection des données et de la vie privée du titulaire de la carte. Comme les données biométriques sont uniques à chaque personne, il est beaucoup plus difficile pour les criminels de commettre des fraudes.
• Rapidité et commodité: Les cartes pilotes sont compatibles EMV sans contact, ce qui permet aux titulaires de payer rapidement et facilement sur les terminaux sans contact.
• Alternative au code PIN ou à la signature: une simple authentification par empreinte digitale peut être effectuée directement sur la carte, offrant ainsi une alternative au code PIN ou à la signature.
• Mises à niveau matérielles inutiles: La carte biométrique est immédiatement compatible avec les terminaux de paiement existants qui acceptent les paiements sans contact ou à puce dans le monde entier.

Dans un récent sondage mené auprès de 1 000 Américains au sujet des perceptions de l’authentification biométrique, Visa a constaté que les consommateurs continuent d’être très intéressés par les nouvelles technologies biométriques. Voici les faits saillants de l’enquête :

• 86 % des consommateurs sont intéressés à utiliser la biométrie pour vérifier leur identité ou effectuer des paiements, et plus de 65 % d’entre eux connaissent déjà la biométrie.
• Les consommateurs étaient les plus familiers avec la reconnaissance des empreintes digitales, 30 p. 100 l’ayant utilisée une ou deux fois et 35 p. 100 l’utilisant régulièrement.
• De toutes les techniques d’authentification biométrique interrogées, la reconnaissance des empreintes digitales se classe au premier rang (50 pour cent) en ce qui concerne la méthode d’authentification de paiement souhaitée pour l’utilisation en magasin.

« Mountain America Credit Union est fière d’être un partenaire précoce de Visa et d’autres chefs de file de l’industrie pour cette solution innovatrice de cartes biométriques », a déclaré Matt Farrow, vice-président adjoint des services de paiement et de cartes chez Mountain America. « Nous sommes ravis d’explorer les avantages en matière de sécurité que la biométrie peut offrir aux transactions par carte de crédit et de débit, tout en maintenant l’accent sur la commodité pour les consommateurs.

Timing et soutien des pilotes

Les projets pilotes de la Bank of Cyprus and Mountain America Credit Union débuteront au début de 2018 pour évaluer l’expérience des détenteurs de cartes et la technologie des cartes biométriques dans différents environnements de vente au détail. Le projet pilote de la Banque de Chypre utilise la technologie de Gemalto, et le projet pilote de la Mountain America Credit Union est soutenu par la technologie de Fingerprint Cards et Kona-I.

À propos de Visa Ready

Pour tous les commerçants, partenaires ou émetteurs intéressés à intégrer la biométrie dans les environnements de paiement, le programme Visa Ready for Biometrics peut fournir des conseils et certifier les solutions Visa Ready. Le programme Visa Ready peut accélérer le processus d’introduction de dispositifs, de logiciels et de solutions qui peuvent initier ou accepter des paiements Visa. En plus de la biométrie, Visa offre des programmes Visa Ready pour les points de vente mobiles (mPoS), Solutions d’affaires, Internet of Things (IoT), Token

Traduit avec http://www.DeepL.com/Translator

Poster un commentaire

Classé dans États-Unis, Biométrie, Carte à puce

La  » Wallet Card  » est annoncée !

C’est la guerre des communiqués.

Le 8 décembre 2017, MasterCard annonce que le réseau collabore avec Dynamics, l’un des fabricants de « Wallet Card » pour développer « une suite étendue de solutions de cartes de paiement, sécurisées interactives et riches en fonctionnalités ».

Le 5 janvier, la société américaine Dynamics Inc, annonce qu’elle dévoilera une nouvelle technologie de paiement « disruptive » lors du CES 2018 de Las Vegas. Cette annonce sera faite avec les réseaux de cartes bancaires Visa, MasterCard, JCB et les principales sociétés mondiales de télécommunications et les banques internationales.

Le 8 janvier, Visa lance le communiqué suivant sous le titre :  » Visa et Dynamics dévoilent la première « Wallet Card » au monde  »

Le dispositif, entrant dans le cadre de l’Internet des objets, contient plusieurs cartes de paiement et comprend un affichage numérique permettant une plus grande sécurité, l’émission instantanée et des alertes ou coupons sur carte.

Dans le cadre du CES (Consumer Electronics Show) 2018, Visa et Dynamics ont dévoilé aujourd’hui la Dynamics Wallet Card, une carte de paiement connectée. Cette version de carte Visa est de la même taille et de la même forme qu’une carte de crédit ou de débit Visa classique, mais elle intègre de multiples caractéristiques et technologies que l’on ne trouvait pas auparavant dans une seule carte de paiement. Les caractéristiques de la carte Wallet Card vont de la capacité d’accéder à plusieurs cartes – EMV, sans contact ou à bande magnétique – à un affichage programmable sur carte qui permet d’envoyer des informations de compte, comme des alertes ou des coupons, au titulaire de la carte via une antenne intégrée.

L’innovation dans la catégorie des paiements ne se limite pas aux articles portables, aux voitures, à la sécurité ou à la technologie mobile – il reste encore beaucoup à faire pour mettre à jour l’expérience basée sur les cartes, qui demeure le principal facteur de forme utilisé à l’échelle mondiale pour compléter les transactions de paiements numériques « , a déclaré Mark Nelsen, vice-président principal des produits de risque et d’authentification chez Visa. Et d’ajouter : « ayant collaboré avec Dynamics depuis le lancement de leur premier produit il y a plusieurs années, nous sommes ravis des nombreux avantages uniques que la carte Visa Portefeuille peut offrir aux institutions financières et aux titulaires de carte, tant pour les institutions financières que pour les titulaires de carte ».

La carte porte-monnaie comprend une puce et une antenne de téléphone cellulaire pour que les données puissent être transférées entre la carte porte-monnaie et la banque d’un consommateur partout dans le monde et à tout moment de la journée.

L’appareil offre un certain nombre d’avantages pour le titulaire de carte et des technologies de pointe, notamment :

• Le stockage de plusieurs cartes sur un seul support. Les titulaires peuvent accéder à leurs cartes de débit, de crédit, prépayées, multidevises, à usage unique ou de fidélisation sur une seule carte en appuyant sur un bouton. Chaque pression fait apparaître l’une des cartes enregistrées au préalable par le titulaire. Les informations de compte sont affichées sur l’écran de la carte avec la possibilité de basculer entre les cartes ou les comptes.

• L’émission instantanée: En tant que première plateforme de cartes numériques instantanée, les institutions financières peuvent distribuer la carte Visa Portefeuille n’importe où et n’importe quand, par exemple dans leurs succursales de détail ou lors d’événements, et les consommateurs peuvent l’activer immédiatement.

• Sécurité accrue: Une banque peut rapidement supprimer un numéro de compte de carte compromis et le remplacer par un nouveau numéro de compte, ce qui est pratique et rassurant pour le titulaire de carte.

• Alertes et messages: Un écran de 65 000 pixels sur carte affiche les renseignements sur le compte et permet d’envoyer des messages à la carte Visa Portefeuille en tout temps. Par exemple, après chaque achat, un message peut être envoyé pour informer le consommateur de l’achat et de son solde s’il utilise une carte prépayée ou de débit. Les titulaires de carte peuvent également recevoir des coupons directement sur l’écran ou être avisés d’un achat suspect et cliquer sur « Not Me » pour signaler une fraude soupçonnée et demander un nouveau numéro de carte.

• Batterie Autochargeable : Une puce organique assure que la carte de paiement se charge d’elle-même en fonctionnement normal et ne nécessite aucun travail pour le titulaire de la carte.

« Aujourd’hui, nous sommes heureux d’avoir de nouveau Visa à nos côtés en tant que partenaire intégral et leader d’opinion alors que nous lançons Wallet Card, notre carte de paiement la plus innovatrice à ce jour ».

Pour les consommateurs intéressés par une telle carte,  ils peuvent s’inscrire à l’adresse http://www.getwalletcard.com.

Précisons que le produit de Dynamics n’est pas le seul, ni le premier. Plusieurs « Wallet Cards » ont été et sont toujours proposées par des entreprises américaines avec un prix de vente unitaire qui dépasse les 100 dollars pièce. Le rappel des produits a fait l’objet d’un chapitre dans le livre « Cartes, etc. » de Charles Copin, à paraître fin janvier 2018.

Poster un commentaire

Classé dans États-Unis, Carte à puce, Industrie, Uncategorized

ZelleSM Now Live! In Mobile Banking Apps Today, a New Way to Pay

Zelle Changes the Way Money Moves – Makes Sending Money Digitally to Friends and Family Faster, Safer, and Easier for Nearly 100-Million Consumers

SCOTTSDALE, Ariz., June 12th, 2017 – Beginning this month, more than 86-million U.S. mobile banking consumers will be able to send and receive money through Zelle – a new person-to-person (P2P) payments network from bank-owned Early Warning Services. Changing the way money moves, Zelleallows for funds to be sent from one bank account to another in minutes, using only a recipient’s email address or mobile number. “Send Money withZelle” is conveniently available within the mobile banking apps of Zelle Network℠ participants – a network, which includes banks and credit unions of all sizes. With no additional app to download, Zelle will make digital payments a fast, safe and easy alternative to checks and cash.

Beginning this week, and continuing on a rolling basis over the next 12 months, Zelle will become available in the mobile banking apps of more than 30 participating financial institutions, including (listed alphabetically); Ally Bank, Bank of America, Bank of Hawaii, Bank of the West, BB&T, BECU, Capital One, Citi, Citizens Bank, Comerica Bank, ConnectOne Bank, Dollar Bank, Fifth Third Bank, FirstBank, First Tech Federal Credit Union, First Tennessee Bank, First National Bank, Frederick County Bank, Frost Bank, HomeStreet Bank, JP Morgan Chase, KeyBank, M&T Bank, MB Financial Bank, Morgan Stanley, PNC Bank, SchoolsFirst Federal Credit Union, Star One Credit Union, SunTrust Bank, TD Bank, USAA, U.S. Bank, and Wells Fargo.

In addition to working directly with financial institutions, Early Warning has established strategic partnerships with some of the leading payment processors –– CO-OP Financial Services , FIS, Fiserv, and Jack Henry and Associates. These relationships will allow millions more to experience Zellethrough community banks and credit unions.

“Fragmentation has been frustrating for consumers. Inconsistent experiences, have made it difficult to send and receive money between banks,” said Paul Finch, Chief Executive Officer, Early Warning Services. “Zelle unites the financial community behind a single, real-time P2P payments experience for millions of consumers. Together, we are removing friction from finance, allowing money to move seamlessly between accounts in minutes. This revolution in money movement will create for consumers a viable alternative to checks and cash.”

WATCH: Industry leaders talk about Zelle’s impact on the P2P payments industry Click Here

Moving P2P Payments from Millennials to Mainstream

In May 2017, Javelin Strategy & Research reported explosive growth in digital (PC/laptop or mobile) P2P payment usage from 62 million consumers in 2013 to 84 million in 2016. An estimated 129 million consumers will use P2P services in 2021 (Moeser, Michael, Making Payments Faster: The $20 Trillion Opportunity, May 2017). As consumers get increasingly comfortable with using digital channels as a cash and check alternative in daily commerce, Zelle is well positioned to drive P2P payments to the mainstream.

“The consumer P2P market is experiencing rapid growth and financial institutions have a critical role to play,” said Michael Moeser, Director of Payments, Javelin Strategy & Research. “There is a market opportunity to offer a secure and trusted experience, as well as have greater P2P availability in financial institutions’ digital banking, mobile wallets and voice-driven P2P services.”

In Q1 2017, more than 51 million transactions flowed through the Zelle Network, totaling more than $16 billion. The Zelle Network, built on the foundation of the clearXchange® Network, experienced 39% year-over-year growth in transaction volume. In 2016, a staggering $55 billion in P2P payment transactions were processed by financial institutions participating in the Zelle Network.

Millions more consumers, including individuals at non-participating banks, can experience Zelle through a standalone Zelle app in the coming months. Through partnerships with MasterCard and Visa the Zelle app will enable the customers of participating financial institutions to send money to, and receive money from, nearly anyone with a U.S. based debit card.

About Zelle
Brought to you by Early Warning, an innovator in payment and risk management solutions, Zelle℠ makes it easier, faster, and safer for money to move. The Zelle Network connects the nation’s leading financial institutions, enabling consumers to send faster person-to-person payments to nearly anyone with a U.S. bank account. Funds are available directly in consumer bank accounts generally within minutes. To learn more about Zelle and its participating financial institutions, visit https://www.zellepay.com.

About Early Warning
Creating the Future of Payments™ – Early Warning delivers innovative payment and risk solutions to financial institutions nationwide. For over 25 years, Early Warning has been a leader in technology that helps money move easier, faster, and safer. Learn more at earlywarning.com.

Poster un commentaire

Classé dans États-Unis, Monétique, Paiement mobile

Gemalto wins ICMA Élan Award in Card Manufacturing Excellence for Maryland’s secure polycarbonate driver’s license

​​Austin – May 24, 2017, Gemalto (Euronext NL0000400653 GTO), the world leader in digital security, has received the Élan Award for Card Manufacturing Excellence for its newly implemented Maryland’s driver’s license and identification card. The award, presented by the International Card Manufacturers Association (ICMA), honors innovative card manufacturers, personalizers, issuers and suppliers that support a commitment to design quality, technical innovation and the future of the global card industry.

About Maryland’s new credential
As part of the complete solution, Gemalto provides an innovative new look to the DL/ID card with unique, specially printed homages to Maryland’s culture such as the state flag, the blue crab of the Chesapeake, and the Baltimore Oriole, the official state bird.

The Maryland Department of Transportation Motor Vehicle Administration also selected polycarbonate as the material of choice for state-of-the art security features to protect against identity fraud, including laser-engraving, enhanced tactile effects, and a fused inner structure that makes replication or tampering virtually impossible. Law Enforcement prefers the feel of tactile elements such as the Botany Cross repeated on the face of Maryland’s new driver’s license. 

The importance of a secure driver’s license in the United States
Serving as a de facto ID document for many Americans, the driver’s license can be used in many states to buy firearms, open a bank account or travel on domestic flights. Therefore, states require a solution that is secure, reliable and affordable while also tailored to meet individual state requirements.

In identity documents, polycarbonate makes it possible to incorporate a significant number of additional security features inside the document similar in effect to watermarks on bank notes. A polycarbonate identity document is created by fusing together multiple layers of polycarbonate in a glue-free process, using temperature and pressure to ensure the upmost security and a 10-year card life.

Security features are even more necessary to provide a seamless and protected experience since the passing of the REAL ID Act in 2016. For example, starting in January 22, 2018, citizens with a state driver’s license not yet compliant will need to show an alternative form of identification for domestic air travel. Luckily, Maryland citizens won’t need to worry. The star in the upper left-hand corner of their card proves REAL ID compliance and will allow then to use their driver’s licenses or identification cards as usual.

Executive Comments:
« We are very proud of the Élan Award in Card Manufacturing Excellence recognition of the high level of security we are providing to Maryland residents through our driver’s license and identification cards.  We appreciate our working relationship with Gemalto in this important service for all Maryland residents. »

  1. ​Christine Nizer, Maryland MVA Administrator

« Concerns about identity fraud and counterfeiting are driving many states to upgrade their DMV issued cards. The Maryland credential – with advanced security and personalization features – is a great model with which to drive additional industry adoption. »

  • Steve Purdy, Vice President of State DMV Programs for North America, Gemalto

Poster un commentaire

Classé dans États-Unis, Titres sécurisés, Uncategorized

Le DHS livre une étude sur la sécurité des dispositifs mobiles gouvernementaux

Communiqué: Le Department od Homeland Scurity américain (DHS) livre une étude sur la sécurité des dispositifs mobiles gouvernementaux au Congrès

Washington – Le ministère de la Sécurité intérieure a soumis un rapport au Congrès qui détaille les menaces actuelles et émergentes pour l’utilisation des appareils mobiles par le gouvernement fédéral et recommande des améliorations de sécurité dans l’écosystème des appareils mobiles. La direction de la science et de la technologie DHS (S & T) a dirigé l’étude en coordination avec l’Institut national des normes et de la technologie et son Centre national d’excellence en cybersécurité. Mandaté par la Cybersecurity Act de 2015, l’étude sur la sécurité des périphériques mobiles reposait sur les contributions importantes des fournisseurs de l’industrie mobile, des transporteurs, des fournisseurs de services et des chercheurs universitaires.

Télécharger l’étude (en anglais) : DHS Study on Mobile Device Security – April 2017-FINAL

Poster un commentaire

Classé dans États-Unis, Mobile

Gemalto : subvention américaine pour le projet pilote du permis de conduire

Gemalto remporte une subvention gouvernementale des États-Unis pour le projet pilote du permis de conduire numérique dans quatre états

Permis de conduire nmérique

Austin, TX, le 14 novembre 2016, – Gemalto (Euronext NL0000400653 GTO), le leader mondial de la sécurité numérique, travaille en partenariat avec le Colorado, l’Idaho, le Maryland et Washington D.C. pour mettre au banc d’essai les permis de conduire numériques (Digital Driver’s Licences – DDL). Gemalto a reçu une subvention du gouvernement américain pour aider ces états dans la création d’un référentiel de permis de conduire sur  smartphones et mettre en œuvre une solution interopérable d’une ampleur encore jamais vue. Ce partenariat comprend une subvention de deux ans du National Institute of Standards and Technology (NIST) des États-Unis, qui dirige la National Strategy for Trusted Identities in Cyberspace, une initiative consacrée à la protection de la vie privée dans le monde numérique.

En tant que partenaire de longue date des autorités américaines, Gemalto a tiré parti de son expertise combinée dans le domaine des permis de conduire et de l’identification, ainsi que de sa solide position de leader mondial dans les technologies du numérique et du mobile. Àlors que les États et les entités gouvernementales se tournent vers les stratégies de l’identification numérique, ce projet pilote financé par le NIST offre l’occasion de mettre en place un modèle pour la sécurité et les structures des permis de conduire mobiles.

Gemalto reconnaît la tendance continue vers la mobilité et le numérique, et apporte son soutien aux États qui envisage un permis de conduire dématérialisé. Ce mouvement est particulièrement sensible avec la nouvelle génération de conducteurs. Selon l’étude de recherche Pew Research Study 2015, 86% des 18 à 29 ans possèdent un smartphone aux Etats-Unis. Les organismes émetteurs cherchent en particulier à cibler ce groupe avec de nouvelles technologies et de nouveaux services.

Le permis de conduire numérique sert de version sécurisée et complémentaire au document physique.

Le projet pilote concernera quatre cas d’utilisation, notamment l’inscription, les mises à jour du document une fois sur le terrain, le partage des données et les contrôles de police. Le permis mobile offrira de nouvelles fonctionnalités de sécurité, associées à une vérification avancée, et permettra une meilleure protection de la vie privée grâce à un meilleur contrôle des données personnelles.

« Nous sommes heureux de participer à ce programme pilote pluriannuel conçu pour répondre aux nombreuses opportunités qui entourent les identités numériques », commente Katerina Megas, Responsable du NSTIC Pilots Program du NIST. « La solution relative au permis de conduire numérique présentée par Gemalto incarne les Principes directeurs de la stratégie NSTIC1 entourant les identités de confiance dans le cyberespace. Notre objectif est de travailler avec les organisations afin de déterminer la meilleure technologie et la stratégie de mise en œuvre qui maintiendront la vie privée et la sécurité des citoyens. »

« Gemalto comprend que chaque état aura des besoins uniques et sera confrontée à différents défis tout au long de la mise en œuvre »,commente Steve Purdy, Vice-président des State Identity Programs de Gemalto. « La nature collaborative de ce projet nous permettra d’identifier rapidement les meilleures pratiques d’utilisation et les leçons apprises, de les partager et d’affiner la solution de façon plus complète et plus efficace. Elle apporte non seulement une réponse aux besoins d’un état particulier, mais aussi la force de travailler à plusieurs en collaboration avec un objectif commun. »

1National Strategy for Trusted Identities in Cyberspace

Poster un commentaire

Classé dans États-Unis, Carte à puce, Titres sécurisés

La Wallet Card de Coin : une solution américaine

La Wallet Card de Coin et des « Coin like » peut être considérée comme des réponses américaines à une situation américaine. Aux Etats-Unis, on trouve au moins cinq grandes familles de cartes : Carte entreprise, carte étudiant, carte prépayée, carte de débit, carte de crédit, carte « charity », distribuée par des réseaux : MasterCard, Visa, American Express, Discover, et des banques : Bank of America, Capital One, Citi, Chase, Barclaycard. Il faut y rajouter les cartes de fidélité, de pétroliers, de pressing, les cartes cadeaux… Autrement dit, un américain peut posséder jusqu’à une centaine de cartes dans son portefeuille. Alors pourquoi ne pas mettre toutes ces cartes dans un seul dispositif. Différentes solutions sont apparues, sous l’appellation « Wallet » : sur l’Internet comme Paypal, sur smartphone comme Apple Pay et Samsung Pay et comme Coin et les autres dans une carte techniquement très élaborée.

Coin

CoinCoin est une société d’électronique grand public et distributeurs de logiciels financiers, créée en 2013 par l’entrepreneur Karish Parashar, Karthik Balakrishnan aux États-Unis. Coin est une carte Bluetooth qui peut être utilisée en lieu et place des cartes stockées dans le portefeuille du consommateur. Toute carte à bande magnétique peut être ajouté à Coin quelque soit son usage. Pour utiliser la carte souhaitée, un bouton sur la face avant de Coin permet de choisir cette carte. A chaque pression de touche, le nom d’une carte apparaît. Un petit écran LED affiche les quatre derniers chiffres et la date d’expiration de la carte que le consommateur souhaite utiliser

Pourquoi une « wallet card » et non une application sur smartphone ? Pour Karish Parashar « Nous avons l’habitude d’utiliser une carte, et de lui faire confiance ».

La commercialisation de Coin a démarrée en avril 2015 au prix de 124 euros l’unité. À ce jour, Coin annonce avoir vendu quelque 300 000 cartes. Actuellement, le site https://onlycoin.com/ accorde une remise promotionnelle à 99 dollars.

Les autres cartes intelligentes américaines

Wallaby https://www.walla.by/

« Votre partenaire financier intelligent » est le slogan de Wallaby pour définir l’intérêt de son produit. Il est offert sous différentes formes : carte wallet, app sur smartphone et sur une montre connectée. C’est une plateforme qui gère toutes les cartes de crédit du marché sur une carte unique. Pour en bénéficier, l’utilisateur fournit à Wallaby les informations sur ses cartes de crédit. Ensuite, Wallaby lui expédie sa « Wallaby Card ». C’est cette carte que le titulaire utilisera en lieu et place de ses cartes de crédit. Lorsqu’il utilisera sa carte pour un achat, le service mettra en œuvre des algorithmes qui vont définir quelle est la carte la plus appropriée pour régler la note. Parmi les éléments de décision le choix de l’utilisateur lorsqu’il enregistre ses cartes dans la Wallaby Card, celle qui va lui faire gagner le plus de récompenses pour cette transaction. Après une période d’essai gratuit de six mois, le service lui coûtera 50 dollars par an.

Wallaby estime que sa plate-forme d’optimisation de carte de crédit offre un moyen souple pour différencier les produits financiers. Il offre une plateforme qui peut aider les émetteurs à augmenter la part de leur portefeuille et ajouter de la valeur à leur expérience client.

OMNE Card http://myomne.com/home/card/

OMNEOmne solution permet aux consommateurs d’accéder au portefeuille électronique de leurs smartphones, et d’exécuter un paiement en magasin en passant leur carte universelle Omne sur un terminal de carte de crédit standard. Omne utilise une technologie unique qui permet à la bande magnétique au dos de la carte Omne à se transformer en une carte vérifiée et chargée par l’utilisateur sur le portefeuille Omne App Mobile.

Le titulaire de la carte Omne enregistre ses cartes à pistes magnétiques dans le portefeuille électronique du smartphone en utilisant un lecteur, type Square, branché sur son smartphone. Lorsqu’il souhaite utiliser l’une des cartes enregistrées, il la sélectionne sur le smartphone. Le paiement est réalisé en passant sa carte Omne dans le terminal de paiement. La carte a été émulé par l’application du smartphone. Les cartes peuvent être stockées dans la Omne Card si le smartphone est hors d’usage. La carte choisie pourra être déverrouillée en utilisant un code confidentiel avec les touches de fonctions. Voir la video http://myomne.com/home/card/

GoNow devient One

En mai 2015, Ciright ONE, LLC rachète GoNow Technologies et démarre les livraisons de la technologie ONE Card. L’année 2016 verra la livraison de la ONE EMV Smart Card.

La carte ONE est commercialisée selon deux formules :

  • Abonnement de 1 an : 99 dollars
  • Abonnement de 2 ans : 169 dollars

Les avantages sont les mêmes pour les deux formules, mais en cas de perte ou de vol le coût de remplacement de la carte est de 49 dollars pour l’abonnement annuel et de 29 dollars dans l’autre cas.

Protean Echo (devenu Stratos Connected Card)

The Bluetooth connected card

Proteon Echo - StratosStratos utilise le même principe de chargement des cartes du consommateur par utilisation d’un lecteur connecté au smartphone. Du même format, épaisseur comprise, d’une carte de paiement, elle est acceptée pour tous les achats et retraits d’argent, en utilisant la piste magnétique.

Pour la sécurité du produit Stratos utilise le niveau bancaire d’encryptage, et n’affiche pas le numéro de la carte. Par ailleurs, en cas de perte ou de vol, le titulaire peut bloquer la carte.

L’originalité de Stratos est son application « Echo Mobile » qui permet au titulaire de choisir le type de carte qu’il veut utiliser en frappant la carte sur le mobile ;

Stratos a réussi une levée de fonds de 5,8 millions de dollars. La société a annoncé un accord avec Ciright One, LLC, créateur de la carte One.

Plastc https://plastc.com/

Plastc CardLa Plastc Card sera livrée à partir de fin avril 2016. C’est le produit le plus étonnant, une espèce de carte magique, avec en prime l’affichage de la signature et de la photo de l’utilisateur.

Plastc conceptRegarder la video https://plastc.com/

La carte permet aux utilisateurs de sauvegarder 20 cartes et codes à barres sur sa mémoire flash. Il est livré avec une application de porte-monnaie iOS qui permet aux utilisateurs d’ajouter et de gérer les différentes cartes. La carte ressemble beaucoup à une carte de crédit standard, mais elle dispose d’un écran tactile e-Ink, qui permet aux utilisateurs de choisir parmi les cartes stockées celle que le titulaire souhaite utiliser. Elle bénéficie également de la connectivité Bluetooth pour se connecter avec l’iPhone, une RFID et le support pour d’autres technologies liées aux paiements tels que NFC, carte à puce EMV et PIN et bande magnétique. La carte se charge grâce à un mécanisme d’induction sans fil et est sécurisée avec une fonctionnalité d’effacement à distance qui permet aux utilisateurs de supprimer les cartes stockées si la carte en plastique est perdue.

L’écran tactile e-Ink peut également afficher des codes à barres. Cela sera particulièrement utile pour ceux qui utilisent fréquemment des programmes de récompenses de fidélité qui utilisent les cartes basées code à barres. L’écran tactile sert également dans le but de sécuriser la carte en permettant aux utilisateurs de verrouiller plastc avec un PIN. Il peut également afficher la signature et photo ID de l’utilisateur.

Dernière fonction étonnante : si le titulaire oublie sa Plastc Card dans un magasin, il est averti par un message sur son smartphone et un message sur la carte indique que la carte est déclarée perdue.

Tout cela a un coût : 155 dollars avant le 29 avril 2016, puis 180 dollars.

1 commentaire

Classé dans États-Unis, International, Monétique