Archives de Catégorie: m-POS

Les sociétés de paiement mobile SumUp et Payleven annoncent leur fusion

Les sociétés de paiement mobile SumUp & payleven viennent d’annoncer un accord définitif de fusion pour créer le leader mondial des paiements mobiles. Les actionnaires des deux sociétés ont approuvé la transaction et continueront de soutenir la nouvelle fusion à l’avenir. Cette fusion, qui opérera sous le nom SumUp, traite actuellement plus de 1 milliard d’euros par an dans 15 pays.

En unissant leurs forces, la société fusionnées sera positionné pour tirer parti des propriétés des deux parties : le matériel de paiement et la plateforme de bout en bout de SumUp et les capacités d’acquisition de payleven. Deux atouts pour accélérer leur croissance dans un marché dynamique.

SumUp est un fournisseur de matériel mPOS certifiés EMV et PCI-DSS. Lancé en août 2012, ses produits sont diffusés dans 15 pays, dont l’Allemagne, le Brésil et les États-Unis. SumUp est soutenu par BBVA Ventures, Groupon, Venture Incubator AG, et d’autres investisseurs de capital-risque de renom.

payleven est une société de paiements par carte mobile, offrant aux petites et moyennes entreprises des moyens d’acceptations des paiements par cartes de débit et de crédit. payleven a été créée en 2012 par une équipe d’experts en technologies et paiements. Forts d’une équipe de plus de 100 employés et d’une présence dans 10 pays.

Poster un commentaire

Classé dans Industrie, m-POS

Pour comprendre le mPOS : le mPOS Tracker

 

Le site PYMNTS a lancé son mPOS Tracker qui, comme son nom l’indique, traque l’information sur les paiements mobiles. C’est une ressource pour se tenir à jour tous les mois. Le tracker met en évidence la contribution des différentes parties prenantes. C’est une mise à jour de l’état de l’écosystème des terminaux de paiement mobiles.

Au sommaire du mois d’avril qui comprend 123 pages :

  • Les profils de plus de 200 acteurs de l’écosystème mPOS, y compris cinq nouveaux et 14 profils mis à jour ;
  • Un entretien avec Chris Morse, directeur de Paypal sur la façon dont les solutions de mPOS ont donné aux vendeurs de petite taille l’opportunité de développer leur entreprise et de faire des bénéfices.
  • Des nouvelles récentes internationales sur l’industrie des mPOS, y compris la couverture sur la croissance et l’expansion de certains de l’espace les plus influents, y compris l’expansion de Square en Australie, le partenariat de Mint avec ABSS en Asie du Sud et de nouvelles solutions pour les utilisateurs de Windows de Payworks et Miura.

mPOS_tracker_april_2016_FINAL : http://www.pymnts.com/mpos-tracker/

Poster un commentaire

Classé dans m-POS

UTOCAT veut « démocratiser » le bitcoin

Utocat. Les créateursLa société UTOCAT, basé à Lille a pour objectif de « démocratiser le Bitcoin dans la vie réelle ». Créée par Clément Francomme et Jérémy Emsellem en octobre 2014, la société est installée chez l’incubateur Euratechnologies à Lille.

Utocat est une société qui propose une solution assurant la transformation en euros des paiements réalisés en Bitcoin. Il suffit que le commerçant installe l’application sur son smartphone et paramètre son compte. Utocat a repris le modèle des TPE pour simplifier au maximum la prise en main avec un graphisme épuré et des boutons larges pour optimiser la saisie. Au moment du règlement, le commerçant tape la somme sur son smartphone ou sur sa tablette. Un QR Code s’affiche pour être scanner par le client. Ainsi, il pourra accepter le paiement en bitcoin et recevoir des euros contre ces bitcoins. Pour le commerçant rien ne change, Utocat garantit le taux de change. Un paiement d’une valeur de 10 euros, payé en bitcoins sera crédité de 10 euros sur le compte du commerçant. Ce sont nos partenaires Paymium et Lemonway qui vont assurer l’opération de change et le règlement au commerçant. C’est rapide : l’opération de paiement ne prend que quelques secondes et l’opération de change et de crédit sur le compte du commerçant ne prend qu’une vingtaine de minutes. Ce court délai est du au fait que l’opération de crédit se fait de compte à compte chez Lemonway.

Le fonctionnement est simple : Le commerçant télécharge l’application et l’instant sur son mobile ou sa tablette. L’interface reprend les codes du TPE: il tape 10,00€, et un QRcode s’affiche pour être scanner. Entre temps, l’application a fait la conversion euros/bitcoins en temps réel sur une plateforme agrée et sécurisée. Le client paie en bitcoins, le commerçant reçoit des euros.

 

Qui utilise la solution Utocat ?

La solution est installée dans un restaurant de Lille, ainsi que dans le restaurant d’entreprise d’Euratechnologies et de la banque Accord. Aujourd’hui, seuls les possesseurs de bitcoin peuvent utiliser l’application. Ils ne sont pas encore très nombreux en France. Il faut d’abord mettre en place l’écosystème. Utocat fournit l’équipement du commerçant.

ledger-nano-solo-mediumUn autre acteur Ledger —un français qui vient de lever 1,3 million d’euros d’investissement— fournit des clés USB qui stocke des bitcoins dans une puce sécurisée sous forme d’un Secure Element.

 

Paymium, acteur français, vient de lever 1 million d’euros auprès de trois investisseurs, dont Xavier Niel et Galitt, pour sa place de marché qui permet d’acheter des bitcoins. Le Bitcoin s’affichait au 23 octobre 2015 à 250 euros.

Le mouvement est international. Selon Clément Francomme, « ce qui est envisagé dans un proche avenir, ce sont des solutions qui permettent à quiconque d’utiliser bitcoin sans qu’il s’en rende compte. Le consommateur paiera en euros qui seront traduit automatiquement en bitcoin. Ceci est envisagé beaucoup dans un cadre international. Pour sa part le commerçant sera toujours crédité dans sa monnaie locale.

Combien ça coûte ?

La tarification d’Utocat s’inscrit dans la politique actuelle développée par les Fintech : on fait payer un pourcentage par transaction, sans appliquer d’autres frais comme la location d’un terminal, la communication téléphonique. Chez Utocat tout est gratuit : l’application commerçant est téléchargeable gratuitement, pour l’instant sur Android et il ne paie aucune commission ni frais forfaitaires. Pour un paiement de 10 euros, le commerçant sera bien crédité de 10 euros. Alors qui paie ? C’est le consommateur « bitconien », qui paie une commission de 0,6% TTC (0,5 % hors-taxes) par transaction. Du moins pour l’instant, car il est envisagé de faire payer une partie de la commission aux commerçants. Pour l’heure, il n’en est pas question. Il sera bien intéressant de connaître les réactions des payeurs.

Certains clients, déclare Clément Francomme, demande à pouvoir intégrer la solution Utocat sur leur plateforme d’e-commerce. La société a développe un module fonctionnant sous Prestashop* en mode pilote. « Nous travaillons également de porter notre application sous Magento* »

utocat-terminaux.e5a21772

L’application Utocat Sur tablette et smartphone

 

*Prestashop est une solution pour créer une boutique en ligne

**Magento est une solution e-commerce gratuite (Open Source)

Poster un commentaire

Classé dans BITCOIN, m-POS, Monétique

YouTransactor : le terminal tricéphale

Entretien avec Gérard Compain, PDG de YouTransactor

Ecouter: https://soundcloud.com/user507454364/entretien-avec-gerard-compain

Note : ANTAI, Agence Nationale de traitement automatisé des infractions www.antai.gouv.fr

Gérard Compain a été responsable chez Bull CP!, le créateur de la carte à puce, puis Directeur-général chez Ingenico pour ne citer que ses deux carrières principales. Il a créé en 2007 la société YouTransactor, consacrée aux transactions électroniques sécurisées et, on pourrait ajouter, intelligentes. Les produits conçus par une équipe dont il vante les mérites ont pour base un concept simple, mais qui a demandé plusieurs années pour réaliser les produits finis actuellement distribués à quelques centaines de milliers dans le monde.

Le concept YouTransactor

YouTransactor explique Gérard Compain, ce sont des hommes spécialistes de la monétique, de la téléphonie mobile, de la carte à puce et de la gestion des terminaux mobiles de logistique, des produits avec un concept : créer en un seul produit trois types de matériel, un PDA (Personal Digital Assistant) à usages professionnels, un terminal de paiement sécurisé aux normes bancaires et un appareil de communication de type smartphone. Et de prendre l’exemple d’un livreur de produits surgelés en France. « Avec un produit YouTransactor, le livreur disposera d’un outil de logistique, d’une caisse électronique, d’une géolocalisation, d’un terminal de paiement, d’un terminal de prise de commande et il peut aussi enrôler de nouveaux clients. Autre application,  » nous équipons 450 villes en France d’un appareil de verbalisation  » explique Gérard Compain.

Pour quels marchés ?

Pour commercialiser la gamme de produits, adaptés à chaque secteur et à chaque domaine d’activités, la vision est internationale. Le marché international représente déjà quelque 70 % du chiffre d’affaires de YouTransactor. Le marché des produits de la gamme SK20, SK 100 est estimé à quelque treize millions dans le monde. C’est un milieu très varié constitué aussi bien par des policiers que par des livreurs à domicile ou des transporteurs.

Trois type d’applications explique la variété des fonctionnalités de YouTransactor :

– l’application métier avec un programme de logistique adaptée aux livraisons ;

– l’application de dématérialisation des contraventions pour les services de police ;

– l’application pour la billetique transports, avec comme exemple les Transports de Londres ;

Des applications qui utilisent la carte bancaire à puce pour les paiements, la signature électronique pour les services de polices, ou de paiement sans contact.

 » Notre métier est de combiner toutes ces fonctionnalités dans un même appareil « . Entouré des périphériques nécessaires pour chaque type d’application, les transactions se déroulent soit en local sur l’appareil, soit à distance sur un serveur.

Poster un commentaire

Classé dans Industrie, m-POS

mPOS : Amazon taille des croupières à Square et PayPal

Après Square et tant d’autres fabricants de lecteurs connectés à un smartphone et Paypal, Amazon pose ses jalons sur le marché émergent du mPOS (terminal de paiement mobile). Sous le nom de Amazon Local Register, Amazon propose une app et un lecteur de carte à pistes magnétiques, connectable à un smartphone ou une tablette et commercialisé au prix de 10 dollars. L’app est gratuite.

En adhérant au système, le commerçant devra acquitter un pourcentage de 1,75 % du montant du paiement. C’est un tarif d’appel valable jusqu’à la fin de 2015. Ensuite, le pourcentage grimpe à 2,5 %. A comparer avec les tarifs actuels de Square (2,75 %) et Paypal (2,7 %) tient à préciser Amazon.

hero_retail_desktop

Lecteur Local Register Amazon

Lecteur Local Register Amazon

Poster un commentaire

Classé dans M-Paiement, m-POS

Les prévisions de mPOS seraient plus faibles que prévu

Selon le cabinet BI Intelligence, les ventes mondiales de mPOS décollent, mais le marché ne se développera pas aussi vite que l’estime quatre consultants :

Pour sa part, BI Intelligence estime que les livraison de mPOS vont augmenter à un taux de croissance annuel composé (TCAC) de 37 %, passant de 9 millions de machines en 2013 pour 43 millions en 2018.

Ce taux est inférieur à l’estimation de quatre autres consultants qui évaluer le taux moyen de croissance annuel à 44 %, passant de 9 millions de machines en 2013 à 54 millions en 2018.

Rappelons que les mPos sont constitués de lecteurs de cartes mobiles fixés à un smartphone ou une tablette ainsi que des appareils mobiles tout-en-un (Companion) spécialement construits pour recevoir les paiements électroniques. Ces produits visent plus particulièrement des professions itinérantes comme les livreurs de produits à domicile et les prestataires de services à domicile. Ces clients potentiels représentent en France un marché de quelque 700 000 petites unités selon les chiffres de la BPCE. Cette banque et BNP Paribas distribue déjà des  » companion  » ainsi qu’Orange.

global mpos-2

Poster un commentaire

Classé dans Industrie, International, m-POS

w-HA récompensé pour ses solutions mPOS au PayFORUM 

w-HA a reçu un PayFORUM Award dans la catégorie mPOS, cet acronyme qui désigne la gamme des smartphones munis de lecteurs d’acceptation de cartes à pistes magnétiques ou à puce). Ce prix récompense le produit le plus innovant de l’année 2014 dans cette catégorie. Le jury composé de neuf personnalités indépendantes (consultants, journalistes et professionnels de la monétique) a  unanimement apprécié le positionnement tout à fait original de w-HA, à la fois intégrateur global et banque acquéreur du dispositif.

Philippe-Etienne Zermizoglou, Directeur Général de w-HA, a reçu cet Award lors de la cérémonie de remise des prix qui s’est tenue le 26 mars pendant la  conférence inaugurale du salon PayFORUM. Il a chaleureusement remercié la direction du  marché pro PME d’Orange pour sa collaboration décisive. Il a déclaré « w-HA est tout d’abord  présent sur le marché du paiement à travers sa gamme de solutions sur facture opérateur, qui constitue son activité historique. Devenu Etablissement de Monnaie Electronique, w-HA souhaite résolument s’engager sur les marchés monétiques les plus prometteurs en terme de volume et de croissance, y compris sur le paiement en proximité. »

Pour en savoir plus, ici

w-HA participait pour la 1ère fois au PayFORUM. Ce salon est l’événement annuel des professionnels de la monétique, il est organisé par le groupe Publi-News. Pour cette première  participation, w-HA avait justement choisi de mettre en avant ses solutions mPOS :

– Le stand qui proposait vidéos et démos de Paiement pro, première référence de w-HA sur le domaine, a effectivement été l’objet d’une très forte affluence ;

– Par ailleurs, w-HA et Orange ont pris la parole pour présenter leur démarche et leur coopération lors de deux conférences ateliers mPOS programmées lors du salon.

A propos de w-HA 

Filiale d’Orange, w-HA est un prestataire de solutions qui permet aux opérateurs, aux grands comptes et aux éditeurs de services de commercialiser facilement sur Internet fixe et mobile, ou  via SMS/MMS premium, des produits et services numériques.

Au-delà des solutions de paiement sur factures opérateurs, w-HA dispose d’un large  portefeuille de technologies permettant de gérer des transactions : solutions monétiques CB

Poster un commentaire

Classé dans M-Paiement, m-POS, Monétique