Archives de Catégorie: Paiement mobile

pop&link : no app, tap and go

Un parcours atypique

Denise Hoblingre a rejoint Éric Benrey dans l’aventure Pop&Link. Son parcours est atypique, voilà une banquière qui, après vingt années de bons et loyaux services, se lancent dans l’aventure start-up.

Après être passé par une école de commerce, elle démarre sa carrière dans une banque. Ce qui lui permet d’occuper différentes fonctions, dans différents postes toujours autour de l’accompagnement de dirigeants d’entreprises. Et, notamment, dans la transmission d’entreprises, le financement de locaux, le rachat d’entreprises.

La fréquentation de ces dirigeants a fait naître en elle le désir d’entreprenariat et l’occasion s’est présentée : « bénéficiant de mon expérience dans la stratégie financière, j’ai pensé construire une offre de conseil dans ce domaine pour les PME qui n’ont pas de comité de direction et où le dirigeant est seul à décider de tout et surtout néglige un peu l’aspect financier et les relations avec son banquier » explique Denise Hoblingre. Et s’il y a bien un secteur qui a besoin de ces compétences c’est bien celui des start-up.

Sa rencontre avec Éric Benrey est le détonateur qui va lui permettre de se lancer dans un projet nouveau, plein de promesses : pop&link. « J’ai trouvé le projet très intéressant et je lui ai dit que ça m’intéressait de réaliser cette première levée de fonds. J’ai réussi à obtenir des financements bancaires avec une première levée de fonds au mois de juin. On peut parler des hasards de la vie. Ce projet m’a plu, Eric était seul, moi j’avais les compétences qui me permettait d’avoir une vision beaucoup plus large que le simple prisme financier et du coup nous nous sommes associés ». Le slogan utilisé est attirant : « no app, just tap ». Ce qui signifie que l’utilisation des solutions de pop@link n’oblige pas au téléchargement d’une app perdue dans les milliards existantes sur Android Play ou iPhone.

Les chemins tortueux de l’innovation

Le propre d’une start-up est de partir sur une idée que l’on veut faire adopter à un domaine ou un secteur d’activités. Le choix du duo s’est porté sur l’automobile. « Quand je suis arrivé sur le projet, on utilisait notre Pop pour connecter une voiture. L’idée était de gérer un stationnement communautaire, la possibilité de payer son stationnement à distance avec son smartphone et à terme, on imaginait de nombreuses applications, comme pour les agents de la ville pour s’assurer qu’on était en règle sur le stationnement, mais ça aurait pu être un moyen de transférer la carte d’assurance… ». Mais l’idée n’a pas rencontré son marché pourrait-on dire et, après plusieurs mois d’attente d’un accord sur le lancement d’une expérimentation, changement de braquet, Pop&Link s’oriente vers le secteur de la restauration et d’autres domaines et secteurs d’activités.

Première solution proposée : la « preuve de présence ». De quoi surprendre un non-initié. Quel rapport avec la restauration. Explications de texte: aujourd’hui les restaurateurs sont inscrits sur des sites spécialisés comme la Fourchette, Trip Advisor pour les plus connus. Après avoir déjeuner dans un restaurant le client peut laisser un commentaire sur la qualité de service, de la cuisine, de l’acccueil dont il a bénéficier. Certains sites ne vérifient pas si la personne a bien déjeuner dans le restaurant sur lequel il a rendu un jugement favorable ou négatif. Comment savoir s’il s’est vraiment rendu dans ce restaurant ? C’est là un service rendu par Pop&Link.

Cette solution n’est pas réservée au secteur de la restauration. Elle est également utilisée dans la solution pop&stay et toute autre solution qui demande à certifier la présence d’une personne dans un lieu de travail ou de loisir.

Comment ça marche ?

Pop&Link est la marque de l’entreprise. Aujourd’hui l’offre se décline sur deux services :

– pop&eat, l’offre restaurateur ;

– pop&stay, installé dans un bureau ou une location saisonnière, il transmet des consignes aux prestaires ; il propose un guide interactif pour les hôtes ; il recueille les commentaires postés par les hôtes.

Deux services, le début d’une série. D’autant que pop&link a eu une reconnaissance internationale en recevant la distinction « CES Innovation Awards 2017 Honoree ».

Qu’est-ce qu’un Pop ?

C’est une capsule d’environ 3 cm de diamère dissumulant un circuit électronique assurant la connexion avec un smartphone. Cette connexion renvoie systématique à une application logée dans un centre serveur.

Voir la video d’explication : https://youtu.be/sQkvSnO0lgo

pop&eat

Le solution pop&eat propose non seulement la « preuve de présence », mais aussi et surtout offre au  restaurateur la possibilité de gérer son menu, de proposer des offres spéciales et pour le client de commander et de payer sans quitter sa table.

https://youtu.be/UuRGgSKFrAg

La solution pop@stay

Cette solution se présente comme « un guide interactif pour accompagner vos hôtes tout au long de leur séjour ». À l’heure où des sites comme AirbNb attirent des millions de personnes, nul doute que cette application est la bienvenue. D’autant qu’elle permet au client de poster des commentaires qui sont authentifiés. Par ailleurs, elles permet de gérer les prestataires et d’afficher des vidéos permettant au locataire de comprendre le fonctionnement du matériel comme la machine à laver le linge, la machine à café et autres commodités.

https://youtu.be/dORl0xKplwg

Et l’intelligence artificielle dans tout ça ? Ah ! j’oubliais de vous dire que Éric Benry, le co-fondateur, travaille le sujet avec… IBM et notamment Watson. De quoi s’attendre à des nouveautés pour pop&link.

Poster un commentaire

Classé dans Objets connectés, Paiement mobile, Uncategorized

ZelleSM Now Live! In Mobile Banking Apps Today, a New Way to Pay

Zelle Changes the Way Money Moves – Makes Sending Money Digitally to Friends and Family Faster, Safer, and Easier for Nearly 100-Million Consumers

SCOTTSDALE, Ariz., June 12th, 2017 – Beginning this month, more than 86-million U.S. mobile banking consumers will be able to send and receive money through Zelle – a new person-to-person (P2P) payments network from bank-owned Early Warning Services. Changing the way money moves, Zelleallows for funds to be sent from one bank account to another in minutes, using only a recipient’s email address or mobile number. “Send Money withZelle” is conveniently available within the mobile banking apps of Zelle Network℠ participants – a network, which includes banks and credit unions of all sizes. With no additional app to download, Zelle will make digital payments a fast, safe and easy alternative to checks and cash.

Beginning this week, and continuing on a rolling basis over the next 12 months, Zelle will become available in the mobile banking apps of more than 30 participating financial institutions, including (listed alphabetically); Ally Bank, Bank of America, Bank of Hawaii, Bank of the West, BB&T, BECU, Capital One, Citi, Citizens Bank, Comerica Bank, ConnectOne Bank, Dollar Bank, Fifth Third Bank, FirstBank, First Tech Federal Credit Union, First Tennessee Bank, First National Bank, Frederick County Bank, Frost Bank, HomeStreet Bank, JP Morgan Chase, KeyBank, M&T Bank, MB Financial Bank, Morgan Stanley, PNC Bank, SchoolsFirst Federal Credit Union, Star One Credit Union, SunTrust Bank, TD Bank, USAA, U.S. Bank, and Wells Fargo.

In addition to working directly with financial institutions, Early Warning has established strategic partnerships with some of the leading payment processors –– CO-OP Financial Services , FIS, Fiserv, and Jack Henry and Associates. These relationships will allow millions more to experience Zellethrough community banks and credit unions.

“Fragmentation has been frustrating for consumers. Inconsistent experiences, have made it difficult to send and receive money between banks,” said Paul Finch, Chief Executive Officer, Early Warning Services. “Zelle unites the financial community behind a single, real-time P2P payments experience for millions of consumers. Together, we are removing friction from finance, allowing money to move seamlessly between accounts in minutes. This revolution in money movement will create for consumers a viable alternative to checks and cash.”

WATCH: Industry leaders talk about Zelle’s impact on the P2P payments industry Click Here

Moving P2P Payments from Millennials to Mainstream

In May 2017, Javelin Strategy & Research reported explosive growth in digital (PC/laptop or mobile) P2P payment usage from 62 million consumers in 2013 to 84 million in 2016. An estimated 129 million consumers will use P2P services in 2021 (Moeser, Michael, Making Payments Faster: The $20 Trillion Opportunity, May 2017). As consumers get increasingly comfortable with using digital channels as a cash and check alternative in daily commerce, Zelle is well positioned to drive P2P payments to the mainstream.

“The consumer P2P market is experiencing rapid growth and financial institutions have a critical role to play,” said Michael Moeser, Director of Payments, Javelin Strategy & Research. “There is a market opportunity to offer a secure and trusted experience, as well as have greater P2P availability in financial institutions’ digital banking, mobile wallets and voice-driven P2P services.”

In Q1 2017, more than 51 million transactions flowed through the Zelle Network, totaling more than $16 billion. The Zelle Network, built on the foundation of the clearXchange® Network, experienced 39% year-over-year growth in transaction volume. In 2016, a staggering $55 billion in P2P payment transactions were processed by financial institutions participating in the Zelle Network.

Millions more consumers, including individuals at non-participating banks, can experience Zelle through a standalone Zelle app in the coming months. Through partnerships with MasterCard and Visa the Zelle app will enable the customers of participating financial institutions to send money to, and receive money from, nearly anyone with a U.S. based debit card.

About Zelle
Brought to you by Early Warning, an innovator in payment and risk management solutions, Zelle℠ makes it easier, faster, and safer for money to move. The Zelle Network connects the nation’s leading financial institutions, enabling consumers to send faster person-to-person payments to nearly anyone with a U.S. bank account. Funds are available directly in consumer bank accounts generally within minutes. To learn more about Zelle and its participating financial institutions, visit https://www.zellepay.com.

About Early Warning
Creating the Future of Payments™ – Early Warning delivers innovative payment and risk solutions to financial institutions nationwide. For over 25 years, Early Warning has been a leader in technology that helps money move easier, faster, and safer. Learn more at earlywarning.com.

Poster un commentaire

Classé dans États-Unis, Monétique, Paiement mobile

LyfPay : le paiement mobile à la française

Naissance d’un acteur majeur dans le paiement mobile. Lyf Pay – issue de la fusion de Fivory et Wa! – est la nouvelle solution universelle de paiement mobile au service de la relation client

Lyf Pay va enrichir et simplifier la vie de ses clients. Annoncée en octobre dernier, la fusion de Fivory et Wa! promettait une solution innovante et unique, répondant aux besoins des commerçants et consommateurs dans leur quotidien. C’est chose faite : l’application sera disponible pour tous les smartphones dès le 18 mai.

Les actionnaires d’un écosystème fédérateur

Avec des utilisateurs de plus en plus nomades et connectés, le développement de nouvelles expériences d’achat, la maîtrise de la relation client et le contrôle des données qui en découlent, constituent un enjeu majeur aussi bien pour les enseignes que pour les banques. Face à ces nouveaux challenges, Lyf Pay représente une démarche unique en Europe, fédérant au sein d’une gouvernance forte, les acteurs leaders dans leur domaine : BNP Paribas, Carrefour, Crédit Mutuel*, Auchan, Mastercard, Oney, Total.

Une application innovante de paiement mobile

Lyf Pay propose une application innovante de paiement mobile, multi-services et sécurisée, au service de la relation client. Au cœur des nouveaux modèles numériques, la personnalisation des services et la gestion responsable des données sont un prérequis pour le commerçant et le consommateur. Lyf Pay met sa technologie au service de l’humain pour développer une relation privilégiée entre l’ensemble des acteurs de l’écosystème : consommateurs, commerçants et partenaires bancaires.

Une application pensée pour simplifier le quotidien des utilisateurs

Développée avec les commerçants et pensée pour les consommateurs, l’application Lyf Pay couvre un champ d’action extrêmement étendu : paiement en magasin (du petit commerçant à la grande distribution), achat sur le net, paiement entre amis ou même don à une association. Intégrant cartes de paiement, cartes de fidélité, coupons, elle nourrit une véritable proximité avec les consommateurs qu’elle accompagne, leur proposant l’actualité de leurs magasins favoris, des offres dont ils peuvent bénéficier et des informations relatives à leurs dépenses. Non propriétaire, l’application peut être installée sur tout type de smartphone. Tout en s’appuyant sur le savoir-faire des banques qui assurent la sécurité des transactions, elle est le fruit d’un important travail sur l’ergonomie et la fluidité des parcours utilisateurs : une réponse simple aux enjeux de dématérialisation du portefeuille.

Une solution déjà adoptée par le marché et prometteuse

Avec l’adhésion et le support de plusieurs distributeurs, dont Auchan Retail France et Total, de nombreux commerçants indépendants et partenaires notamment dans les domaines de l’évènementiel et de l’associatif (culturel, sportif, caritatif, étudiant, …) ainsi que celui de la vente directe, Lyf Pay est une solution éprouvée. Lancée dès le 18 mai avec un déploiement national, Lyf Pay va rapidement proposer toujours plus de points de vente et de services acceptant l’application. Cette application va également s’enrichir de nouvelles fonctionnalités pour mieux répondre à la multiplication des usages.

A propos de BNP Paribas

BNP Paribas est une banque de premier plan en Europe avec un rayonnement international. Elle est présente dans 74 pays, avec plus de 192 000 collaborateurs, dont plus de 146 000 en Europe. Le Groupe détient des positions clés dans ses trois grands domaines d’activité : Domestic Markets et International Financial Services, dont les réseaux de banques de détail et les services financiers sont regroupés dans Retail Banking & Services, et Corporate & Institutional Banking, centré sur les clientèles Entreprises et Institutionnels. Le Groupe accompagne l’ensemble de ses clients (particuliers, associations, entrepreneurs, PME, grandes entreprises et institutionnels) pour les aider à réaliser leurs projets en leur proposant des services de financement, d’investissement, d’épargne et de protection. En Europe, le Groupe a quatre marchés domestiques (la Belgique, la France, l’Italie et le Luxembourg) et BNP Paribas Personal Finance est le 1er acteur spécialisé du financement aux particuliers en Europe. BNP Paribas développe également son modèle intégré de banque de détail dans les pays du bassin méditerranéen, en Turquie, en Europe de l’Est et a un réseau important dans l’Ouest des Etats-Unis. Dans ses activités Corporate & Institutional Banking et International Financial Services, BNP Paribas bénéficie d’un leadership en Europe, d’une forte présence dans les Amériques, ainsi que d’un dispositif solide et en forte croissance en Asie-Pacifique.

A propos de Carrefour

Un des leaders mondiaux de la distribution, commerçant alimentaire de référence, Carrefour est présent dans plus de 30 pays avec près de 12 000 magasins et des sites de e-commerce. Multilocal, multiformat et omnicanal, le Groupe emploie plus de 380 000 collaborateurs dans le monde et a réalisé un volume d’affaires sous enseignes de 103,7 milliards d’euros en 2016. Chaque jour, Carrefour accueille près de 13 millions de clients à travers le monde et s’engage pour la qualité et un commerce plus responsable. La démarche RSE du groupe dans le monde s’articule autour de 3 piliers : la lutte contre toute forme de gaspillage, la protection de la biodiversité et l’accompagnement des partenaires de l’entreprise. Pour en savoir plus : http://www.carrefour.com, @GroupeCarrefour sur Twitter

A propos de Crédit Mutuel*

Banque européenne de premier plan, reconnue pour sa solidité financière et la qualité de ses ratios, le Crédit Mutuel reste très attaché à son cœur de métier, la banque de détail, et à ses valeurs mutualistes. Il s’est progressivement diversifié : vers la bancassurance dès le début des années 70 et vers d’autres métiers (téléphonie, télésurveillance, paiement sans contact…) plus récemment. L’expertise technologique, depuis toujours au centre de sa stratégie de développement, a fait du Groupe Crédit Mutuel un acteur européen de premier plan dans le secteur des solutions de paiement.

A propos d’Auchan Retail France

Auchan Retail France réunit tous les formats du commerce alimentaire avec 141 hypermarchés sous enseignes, 323 supermarchés sous enseignes Auchan Supermarché et Simply Market, des magasins d’ultra-proximité My Auchan et A2Pas, et des activités drive et e-commerce. L’entreprise compte 76000 collaborateurs en France et a enregistré plus de 420 millions de visites dans ses magasins en 2016 et plus de 170 millions de visites en ligne. Elle a pour projet de bâtir une marque unique, multi-format, connectée et responsable pour répondre aux attentes d’un client omni-canal, quelles que soient ses préférences de courses.

A propos de Lyf Pay

Lyf a pour ambition de proposer à l’ensemble de l’écosystème, commerçants et consommateurs, une solution de paiement innovante, ouverte et industrielle au service de la relation client. Issue de la fusion de Fivory et Wa!, deux solutions de paiement mobile éprouvées, Lyf répond aux enjeux majeurs des acteurs du paiement et du commerce d’aujourd’hui que sont le développement de nouvelles expériences d’achat, la maîtrise de la relation client et le contrôle des données qui en découlent. Avec des utilisateurs de plus en plus nomades et connectés, Lyf a la volonté d’ancrer le paiement mobile de façon durable et place l’accompagnement des commerçants et des consommateurs au cœur de ses préoccupations. Dans ce contexte, Lyf a créé la solution de paiement mobile Lyf Pay, une application qui regroupe l’ensemble de fonctionnalités visant à faciliter le quotidien de ses utilisateurs aussi bien en magasin que sur Internet. Entre paiement mobile, cartes de fidélité, coupons et offres dématérialisés mais aussi, paiement entre amis et dons à des associations, Lyf Pay est une application complète et accessible à tous, qui va devenir l’allié principal du consommateur au quotidien. Avec le support actif d’acteurs leaders dans leur domaine, de nombreux commerçants indépendants et de partenaires notamment dans les domaines de l’évènementiel (culturel, sportif, …) et de l’associatif (culturel, sportif, caritatif, étudiant, …) ainsi que celui de la vente directe, Lyf Pay est une solution éprouvée et déjà opérationnelle. Bienvenue dans le monde de Lyf Pay, l’application qui incarne le paiement d’aujourd’hui !

A propos de Mastercard

Mastercard (NYSE: MA) est une société technologique dans l’industrie mondiale des paiements. Nous exploitons le réseau de paiement le plus rapide au monde et tissons des liens entre consommateurs, institutions financières, commerçants, autorités publiques et entreprises dans plus de 210 pays. Les produits et services Mastercard favorisent les activités commerciales au quotidien – telles que le shopping, les voyages, la gestion d’une entreprise et de ses finances – de manière plus simple, plus sûre et plus efficace pour tous. Vous pouvez nous suivre sur Twitter : @MastercardFR, @MastercardNews, vous joindre à la discussion sur le Beyond TheTransaction Blog et vous abonner pour recevoir les dernières nouvelles de l’Engagement Bureau monde ou de l’Engagement Bureau en français.

À propos de Oney

Créée en 1983, Oney est une banque, filiale de Auchan Holding et est aujourd’hui présente dans 11 pays (Chine, Espagne, France, Hongrie, Italie, Malte, Pologne, Portugal, Roumanie, Russie et Ukraine) et compte 2 900 collaborateurs dans le monde dont 900 en France. Partenaire des commerçants, Oney les accompagne sur tous les canaux de vente, pour redéfinir et optimiser leurs parcours client en capitalisant sur sa double identité de banquier commerçant. Grâce à des technologies innovantes, sa maîtrise de l’ensemble des solutions monétiques et de paiement, à sa connaissance clients, et à sa compréhension des nouveaux modes de consommation, Oney permet à ses partenaires de proposer à leurs clients des parcours d’achat plus simples, sécurisés, cross-canal et innovants. Depuis le 1er juillet 2016, le nom Oney a remplacé le nom Banque Accord en France et devient la marque unique pour le groupe. Pour en savoir plus : http://www.oney.com Twitter : @OneyFrance

À propos de la branche Marketing & Services de Total

Total Marketing & Services développe et distribue des produits principalement issus du pétrole et tous les services qui peuvent y être associés. Ses 30 000 collaborateurs sont présents dans 110 pays, ses offres de produits et de services commercialisées dans 150 pays. Total Marketing & Services accueille chaque jour 4 millions de clients au sein de son réseau de plus de 16 000 stations-service dans 65 pays. 4e distributeur mondial de lubrifiant et 1er distributeur de produits pétroliers en Afrique, la branche commerciale de Total appuie son développement sur 50 sites de production dans le monde où sont fabriqués des lubrifiants, des bitumes, des additifs, des carburants et des fluides spéciaux.

———————————————————————————————————-
* Crédit Mutuel Anjou, Crédit Mutuel du Centre, Crédit Mutuel Centre Est Europe, Crédit Mutuel Dauphiné-Vivarais, Crédit Mutuel Ile-de-France, Crédit Mutuel LoireAtlantique et Centre-Ouest, Crédit Mutuel Méditerranéen, Crédit Mutuel de Normandie, Crédit Mutuel Midi-Atlantique, Crédit Mutuel Savoie-Mont Blanc, Crédit Mutuel du Sud-Est, Crédit Mutuel Nord Europe, Crédit Mutuel Océan, Crédit Mutuel Maine-Anjou, Basse-Normandie, Crédit Mutuel Antilles-Guyane.

Poster un commentaire

Classé dans Paiement mobile

Orange crée en Afrique le Centre d’Expertise en Conformité Orange Money

Orange accélère sur les services financiers mobiles en Afrique et se dote à Abidjan d’un centre de conformité mutualisé dédié à Orange Money, le Centre d’Expertise en Conformité Orange Money (CECOM).

Orange devient, avec l’obtention récente de la licence d’Établissement de Monnaie Électronique (EME) dans quatre pays (Sénégal, Mali, Côte d’Ivoire et Guinée), un acteur majeur du secteur des services financiers sur mobile en Afrique. Ce changement de statut s’accompagne par la mise en place d’une nouvelle structure, le CECOM, qui garantit de manière mutualisée la maîtrise des risques et la conformité sur son activité de mobile money.

Un contexte favorable

En 2015, constatant la croissance significative du mobile money en zone UEMOA, la BCEAO (Banque Centrale des Etats d’Afrique de l’Ouest) publie une mise à jour du cadre réglementaire relatif à ces services. Cette évolution, initiée de manière similaire par la BCRG (Banque Centrale de la République de Guinée), incite les opérateurs de télécommunications à obtenir un agrément d’Etablissement de Monnaie Electronique (EME) afin d’opérer leurs activités de mobile money dans un cadre de responsabilité étendu. C’est dans ce contexte qu’Orange dépose des demandes d’agrément auprès de ces deux Banques Centrales, obtenant début 2016 le statut EME dans quatre pays (Sénégal, Mali, Côte d’Ivoire et Guinée)
Chaque EME, agréé par la Banque Centrale de son territoire, est une société à part entière, filiale contrôlée par l’opérateur télécom local. L’EME :
–    est garant de l’émission, de la gestion et de la distribution de la monnaie électronique Orange Money
–    met en place la politique de conformité en lieu et place de la banque partenaire, qui exerçait auparavant cette activité pour Orange
–    instruit auprès de la Banque Centrale les demandes de lancement de nouvelles fonctionnalités et le suivi de l’activité.
Ce statut apporte plus d’autonomie et d’agilité à Orange qui peut ainsi proposer à ses clients des offres de services de plus en plus innovantes, dans des délais plus courts.

Le CECOM, un rôle fondamental dans la maîtrise des risques et la conformité

Le Groupe se dote d’une structure dédiée, le CECOM, pour garantir la maîtrise des risques sur le périmètre d’activité des EME.
Le CECOM, basé à Abidjan en Côte d’Ivoire, est rattaché au Groupe Orange et assure un contrôle de second niveau sur l’activité Orange Money. Il est au service des filiales EME d’Orange qui assurent un contrôle de premier niveau. Le CECOM s’appuie sur une équipe pluridisciplinaire d’experts, rassemblant des compétences pointues dans les domaines bancaires, télécoms et informatiques.

Orange renforce sa position d’acteur majeur de la finance mobile

Les enjeux de conformité d’Orange Money vis-à-vis de la réglementation financière et bancaire sont encore récents pour Orange. La création d’un CECOM en Côte d’Ivoire, pour déployer une politique unique de maîtrise des risques et des enjeux de conformité, est une étape importante et démontre la maturité d’Orange dans ce secteur. Les activités globales d’Orange Money deviennent des enjeux majeurs dans un nombre croissant de pays. En Côte d’Ivoire, Orange Money représente jusqu’à 10% du chiffre d’affaires de l’opérateur.
Marc Rennard , Directeur Général Adjoint du Groupe Orange en charge de l’Expérience Client et du Mobile Banking a déclaré : « Avec cette nouvelle étape, les services financiers mobiles entrent véritablement dans l’ADN d’Orange. Les agréments reçus des Banques Centrales et notre investissement dans le CECOM témoignent de notre volonté de transformation, qui bénéficiera à nos clients, utilisateurs des services Orange Money plusieurs millions de fois chaque jour ».
Bruno Mettling , Directeur Général Adjoint du Groupe Orange  et PDG d’Orange MEA a déclaré : « L’obtention de ce statut d’EME nous permet de développer encore un peu plus l’activité d’Orange Money, activité au cœur de notre ambition d’être le partenaire stratégique de la transformation numérique de la zone Afrique et Moyen Orient, avec l’objectif de générer plus de 200 millions d’euros d’ici à 2018. Aujourd’hui la base de clients Orange Money représente 5% des clients de ce marché dans le monde. L’accélération est déjà en cours avec l’ouverture notamment de nouveaux corridors pour étendre nos services de transferts d’argent à l’international ».

Poster un commentaire

Classé dans Afrique, Paiement mobile

La paranoïa Apple

Apple se refuse à laisser les banques utiliser sa technologie de paiement sans contact. Privant ainsi les banques de pouvoir développer des applications qui permettrait de justifier Apple Pay et autres moyens de paiement sur smartphone.

Fort de ce qu’elle croit être son droit la pomme a décidé de porter plainte auprès de l’Australian Competition and Consumer Commission (ACCC), les quatre banques australiennes —la Commonwealth Bank of Australia, National Australia Bank, Westpac et Bendigo et Adelaide Bank— qui ont eu l’outrecuidance de demander à Apple l’accès à sa technologie NFC, laquelle n’est pas celle choisie par toutes les entreprises au niveau international. De quoi s’assurer un marché captif, à l’instar des pratiques des année… 60.

Pour l’heure, en France, seuls la BPCE et Carrefour Banque ont décidé d’accepter Apple Pay. Autrement dit d’ouvrir leur réseau d’acceptation, qui a demandé des investissements lourds pendant plusieurs années, à un fournisseur qui impose ses conditions et qui les contraint à verser une redevance. On parle de 5 centimes par transaction. Chercher l’erreur.

Lire (en anglais) le courrier d’Apple à la commission de la concurrence australienne ICI : APPLE Courrier Concurrence D16+108933

Poster un commentaire

Classé dans International, Paiement mobile

Apple Pay est désormais disponible pour des millions de Français détenteurs d’une carte Visa

Paris, le 19 juillet 2016 – Visa Inc. (NYSE : V) Visa annonce que, dès aujourd’hui, les porteurs de cartes Visa, clients de la Banque Populaire et de la Caisse d’Épargne (Groupe BPCE), ont accès au service Apple Pay. Les clients possédant un iPhone et une Apple Watch compatibles peuvent en bénéficier pour régler d’une façon simple, sûre et privée leurs achats. Payer avec Apple Pay est possible grâce aux centaines de milliers de terminaux de paiement sans contact aux points de vente qui sont déjà utilisés des millions de fois par jour en France.

Gérard Nébouy, Regional Managing Director France commente : « La demande des consommateurs pour des moyens de paiement sans contact, combinée à l’immense popularité des smartphones intégrant la technologie NFC, pose les fondations d’une transition du monde plastique vers le monde digital. » Il ajoute : « Aujourd’hui, avec le lancement d’Apple Pay, il est évident que les solutions mobiles permettent d’utiliser sa carte Visa autrement. Les Français sont très enthousiastes à l’idée d’utiliser leurs portables pour payer au quotidien et nous sommes fiers de jouer un rôle actif dans la transformation de ces usages. »

Apple Pay peut être utilisé partout où le paiement Visa sans contact est accepté. À ce jour, la France compte plus de 400 000 points de vente équipés, avec pour objectif que l’ensemble des commerçants acceptent les paiements Visa sans contact d’ici 2020.

La sécurité et la confidentialité font partie intégrante de la solution d’Apple Pay. Lorsque vous ajoutez votre carte Visa sur Apple Pay, vos informations de paiement ne sont pas stockées dans le téléphone ni dans les serveurs d’Apple. Visa génère un token unique pour ce paiement (le Device Account Number dans Apple Wallet), qui est assigné et stocké dans votre iPhone ou votre Apple Watch. Les informations liées à votre carte ne sont jamais partagées avec les commerçants.

La solutiona été mise au point pour fonctionner quel que soit le montant à régler, en utilisant Touch ID pour vérifier l’identité du détenteur de la carte. À ce jour, le nombre de commerces français acceptant les paiements mobiles au-delà du seuil de 20 euros augmente très rapidement et nombreux sont ceux qui effectuent les mises à jour logicielles nécessaires pour accepter des paiements de montants plus élevés. Visa prévoit ainsi que, d’ici la fin de l’année, la majorité des terminaux sans contact en France accepteront les paiements par mobile, quel que soit le montant.

Utiliser Apple Pay pour réaliser ses achats en ligne à partir d’une application commerçant est extrêmement simple : il suffit de s’authentifier avec Touch ID. Il n’est pas nécessaire de saisir manuellement de formulaires ni de réécrire ses informations de livraison ou de facturation.

Informations Visa sur le sans contact en France (via VisaNet) :

  • 213 millions de transactions sans contact opérées par Visa en 2015
  • Plus de 25 millions de cartes Visa sans contact sont en circulation, avec plus de 577 000 terminaux sans contact en points de vente (mai 2016).
  • 2.2 milliards d’euros dépensés avec les cartes Visa sans contact en 12 mois à mai 2016. 286 millions d’euros dépensés via les cartes sans contact émises in France, durant le mois de mai 2016.

Pour plus d’informations sur Apple Pay : http://www.apple.com/apple-pay/

À propos de Visa Inc.

Visa Inc. (NYSE : V), entreprise mondiale des technologies de paiement, apporte des solutions électroniques rapides, sécurisées et fiables aux consommateurs, entreprises, institutions financières et autorités publiques dans plus de 200 pays. Le réseau de traitement VisaNet est l’un des plus performants du monde, capable de traiter plus de 65 000 transactions par seconde, avec une protection efficace des consommateurs contre la fraude et l’assurance du paiement pour les commerçants. Visa n’est pas une banque, n’émet pas de cartes, ne fournit pas de crédit et ne fixe pas de taux ou de frais pour les consommateurs. Les innovations de Visa permettent toutefois à ses clients, les institutions financières, d’offrir davantage de choix aux consommateurs : paiement immédiat avec le débit, paiement anticipé avec le prépayé, et paiement différé avec les produits de crédit. Pour en savoir plus, consultez notre site internet (www.visaeurope.com), le blog Visa Vision (www.vision.visaeurope.com) et @VisaEuropeNews

– See more at: https://www.visa.fr/info-presse/actualites/apple-pay-est-desormais-disponible-pour-des-millions-de-francais-detenteurs-dune-carte-visa-1483406?returnUrl=/info-presse/actualites/listing?type=pressrelease#sthash.ZvqYZUpA.dpuf

Poster un commentaire

Classé dans M-Paiement, Mobile banking, Paiement mobile

China Union Pay et le paiement mobile Apple Pay en Chine

Le même jour, 18 décembre, China UnionPay a annoncé un accord avec Apple Pay et avec Samsung Pay.

Apple et China UnionPay ont annoncé un partenariat pour distribuer Apple Pay aux titulaires de la carte China UnionPay (CUP). China UnionPay est le réseau de cartes bancaires qui assure également la compensation et le règlement du système de paiement chinois. L’organisation développe le réseau d’acceptation de la carte CUP dans le monde.

Même titre* du communiqué de presse pour annoncer l’accord avec Samsung. Ave les téléphones mobiles de Samsung, les titulaires pourront utiliser l’application de paiement Samsung Pay, pour, ajoute le communiqué « avoir le plaisir d’utiliser le service de paiement le plus rapide et le plus sûr ». Et de préciser que « le paiement sans contact Samsung Pay peut être acceptée dans la plupart des terminaux de point de vente en Chine, y compris les terminaux NFC POS quickpass compatibles ».

Autre annonce d’UnionPay en décembre : le lancement de QuickPass, une nouvelle solution de services de téléphonie mobile, prenant en charge les technologies de paiement sans contact reposant sur les technologies NFC, HCE, TSM et de jetons. Le produit QuickPass, qui vient d’être mis en circulation, est fondé sur les dernières technologies HCE (de l’anglais Host Card Emulation) et de tokenisation. Les utilisateurs devront disposer d’un smartphone disposant des fonctions NFC (combinées au système d’exploitation Android 4.4.2 ou à une version plus récente) pour obtenir le substitut d’une carte bancaire – à savoir la carte QuickPass. Ce smartphone peut ensuite être utilisé pour effectuer des paiements sans contact sur n’importe quel terminal de paiement acceptant QuickPass, ou pour le paiement en ligne sécurisé par le biais d’UnionPay Online Payment (UPOP), sans que la vérification par SMS ne soit nécessaire.

À ce jour, le nombre total de cartes UnionPay émises en Chine et à l’étranger a atteint plus de 5 milliards d’unité. Le réseau UnionPay a été étendu à toutes les villes et les zones rurales en Chine. En outre, UnionPay a permis l’acceptation de la carte UnionPay dans plus de 150 pays et régions à travers une vaste coopération avec les institutions financières et de paiement dans le monde entier. Les cartes UnionPay peuvent être utilisées chez plus de 26 millions de commerçants et quelque 1,9 million de distributeurs automatiques de billets dans le monde.

En août 2015, la Thailand Bankers Association ont signé un accord de licence portant sur l’adoption de la norme d’UnionPay sur la carte à puce. C’est le premier pays à avoir adopté cette norme conforme aux normes internationales EMV. Les cartes d’UnionPay sont déjà acceptées par presque tous les distributeurs automatiques de billets et environ 70 % des commerçants en Thaïlande.

* « China UnionPay & Apple Cooperate on Apple Pay » et « China UnionPay and Samsung Cooperate on Samsung Pay »

Poster un commentaire

Classé dans Chine, Paiement mobile