Archives de Catégorie: Titres sécurisés

Carte d’identité, passeport, visa, titre de séjour

Morpho Licence2Go : la solution digitale d’OTMorpho pour tous les permis

Sydney, le 25 juillet 2017

OT-Morpho, leader mondial des technologies de l’identification et de la sécurité digitale, annonce le lancement, par l’intermédiaire de sa filiale australienne Morpho Australasia, de Licence2Go, une solution innovante de digitalisation des licences et des permis. Cette solution flexible et sécurisée permet aux titulaires d’un permis de le dématérialiser et de l’avoir à disposition dans leur smartphone à tout moment et en tout lieu.

L’application à disposition des détenteurs des permis est complétée par une application de vérification, qui permet à la police ou à toute personne habilitée à effectuer des contrôles d’identité, de vérifier les détails du titulaire du permis, et ce sans avoir besoin de tenir le téléphone. Licence2Go a été élaborée sur le principe du Privacy by design* : à tout moment, le titulaire du permis conserve le contrôle de ses données personnelles et de son téléphone. La vérification sans contact se fait entre les deux appareils sans transmission des données personnelles et ce, même dans des zones sans couverture réseau. Le titulaire du permis peut choisir le type de données qu’il souhaite partager (nom, adresse, date de naissance, etc.) en fonction du niveau de sécurité exigée par l’opération à effectuer. Les données du permis peuvent être vérifiées visuellement en face à face ou en ligne et la reconnaissance faciale peut être utilisée dans le cas de transactions très sécurisées telles que les demandes de prêt par exemple.

Morpho Australasia travaille avec plusieurs autorités gouvernementales notamment avec les autorités des transports pour personnaliser la solution et la mettre aux couleurs de celle qui la délivre. La société a déjà entrepris une étude pilote auprès d’une autorité de transport australienne et travaille au déploiement d’autres pilotes dans la région Asie-Pacifique au second semestre 2017. « Licence2Go a pour vocation de connecter l’identité du monde physique au monde digital. Nous avons eu de très bons retours de plusieurs partenaires et attendons avec impatience le jour où laisser son portefeuille à la maison ne sera plus un problème ! » a déclaré Tim Ferris, OT-Morpho, directeur général de Morpho Australasia.

Le cas d’usage le plus évident pour cette solution est la digitalisation du permis de conduire mais le concept est facilement adaptable pour des services gouvernementaux ou pour le secteur privé (permis de pêche, cartes d’adhésion, de fidélité, d’entreprise, etc.)

*Privacy by design : lorsque la protection des données privées est un critère pris en compte dès la conception du produit.

Poster un commentaire

Classé dans Titres sécurisés

Gemalto wins ICMA Élan Award in Card Manufacturing Excellence for Maryland’s secure polycarbonate driver’s license

​​Austin – May 24, 2017, Gemalto (Euronext NL0000400653 GTO), the world leader in digital security, has received the Élan Award for Card Manufacturing Excellence for its newly implemented Maryland’s driver’s license and identification card. The award, presented by the International Card Manufacturers Association (ICMA), honors innovative card manufacturers, personalizers, issuers and suppliers that support a commitment to design quality, technical innovation and the future of the global card industry.

About Maryland’s new credential
As part of the complete solution, Gemalto provides an innovative new look to the DL/ID card with unique, specially printed homages to Maryland’s culture such as the state flag, the blue crab of the Chesapeake, and the Baltimore Oriole, the official state bird.

The Maryland Department of Transportation Motor Vehicle Administration also selected polycarbonate as the material of choice for state-of-the art security features to protect against identity fraud, including laser-engraving, enhanced tactile effects, and a fused inner structure that makes replication or tampering virtually impossible. Law Enforcement prefers the feel of tactile elements such as the Botany Cross repeated on the face of Maryland’s new driver’s license. 

The importance of a secure driver’s license in the United States
Serving as a de facto ID document for many Americans, the driver’s license can be used in many states to buy firearms, open a bank account or travel on domestic flights. Therefore, states require a solution that is secure, reliable and affordable while also tailored to meet individual state requirements.

In identity documents, polycarbonate makes it possible to incorporate a significant number of additional security features inside the document similar in effect to watermarks on bank notes. A polycarbonate identity document is created by fusing together multiple layers of polycarbonate in a glue-free process, using temperature and pressure to ensure the upmost security and a 10-year card life.

Security features are even more necessary to provide a seamless and protected experience since the passing of the REAL ID Act in 2016. For example, starting in January 22, 2018, citizens with a state driver’s license not yet compliant will need to show an alternative form of identification for domestic air travel. Luckily, Maryland citizens won’t need to worry. The star in the upper left-hand corner of their card proves REAL ID compliance and will allow then to use their driver’s licenses or identification cards as usual.

Executive Comments:
« We are very proud of the Élan Award in Card Manufacturing Excellence recognition of the high level of security we are providing to Maryland residents through our driver’s license and identification cards.  We appreciate our working relationship with Gemalto in this important service for all Maryland residents. »

  1. ​Christine Nizer, Maryland MVA Administrator

« Concerns about identity fraud and counterfeiting are driving many states to upgrade their DMV issued cards. The Maryland credential – with advanced security and personalization features – is a great model with which to drive additional industry adoption. »

  • Steve Purdy, Vice President of State DMV Programs for North America, Gemalto

Poster un commentaire

Classé dans États-Unis, Titres sécurisés, Uncategorized

Le Groupe Imprimerie Nationale présente ses produits

Le Groupe Imprimerie Nationale présente ses solutions et ses services numériques enrichis pour une sécurité renforcée des identités au salon Trustech 2016

Paris, le 28 novembre 2016 – A l’occasion du salon Trustech 2016, le Groupe Imprimerie Nationale, expert mondial en solutions sécurisées d’identité présentera ses dernières générations de documents d’identité sécurisés (cartes polycarbonates et passeports), dont Nautilus™, un e-passeport avec une data page en polycarbonate et une charnière innovante pour un meilleur niveau de sécurité et une plus longue durabilité. Le Groupe exposera également l’un des inlays les plus fins au monde qui apporte des éléments de sécurité supplémentaires pour la data page polycarbonate intégrée dans des passeports (Stand Riviera B 059). Enfin, le Groupe Imprimerie Nationale dévoilera ses offres de services numériques de confiance pour simplifier et sécuriser flux, données et identités digitales (Stand Marina D 091).

Nouvelle génération de passeports avec la data page polycarbonate Nautilus™ et une charnière unique

Dans un monde où les passeports font de plus en plus l’objet de tentatives de fraude, le Groupe Imprimerie Nationale s’appuie sur son expertise dans le domaine de l’impression fiduciaire pour enrichir sa gamme de passeports qui inclut une large palette de solutions techniques à même de satisfaire l’ensemble des besoins des acteurs internationaux. La gamme de data pages (page de données) polycarbonate Nautilus™ permet d’associer tous les éléments de sécurité traditionnels avec les développements exclusifs de l’Imprimerie Nationale. La gamme de data pages Nautilus™ est conforme aux recommandations de l’ICAO pour les éléments de sécurité et les radiofréquences (RF), et va même au-delà des recommandations de fonctionnalités de base et optionnelles de l’ICAO. http://www.imprimerienationale.fr/fr/medias/actualites/09/05/2016/communiques-etevenements.html.

L’un des inlays les plus fins au monde pour assurer plus de sécurité

Au salon Trustech, SPS, filiale du Groupe Imprimerie Nationale présentera l’un des inlays les plus fins au monde. Inséré dans la charnière d’un passeport, il apporte de nouveaux éléments de sécurité grâce à sa capacité d’intégrer une image spécifique pour chaque gouvernement tout en facilitant l’assemblage pour les fabricants de passeports. Cet inlay charnière est adapté pour les passeports traditionnels et électroniques. Cette technologie brevetée a été sélectionnée parmi les finalistes pour les trophées Sésames qui seront remis pendant le salon Trustech. http://www.s-p-s.com/news/

Certification MasterCard CQM obtenue pour les inlays et modules

Par ailleurs, SPS annonce qu’elle a reçu la certification MasterCard CQM (Card Quality Management) pour son offre d’inlays et de modules. Ceci illustre une nouvelle fois la reconnaissance par les clients de l’engagement de la société pour la qualité. SPS est la seule société à avoir obtenue cette certification pour ses inlays dual interface est ses modules cartes. http://www.s-p-s.com/news/

Des services de confiance au cœur de la transformation digitale

Document augmenté, sécurité et fiabilité des données personnelles dans l’open data : le Groupe Imprimerie Nationale mettra en avant ses solutions numériques de confiance. Ces offres de services numériques destinées aux entreprises et aux administrations comprennent des solutions de dématérialisation pour simplifier et sécuriser flux, données et identités digitales ainsi que des solutions de sécurisation telles que le Cachet Electronique Visible.

Fidèle à sa tradition d’innovation collaborative au service de la cyber sécurité, l’Imprimerie Nationale dévoilera ses solutions intégrant la nouvelle technologie de lutte contre la fraude ; le cachet électronique visible (CEV), signature électronique issue du standard 2D-Doc mis en place par l’ANTS pour lutter contre la fraude documentaire. Cette nouvelle version enrichie, disponible à coût très compétitif et très facile à mettre en œuvre, permet désormais une validation en temps réel via une application mobile qui interroge une base de données pour garantir la validité du document et de son environnement (émetteur, données clé,…). Cette convergence des sécurités physiques et logiques ouvre la voie à une nouvelle réalité, celle du document augmenté : évolutif, infalsifiable, connecté.

L’Imprimerie Nationale dévoile également la nouvelle version de sa plateforme Pass’IN, solution all-inone d’identification forte, de signature électronique et de contrôle d’accès intégrant la technologie NFC qui facilite et sécurise les échanges des données professionnelles sur tout type de support (tablette, mobile, PC).

Pass’IN permet de rationaliser, unifier, sécuriser et personnaliser la gestion physique et logique des identités et des accès. Cette solution, véritable socle de votre confiance numérique, permet de tracer, chiffrer et sécuriser toutes les étapes du cycle de vie des données sensibles (création, transmission, stockage et lecture) quel que soit votre environnement de travail.

Présentation au Trustech Main Stage

Dans le cadre du programme Main Stage dédié à l’innovation, Jacques Velot, vice-président business développement e-services et systèmes fera une présentation sur le cachet électronique visible le jeudi 1er décembre de 11h40 à13h00 lors de pitching sessions qui se dérouleront sur le thème « Sécurité et Innovation ». https://www.trustech-event.fr/ LeProgramme-de-conferences-2016-Trustech-paiementet-ldentification/TRUSTECH-Main-Stage

Le Groupe Imprimerie Nationale sera présent au salon Trustech 2016 du 29 Novembre au 1er Décembre sur les stands Riviera B 059 and Marina D 091.

Source : communiqué de presse Imprimerie Nationale

Poster un commentaire

Classé dans Industrie, Titres sécurisés

Gemalto : subvention américaine pour le projet pilote du permis de conduire

Gemalto remporte une subvention gouvernementale des États-Unis pour le projet pilote du permis de conduire numérique dans quatre états

Permis de conduire nmérique

Austin, TX, le 14 novembre 2016, – Gemalto (Euronext NL0000400653 GTO), le leader mondial de la sécurité numérique, travaille en partenariat avec le Colorado, l’Idaho, le Maryland et Washington D.C. pour mettre au banc d’essai les permis de conduire numériques (Digital Driver’s Licences – DDL). Gemalto a reçu une subvention du gouvernement américain pour aider ces états dans la création d’un référentiel de permis de conduire sur  smartphones et mettre en œuvre une solution interopérable d’une ampleur encore jamais vue. Ce partenariat comprend une subvention de deux ans du National Institute of Standards and Technology (NIST) des États-Unis, qui dirige la National Strategy for Trusted Identities in Cyberspace, une initiative consacrée à la protection de la vie privée dans le monde numérique.

En tant que partenaire de longue date des autorités américaines, Gemalto a tiré parti de son expertise combinée dans le domaine des permis de conduire et de l’identification, ainsi que de sa solide position de leader mondial dans les technologies du numérique et du mobile. Àlors que les États et les entités gouvernementales se tournent vers les stratégies de l’identification numérique, ce projet pilote financé par le NIST offre l’occasion de mettre en place un modèle pour la sécurité et les structures des permis de conduire mobiles.

Gemalto reconnaît la tendance continue vers la mobilité et le numérique, et apporte son soutien aux États qui envisage un permis de conduire dématérialisé. Ce mouvement est particulièrement sensible avec la nouvelle génération de conducteurs. Selon l’étude de recherche Pew Research Study 2015, 86% des 18 à 29 ans possèdent un smartphone aux Etats-Unis. Les organismes émetteurs cherchent en particulier à cibler ce groupe avec de nouvelles technologies et de nouveaux services.

Le permis de conduire numérique sert de version sécurisée et complémentaire au document physique.

Le projet pilote concernera quatre cas d’utilisation, notamment l’inscription, les mises à jour du document une fois sur le terrain, le partage des données et les contrôles de police. Le permis mobile offrira de nouvelles fonctionnalités de sécurité, associées à une vérification avancée, et permettra une meilleure protection de la vie privée grâce à un meilleur contrôle des données personnelles.

« Nous sommes heureux de participer à ce programme pilote pluriannuel conçu pour répondre aux nombreuses opportunités qui entourent les identités numériques », commente Katerina Megas, Responsable du NSTIC Pilots Program du NIST. « La solution relative au permis de conduire numérique présentée par Gemalto incarne les Principes directeurs de la stratégie NSTIC1 entourant les identités de confiance dans le cyberespace. Notre objectif est de travailler avec les organisations afin de déterminer la meilleure technologie et la stratégie de mise en œuvre qui maintiendront la vie privée et la sécurité des citoyens. »

« Gemalto comprend que chaque état aura des besoins uniques et sera confrontée à différents défis tout au long de la mise en œuvre »,commente Steve Purdy, Vice-président des State Identity Programs de Gemalto. « La nature collaborative de ce projet nous permettra d’identifier rapidement les meilleures pratiques d’utilisation et les leçons apprises, de les partager et d’affiner la solution de façon plus complète et plus efficace. Elle apporte non seulement une réponse aux besoins d’un état particulier, mais aussi la force de travailler à plusieurs en collaboration avec un objectif commun. »

1National Strategy for Trusted Identities in Cyberspace

Poster un commentaire

Classé dans États-Unis, Carte à puce, Titres sécurisés

La solution de paiement mobile hautement sécurisée de Safran Identity & Security reçoit la certification de Visa et de Mastercard

Paris, le 26 octobre 2016

Safran Identity & Security, leader mondial des solutions d’identité et de sécurité, annonce que sa solution de paiement mobile Airpass, qui inclut un composant unique de sécurité cryptographique, est certifiée par Visa et Mastercard.

Solution de carte bancaire virtuelle qui permet de réaliser un paiement en magasin ou en ligne grâce à un téléphone mobile, Airpass se distingue par son très haut niveau de sécurité. C’est la seule solution sur le marché à avoir obtenu la certification de Visa et de Mastercard, non seulement sur les aspects fonctionnels et de qualité mais aussi sur les aspects « sécurité ».

Airpass est en particulier sécurisée par une brique technologique unique, qui s’appuie sur de la « whitebox » cryptographie* et dont les usages sont nombreux (sécurisation des jetons de paiement à usage unique utilisés pour un paiement sur mobile par exemple). Cette solution fournit notamment une alternative pour sécuriser les données sensibles et les applications disponibles sur un téléphone mobile sans recourir à un élément sécurisé matériel.

Safran travaille également à l’utilisation de cette brique pour sécuriser des titres d’identité dématérialisés sur smartphone (carte d’identité, passeport, permis de conduire).

“ Grâce à la whitebox cryptographie, nous disposons désormais d’une solution logicielle unique permettant la protection forte d’éléments confidentiels contenus dans un smartphone. Ce type de sécurité est un prérequis absolu pour favoriser le développement des services de confiance sur mobile, en particulier dans le domaine bancaire et de la distribution», déclare Olivier Méaux, directeur de la division Digital Security and Authentication de Safran Identity & Security.

*La whitebox cryptographie permet de sécuriser des données sensibles et secrètes via un système logiciel avec un niveau proche de celui de la carte à puce.

Poster un commentaire

Classé dans Identité électronique, Titres sécurisés

Veridos continue de fournir le e-Passeport à la République du Kosovo

Berlin, le 18 octobre 2016 – Veridos — une co-entreprises entre Giesecke & Devrient GmbH de Munich et Bundesdruckerei GmbH de Berlin— continuera de fournir les e-Passeports à la République du Kosovo pour les cinq prochaines années. Outre la fourniture du ePasseport, Veridos offre une solution à la pointe de la technologie concernant la personnalisation de e-Passeports ces trois dernières années et continue sur sa lancée. Veridos sera également responsable de la gestion des données, ainsi que pour le service et la maintenance des infrastructures matérielles et logicielles.

«Nous sommes très fiers de la continuité de notre partenariat avec la République du Kosovo. Ceci témoigne du succès de notre coopération concernant la protection de l’identité des citoyens du Kosovo au cours des trois dernières années», commente Hans-Wolfgang Kunz, le PDG de Veridos.

Les passeports du Kosovo ont été les premiers documents d’identité européens au monde à présenter le protocole de contrôle d’accès supplémentaire (SAC). Le SAC est un protocole d’accès numérique qui doit être supporté par tous les nouveaux documents de voyage européens émis à partir de décembre 2014. « Nous sommes honorés de faire partie du procédé qui a permis aux citoyens kosovars de remplir les critères techniques des e-Passeports concernant les voyages sans visa dans l’espace Schengen », déclare Labinot Carreti, Vice-Président Directeur des Ventes Globales.

Grâce au SAC, les données personnelles et biométriques incluent dans le ePasseport sont mieux sécurisées. Le protocole de contrôle d’accès étendu (EAC) protège ces données contre les accès non-autorisés. La solution a été développé par Giesecke & Devrient (G&D), une entreprise mère de Veridos. Elle est basée sur le protocole de cryptographie PACE (Password Authenticated Connection Establishment), considéré comme l’une des technologies les plus sécurisées disponible actuellement.

Veridos GmbH élabore des solutions d’identification et d’identité pour les gouvernements et les autorités publiques du monde entier. Fondée en janvier 2015, cette coentreprise formée par Giesecke & Devrient GmbH (Munich) et Bundesdruckerei GmbH (Berlin) rassemble l’expertise des deux plus grands fournisseurs allemands de technologies de haute sécurité au service d’un marché international. Le portefeuille de Veridos comprend des solutions pour la production et la personnalisation des passeports, des cartes d’identité, des permis de conduire et des cartes de santé. Veridos propose également des systèmes de gestion de données à des fins de personnalisation, d’émission et de documentation, ainsi que des solutions d’identification personnelle, d’enregistrement des électeurs et de contrôle des frontières. En plus de son siège social à Berlin et de son installation de Munich, Veridos est représenté dans le monde entier, notamment au Brésil, au Canada, au Mexique, à Singapour, aux États-Unis et aux Émirats arabes unis.

Poster un commentaire

Classé dans Europe, Industrie, Titres sécurisés

SAFRAN / 10 millions de cartes d’identité électronique fournies au Chili

Safran franchit le cap des 10 millions de cartes d’identité électroniques fournies au Chili pour renforcer l’identité numérique des citoyens

Safran Identity & Security, leader mondial des solutions de sécurité et d’identité, a franchi le cap des 10 millions de cartes d’identité fournies au Chili. 57 % des Chiliens possèdent désormais une carte d’identité électronique qui protège leur identité et facilite l’accès aux services publics en ligne.
10 millions de cartes d’identité électroniques fournies au Chili

Le Chili est l’un des cinquante pays du monde à avoir mis en place ce type de système qui répond aux normes de sécurité les plus strictes. D’ici à 2022, près de la totalité de la population chilienne (plus de 18 millions d’habitants à ce jour), devrait posséder une carte nationale d’identité sécurisée.

Le service d’état civil chilien a lancé son système de gestion des passeports et des documents d’identité en septembre 2013, à l’issue d’un vaste projet de modernisation. Responsable du déploiement, Safran assure la production des documents sécurisés, ainsi que la gestion de l’identité tout au long du processus.

La carte d’identité électronique chilienne, l’une des plus avancées au monde, s’appuie sur un système multi-biométrique à la pointe de la technologie. Il est composé d’un système d’identification biométrique automatique (AFIS*) et d’un système de reconnaissance faciale. En outre, le processus devalidation des documents repose sur une authentification biométrique à deux facteurs : (empreintes digitales et reconnaissance faciale). Cela permet d’accroître la précision et la sécurité des données et d’éviter les doublons dans la base.

 » Nous avons franchi une étape symbolique aux côtés du gouvernement chilien, client majeur de Safran et pionnier dans le développement d’identités digitales fiables pour ses citoyens. Le Chili a placé la barre encore plus haut en termes de protection de l’identité en Amérique latine et a jeté des bases solides pour la création de services en ligne dont pourront bénéficier tous les Chiliens. Nous sommes fiers de participer à cette transformation digitale au coeur de la gestion des identités civiles « .

Jessica Westerouen van Meeteren, directrice de la division Government Identity Solutions de Safran Identity & Security.
infographie-safran-chili-10m-cartes-identite-electroniques-passeports

Poster un commentaire

Classé dans International, Titres sécurisés

FIDO certifie la solution de Safran permettant l’authentification biométrique d’utilisateurs de cartes d’identité électroniques

Safran Identity & Security développe avec FIDO des solutions faciles à utiliser et qui protègent la vie privée des citoyens.

Paris, le 13 septembre 2016

safran-fidoSafran Identity & Security, leader mondial des solutions de sécurité et d’identité, annonce la certification de sa solution permettant l’authentification biométrique d’utilisateurs de cartes d’identité électroniques par l’Alliance FIDO* (Fast IDentity Online).

Safran offre aux gouvernements le moyen de renforcer la sécurité de leurs citoyens dans l’accès aux services en ligne, publics ou privés, en leur proposant une carte d’identité électronique conforme aux standards FIDO. Pour les usagers, une telle carte constitue une garantie en matière de sécurité et de protection des données personnelles. De plus, elle leur permet de s’authentifier aux sites en ligne indépendamment du terminal de connexion utilisé, mobile ou tablette NFC, tout en s’affranchissant des mots de passe.

Les cartes d’identité électroniques sont dotées d’une puce qui permet de stocker des informations supplémentaires à celles déjà imprimées sur la carte, comme les données biométriques. Le Chili, et l’Allemagne, par exemple, ont déjà adopté ce type de carte. Dans certains pays, les citoyens peuvent, par exemple, l’utiliser pour bénéficier de services de santé, payer leurs impôts en ligne, ou encore voter en ligne.

L’authentification de l’utilisateur est basée sur la reconnaissance faciale. Le « selfie » pris par le mobile est envoyé à la carte d’identité sans contact au moyen de la technologie sans fils NFC « Near Field Communication ». La comparaison entre le « selfie » et la photo d’identité est réalisée par les algorithmes de « Match on card** » dans la carte d’identité elle-même.

«Safran Identity & Security est la première société à proposer aux gouvernements de combiner la sécurité qu’offre une carte d’identité à la facilité d’usage et la protection des données personnelles. Avec cette solution, ces dernières sont chiffrées et stockées localement, au plus proche du citoyen, renforçant ainsi la protection de la vie privée », souligne Anne Bouverot, Présidente de Safran Identity & Security.

En janvier 2016, FIDO avait déjà certifié la solution d’authentification de Safran sur mobile.

*L’Alliance FIDO (Fast IDentity Online), http://www.fidoalliance.org, a été fondée en juillet 2012 dans le but de répondre au manque d’interopérabilité entre les technologies d’authentification forte, mais également de résoudre les problèmes auxquels sont confrontés les utilisateurs qui créent et doivent mémoriser plusieurs noms d’utilisateurs et mots de passe. L’Alliance FIDO révolutionne la nature de l’authentification en élaborant des normes qui visent à simplifier et renforcer l’authentification, et à établir un ensemble ouvert, évolutif et interopérable de mécanismes qui réduiront la dépendance aux mots de passe. L’authentification FIDO est plus forte, plus personnelle et plus simple à utiliser dans le cadre des services en ligne.

** La technologie « Match on card » permet une authentification de la biométrie (empreintes digitales ou visage) de l’utilisateur présente dans la carte d’identité nationale. Cette solution apporte une sécurité et une protection de la vie privée renforcées car les données sont chiffrées et restent en possession du citoyen;

Communiqué SAFRAN

Poster un commentaire

Classé dans Biométrie, Titres sécurisés

Groupe Up : les titres sous tous ses facteurs de forme

Depuis le 1er janvier 2016, le groupe Up, société coopérative, a fusionné quatre de ses filiales (Chèque Déjeuner, Chèque Cadhoc, Chèque Domicile et Rev&Sens) au sein d’une seule et même Scop (Société coopérative et participative). Le nombre de sociétaires du groupe Up est ainsi passé de 394 à 710 salariés-sociétaires associés au capital social et aux décisions stratégiques du groupe.

Pour Youssef Achour, directeur général France du Groupe Up, « l’année 2015 a également été marquée par le développement sur l’ensemble des produits du groupe, historiquement présentés sous forme papier, de solutions sous forme de cartes. Aujourd’hui, chaque solution « papier » a un équivalent en solution « carte ». Que ce soit le Chèque Déjeuner, le Chèque Lire, le Chèque Cadhoc et le Chèque Domicile. Ainsi, l’objectif de dématérialisation de tous les titres papier en format carte, prévu pour la fin 2015, a été atteint ».

Les bénéficiaires de ces titres papier se sont-ils convertis au format carte ?

« Comme indiqué, ce changement de format prend du temps et les cartes ont été mises en circulation il y a moins de deux ans. En Belgique, il a fallu un long moment pour que la carte remplace le titre papier. Et cela sous l’impulsion des pouvoirs publics.

Et en France ?

« Aucune mesure n’est prévue. D’abord parce que c’est trop tôt. Le format carte est utilisé par 3 à 5% de bénéficiaires. On ne peut pas décréter de transformer du jour au lendemain quelque 97% de titres papier. Il y a une conduite du changement à mener. Chèque Déjeuner prend sa part dans ce travail qui consiste à amener progressivement les entreprises, les affiliés et les bénéficiaires à passer à la dématérialisation des titres. Par ailleurs, le support papier reste apprécié et les utilisateurs sont habitués à l’utiliser ».

Rappelons que le Chèque Déjeuner est utilisé par 1,4 million de bénéficiaires en France.

Le paiement des droits sur mobile

Annoncé fin 2015, la dématérialisation des titres sur mobile a fait l’objet de tests et d’expériences pour valider la solution.

Pourquoi faire ?

« Nous avons d’abord proposé une solution carte —le décret est paru en avril et en juin nous avions déjà une solution carte. Cela dit, la mission que s’est assignée le Chèque Déjeuner est de pouvoir proposer une solution sur tous les supports. Notre métier consiste à proposer, dans l’avenir, à un bénéficiaire d’opter pour le facteur de forme de son choix : papier, carte, mobile. Au bénéficiaire de choisir la déclinaison de sont « droit social » soit en carte, soit en droits téléchargeable sur l’application mobile. Et ces supports seront acceptés par les restaurateurs. Notre philosophie n’est pas d’obliger les bénéficiaires à opter uniquement pour la carte, le papier ou le téléphone mobile, mais de nous adapter à leurs besoins et attentes ».

Pour l’heure, l’application mobile « Pay by Up »en est au stade de l’expérimentation. Elle sera industrialisée, probablement, au cours de l’année 2017. Aujourd’hui, nous avons développé cette application, nous l’avons expérimenté, nous allons poursuivre un programme d’expérimentation tout au long de l’année 2016 ».

Dans une première phase, la solution a été expérimentée par 200 bénéficiaires, employés de Decathlon et Altima. Il s’agissait de tester la cinématique du dispositif. Pour l’heure, la liaison entre le mobile et le terminal se fait par le scan d’un QR Code. Mais d’autres techniques pourraient, également, être envisagées.

Comment ça marche ?

Côté consommateur : après avoir téléchargé l’application, le bénéficiaire récupère ses droits avec son code client. À son arrivée chez le restaurateur, le bénéficiaire va scanner le QR Code du commerçant. Puis, au moment de régler l’addition, il va saisir le montant sur son smartphone, le valider et montrer au restaurateur la confirmation de paiement apparaissant sur l’écran du smartphone. Il n’y a aucune utilisation du terminal de paiement du commerçant. La totalité de la transaction se fait par le bénéficiaire sur son smartphone.

Côté commerçant : l’affilié va recevoir de la part de Chèque Déjeuner un SMS ou un courriel sur son téléphone mobile l’informant du traitement du paiement. Immédiatement, le commerçant va pouvoir vérifier que le montant de la transaction qui vient de lui être signifié correspond bien à celui présenté sur le smartphone du bénéficiaire. Une solution de wallet est effectivement envisagée par le groupe Up, mais il est trop tôt pour en dire davantage.

Enfin, il est prévu de rajouter une fonction « paiement complémentaire » permettant au bénéficiaire de régler par carte bancaire une somme supérieure au plafond légal de 19 euros par jour. L’application smartphone, telle que la conçoit Chèque Déjeuner, libèrera le terminal de paiement.

1 commentaire

Classé dans Titres sécurisés

Brésil : troisième rachat en moins d’un an pour le Groupe Up

En rachetant Policard, le groupe Up effectue sa troisième acquisition sur le territoire brésilien en moins d’un an, après Plan Vale en juin 2015 et Plan Mais en janvier 2016. Le groupe Up est désormais le quatrième émetteur au Brésil où il détient 5% des parts de marché avec 600 millions d’euros de volume d’activité en 2015 dans ses métiers historiques, 370 millions d’euros réalisés grâce aux rechargements de cartes et 3,9 milliards d’euros via les services destinés aux personnes non bancarisées.

Policard est le plus grand émetteur indépendant brésilien. Très présent sur les régions du Sud Est et du Nord-Est brésilien, Policard propose une offre de cartes de services (alimentation, voyage, culture, cadeau…), de cartes d’avance sur salaire, d’activités corporate (gestion des frais professionnels, carte essence, service de logistique offrant des outils de biométrie et de traçage des flottes automobiles…) et des services destinés aux populations non bancarisées. La société a réalisé un volume d’activité total de plus de 3,3 milliards d’euro. Les titres de Policard sont utilisés quotidiennement par 230 000 utilisateurs, auprès d’un réseau privatif d’acceptation de 120 000 commerçants affiliés. Policard a la particularité de posséder 10 000 terminaux en propre, ce qui lui permet de maitriser la totalité de la chaîne de valeur au bénéfice de ses 5 200 clients et de ses commerçants. Policard emploie 330 salariés au Brésil, principalement dans les régions du Sud-Est et du Nord-Est qui représentent 60% du PNB brésilien.

Poster un commentaire

Classé dans International, Titres sécurisés