Archives de Catégorie: Uncategorized

pop&link : no app, tap and go

Un parcours atypique

Denise Hoblingre a rejoint Éric Benrey dans l’aventure Pop&Link. Son parcours est atypique, voilà une banquière qui, après vingt années de bons et loyaux services, se lancent dans l’aventure start-up.

Après être passé par une école de commerce, elle démarre sa carrière dans une banque. Ce qui lui permet d’occuper différentes fonctions, dans différents postes toujours autour de l’accompagnement de dirigeants d’entreprises. Et, notamment, dans la transmission d’entreprises, le financement de locaux, le rachat d’entreprises.

La fréquentation de ces dirigeants a fait naître en elle le désir d’entreprenariat et l’occasion s’est présentée : « bénéficiant de mon expérience dans la stratégie financière, j’ai pensé construire une offre de conseil dans ce domaine pour les PME qui n’ont pas de comité de direction et où le dirigeant est seul à décider de tout et surtout néglige un peu l’aspect financier et les relations avec son banquier » explique Denise Hoblingre. Et s’il y a bien un secteur qui a besoin de ces compétences c’est bien celui des start-up.

Sa rencontre avec Éric Benrey est le détonateur qui va lui permettre de se lancer dans un projet nouveau, plein de promesses : pop&link. « J’ai trouvé le projet très intéressant et je lui ai dit que ça m’intéressait de réaliser cette première levée de fonds. J’ai réussi à obtenir des financements bancaires avec une première levée de fonds au mois de juin. On peut parler des hasards de la vie. Ce projet m’a plu, Eric était seul, moi j’avais les compétences qui me permettait d’avoir une vision beaucoup plus large que le simple prisme financier et du coup nous nous sommes associés ». Le slogan utilisé est attirant : « no app, just tap ». Ce qui signifie que l’utilisation des solutions de pop@link n’oblige pas au téléchargement d’une app perdue dans les milliards existantes sur Android Play ou iPhone.

Les chemins tortueux de l’innovation

Le propre d’une start-up est de partir sur une idée que l’on veut faire adopter à un domaine ou un secteur d’activités. Le choix du duo s’est porté sur l’automobile. « Quand je suis arrivé sur le projet, on utilisait notre Pop pour connecter une voiture. L’idée était de gérer un stationnement communautaire, la possibilité de payer son stationnement à distance avec son smartphone et à terme, on imaginait de nombreuses applications, comme pour les agents de la ville pour s’assurer qu’on était en règle sur le stationnement, mais ça aurait pu être un moyen de transférer la carte d’assurance… ». Mais l’idée n’a pas rencontré son marché pourrait-on dire et, après plusieurs mois d’attente d’un accord sur le lancement d’une expérimentation, changement de braquet, Pop&Link s’oriente vers le secteur de la restauration et d’autres domaines et secteurs d’activités.

Première solution proposée : la « preuve de présence ». De quoi surprendre un non-initié. Quel rapport avec la restauration. Explications de texte: aujourd’hui les restaurateurs sont inscrits sur des sites spécialisés comme la Fourchette, Trip Advisor pour les plus connus. Après avoir déjeuner dans un restaurant le client peut laisser un commentaire sur la qualité de service, de la cuisine, de l’acccueil dont il a bénéficier. Certains sites ne vérifient pas si la personne a bien déjeuner dans le restaurant sur lequel il a rendu un jugement favorable ou négatif. Comment savoir s’il s’est vraiment rendu dans ce restaurant ? C’est là un service rendu par Pop&Link.

Cette solution n’est pas réservée au secteur de la restauration. Elle est également utilisée dans la solution pop&stay et toute autre solution qui demande à certifier la présence d’une personne dans un lieu de travail ou de loisir.

Comment ça marche ?

Pop&Link est la marque de l’entreprise. Aujourd’hui l’offre se décline sur deux services :

– pop&eat, l’offre restaurateur ;

– pop&stay, installé dans un bureau ou une location saisonnière, il transmet des consignes aux prestaires ; il propose un guide interactif pour les hôtes ; il recueille les commentaires postés par les hôtes.

Deux services, le début d’une série. D’autant que pop&link a eu une reconnaissance internationale en recevant la distinction « CES Innovation Awards 2017 Honoree ».

Qu’est-ce qu’un Pop ?

C’est une capsule d’environ 3 cm de diamère dissumulant un circuit électronique assurant la connexion avec un smartphone. Cette connexion renvoie systématique à une application logée dans un centre serveur.

Voir la video d’explication : https://youtu.be/sQkvSnO0lgo

pop&eat

Le solution pop&eat propose non seulement la « preuve de présence », mais aussi et surtout offre au  restaurateur la possibilité de gérer son menu, de proposer des offres spéciales et pour le client de commander et de payer sans quitter sa table.

https://youtu.be/UuRGgSKFrAg

La solution pop@stay

Cette solution se présente comme « un guide interactif pour accompagner vos hôtes tout au long de leur séjour ». À l’heure où des sites comme AirbNb attirent des millions de personnes, nul doute que cette application est la bienvenue. D’autant qu’elle permet au client de poster des commentaires qui sont authentifiés. Par ailleurs, elles permet de gérer les prestataires et d’afficher des vidéos permettant au locataire de comprendre le fonctionnement du matériel comme la machine à laver le linge, la machine à café et autres commodités.

https://youtu.be/dORl0xKplwg

Et l’intelligence artificielle dans tout ça ? Ah ! j’oubliais de vous dire que Éric Benry, le co-fondateur, travaille le sujet avec… IBM et notamment Watson. De quoi s’attendre à des nouveautés pour pop&link.

Poster un commentaire

Classé dans Objets connectés, Paiement mobile, Uncategorized

Ingenico ePayments s’associe à la FinTech SlimPay pour le prélèvement SEPA

Ingenico ePayments, la division d’Ingenico Group dédiée au commerce en ligne et mobile, annonce aujourd’hui son partenariat avec SlimPay, spécialiste des paiements par prélèvement bancaire. Ce partenariat a pour objectif de soutenir une solution SEPA Direct Debit (SDD), que la société développe pour les e-commerçants afin de faciliter et sécuriser la gestion des mandats électroniques requis pour traiter les paiements SDD. Avec ce partenariat, SlimPay rejoint l’écosystème des fintechs qui travaillent en étroite collaboration avec Ingenico pour développer conjointement de nouvelles solutions pour lese-commerçants.

Depuis 2014, avec la Directive sur les Services de Paiements qui a permis le prélèvement par débit direct sur l’ensemble de la zone SEPA, ce mode de paiement n’a cessé de gagner en popularité auprès des consommateurs. Cependant, pour les marchands, traiter ces prélèvements SDD peut être une opération complexe en raison des mandats et  signatures électroniques requis. Ce mandat constitue la preuve de la relation entre le commerçant et son client, et donne au commerçant l’autorisation pour débiter le compte de son client des montants dus. Avoir un mandat valide est essentiel pour minimiser les risques decontestation des opérations lors du prélèvement SEPA. Afin de simplifier ce processus pour les marchands, Ingenico ePayments développe une solution innovante pour la gestion des mandats et des signatures électroniques en utilisant la technologie de SlimPay.

« Avec une économie de plus en plus basée sur le principe de l’abonnement, les marchands ont besoin plus que jamais de disposer d’une offre à forte valeur ajoutée pour leurs clients. En tant que leader et pionnier dans l’industrie des paiements récurrents par prélévement, SlimPay est heureux de collaborer avec le leader mondial Ingenico. Nous avons la conviction que notre partenariat sera un atout majeur pour que les marchands puissent s’emparer de cette tendance marché », a déclaré Jérôme Traisnel, Directeur Général de SlimPay.

« La puissance soutenue de l’ecommerce et l’innovation de l’industrie vont amener une croissance en volume des paiements à distance en Europe. Toutefois, SEPA et les nouvelles réglementations européennes telles que la DSP2 vont influencer considérablement le marché européen des paiements au cours des prochaines années. La conformité sera un sujet importantpour les commerçants qui veulent tirer pleinement avantage des possibilités offertes par la zone SEPA, a déclaré Ludovic Houri, Vice-Président, Produit chez Ingenico ePayments. Pour fournir à nos clients les meilleures solutions possibles, nous travaillons en étroite collaboration avec des fintechs innovantes telles que SlimPay, qui a développé une technologie de pointe qui nous permetd’éliminer des points de friction pour nos clients et leur permettent d’accepter facilement des paiements SEPA Direct Debit. »

A propos de Slimpay

Fondée en 2009, SlimPay est le leader européen des paiements d’abonnement par prélèvement. Outre le traitement des plans de paiements (aussi bien fixes que variables) en EURO et GBP, SlimPay propose des technologies et services innovants dédiés à toutes les étapes du paiement dans le but de faciliter l’acquisition client, d’augmenter leur lifetime value et de maximiser le chiffre d’affaires du marchand. La société emploie plus de 60 collaborateurs dans 6 pays et compte plus de 2000 clients dans 34 pays.

À propos d’Ingenico ePayments

Ingenico ePayments est la division d’Ingenico Group dédiée au commerce mobile et en ligne. En connectant commerçants et consommateurs, nous repoussons les limites actuelles des entreprises pour créer le commerce mondial de demain. Leaders de notre secteur d’activité depuis 1994, nous proposons des innovations sur tous les canaux de vente. En tant que partenaire de confiance, nous aidons déjà plus de 65 000 marchands à faciliter et sécuriser le paiement pour leurs clients. Grâce à nos outils d’analyse avancée, à nos solutions de gestion de la fraude et à notre expertise en matière de commerce international, nous contribuons à l’optimisation et au développement de l’activité de nos clients vers de nouveaux marchés partout dans le monde. Pour plus d’informations, rendez-vous surwww.ingenico.fr/epayments ou suivez-nous sur Twitter et LinkedIn.

 

Poster un commentaire

Classé dans Monétique, Uncategorized

Les observatoires de Galitt sur le marché des paiements

COMMUNIQUE DE PRESSE GALITT

Grâce à ses Observatoires, Galitt anticipe les grandes tendances de l’évolution du marché des paiements : les Français sont de plus en plus motivés par le paiement sans contact et mobile

Boulogne-Billancourt, le 29 mai 2017

Galitt, un expert dans le secteur des transactions électroniques, a mis en place des Observatoires qui, grâce à la combinaison de son savoir-faire en études et de sa compétence reconnue en monétique, apportent l’analyse du marché et de ses grandes tendances aux acteurs du monde des paiements.

Galitt a réalisé à ce jour deux Observatoires centrés sur les questions essentielles qui traversent le monde des paiements. La spécificité de ces Observatoires est de combiner une étude grand public avec une interrogation plus spécifique des acteurs du marché pour fournir ainsi de nombreux indicateurs quantitatifs clés et des éléments d’usage et d’attitude plus qualitatifs.

L’Observatoire du PAiement Mobile et Sans COntact (OPAMSCO) existe depuis deux ans, ce qui lui permet de tirer des enseignements sur l’évolution du marché durant cette période.
Sa deuxième vague a été réalisée début 2017, via une double enquête téléphonique auprès de
900 consommateurs et de 900 commerçants français. Elle a permis de mettre en évidence des évolutions marquantes : aujourd’hui les ménages français et les commerçants sont beaucoup plus convaincus qu’il y a deux ans de l’intérêt et de la sécurité des moyens de paiement sans contact et mobile. En particulier, les conclusions de l’Observatoire démontrent que :

  • Le paiement sans contact progresse de 26 points par rapport à janvier 2015,
  • Le paiement via un téléphone portable progresse de 2 points par rapport à janvier 2015,
  • Les wallets (portefeuilles) pourraient convaincre 1/3 de français,
  • 0,7% des français ont utilisé au moins une fois Apple Pay en proximité.

L’Observatoire des nouveaux MOdes D’Authentification (OMODA), s’est donné pour objectif d’explorer les perceptions associées aux nouveaux moyens d’authentification destinés à assurer la sécurité des transactions : la e-carte bleue, le cryptogramme dynamique, 3D-Secure, la biométrie, la biométrie vocale, la biométrie comportementale, et des outils tels que Touch-ID d’Apple ou plus largement les wallets mobiles. Pour cet Observatoire, il a été effectué fin 2016 une série de
800 entretiens téléphoniques sur une cible représentative de la population française ainsi que
17 entretiens qualitatifs auprès d’e-commerçants, de banques, d’un cabinet d’avocats et d’experts en termes de solutions techniques. L’étude a permis de mettre en évidence les résultats suivants :

  • 37% des français ne sont pas satisfaits de la sécurité de leurs opérations bancaires,
  • 30% des français seraient prêts à changer de banque pour plus de sécurité,
  • 23% seraient prêts à payer plus cher pour plus de sécurité,
  • Seulement 36% des français auraient confiance dans le paiement mobile,
  • Quand 38% seraient prêts à renoncer au code bancaire.

Rémi Gitzinger, directeur exécutif de la Business Unit Payment Consulting chez Galitt déclare : « Ces Observatoires permettent à nos clients d’apprécier la perception, les usages, la maturité du marché vis-à-vis de solutions nouvelles et innovantes, et ce, tant côté consommateurs que commerçants. Ils sont le fruit de l’expertise reconnue des consultants de Galitt dans le domaine des moyens de paiement, combinée à leur capacité d’analyse et de production d’études éclairantes pour les choix stratégiques de demain. »

Les résultats complets des Observatoires OPAMSCO et OMODA sont accessibles sous la forme d’une souscription, sur un modèle multi-clients.

A propos de Galitt (www.galitt.fr) – Galitt propose conseil et services en systèmes de paiement et transactions électroniques sécurisées. Présent dans la durée, avec un ensemble de métiers et de savoir-faire complémentaires et reconnus, Galitt accompagne ses clients sur tout le cycle de vie de leurs projets : les experts de Payment Consulting et leurs approches innovantes éclairent les choix stratégiques des décideurs ; les consultants de Payment Services assistent les clients dans la mise en œuvre de leurs projets de paiement ; les équipes de Testing Solutions développent des logiciels de test et participent aux phases d’industrialisation des tests ou de certification des solutions ; les collaborateurs de Payment Solutions développent et opèrent des applications monétiques et transactionnelles à forte valeur ajoutée ; les formateurs de Payment Education relayent l’expertise et le métier de Galitt lors de séminaires. Les logiciels CattiTM, KaNest®, VisuCard®, G-TokenizerTM et VisuBank® sont conçus, développés et maintenus par Galitt qui peut également les opérer.

Poster un commentaire

Classé dans Uncategorized

Gemalto wins ICMA Élan Award in Card Manufacturing Excellence for Maryland’s secure polycarbonate driver’s license

​​Austin – May 24, 2017, Gemalto (Euronext NL0000400653 GTO), the world leader in digital security, has received the Élan Award for Card Manufacturing Excellence for its newly implemented Maryland’s driver’s license and identification card. The award, presented by the International Card Manufacturers Association (ICMA), honors innovative card manufacturers, personalizers, issuers and suppliers that support a commitment to design quality, technical innovation and the future of the global card industry.

About Maryland’s new credential
As part of the complete solution, Gemalto provides an innovative new look to the DL/ID card with unique, specially printed homages to Maryland’s culture such as the state flag, the blue crab of the Chesapeake, and the Baltimore Oriole, the official state bird.

The Maryland Department of Transportation Motor Vehicle Administration also selected polycarbonate as the material of choice for state-of-the art security features to protect against identity fraud, including laser-engraving, enhanced tactile effects, and a fused inner structure that makes replication or tampering virtually impossible. Law Enforcement prefers the feel of tactile elements such as the Botany Cross repeated on the face of Maryland’s new driver’s license. 

The importance of a secure driver’s license in the United States
Serving as a de facto ID document for many Americans, the driver’s license can be used in many states to buy firearms, open a bank account or travel on domestic flights. Therefore, states require a solution that is secure, reliable and affordable while also tailored to meet individual state requirements.

In identity documents, polycarbonate makes it possible to incorporate a significant number of additional security features inside the document similar in effect to watermarks on bank notes. A polycarbonate identity document is created by fusing together multiple layers of polycarbonate in a glue-free process, using temperature and pressure to ensure the upmost security and a 10-year card life.

Security features are even more necessary to provide a seamless and protected experience since the passing of the REAL ID Act in 2016. For example, starting in January 22, 2018, citizens with a state driver’s license not yet compliant will need to show an alternative form of identification for domestic air travel. Luckily, Maryland citizens won’t need to worry. The star in the upper left-hand corner of their card proves REAL ID compliance and will allow then to use their driver’s licenses or identification cards as usual.

Executive Comments:
« We are very proud of the Élan Award in Card Manufacturing Excellence recognition of the high level of security we are providing to Maryland residents through our driver’s license and identification cards.  We appreciate our working relationship with Gemalto in this important service for all Maryland residents. »

  1. ​Christine Nizer, Maryland MVA Administrator

« Concerns about identity fraud and counterfeiting are driving many states to upgrade their DMV issued cards. The Maryland credential – with advanced security and personalization features – is a great model with which to drive additional industry adoption. »

  • Steve Purdy, Vice President of State DMV Programs for North America, Gemalto

Poster un commentaire

Classé dans États-Unis, Titres sécurisés, Uncategorized

Gemalto builds a trusted IoT with reliable connectivity, steadfast security and agile monetization at IoT World 2017

Austin, TX – May 12, 2017, Gemalto (Euronext NL0000400653 GTO), the world leader in digital security, will demonstrate its end-to-end IoT offering designed to « Connect. Secure. Monetize. » at Internet of Things World 2017 – the world’s largest IoT Event.

In order to realize the benefits of the IoT, there are three critical components for the ecosystem to thrive: reliable connectivity, strong security and an agile monetization framework.

Visit booth #1714 to experience how Gemalto and attending partner, West, create the secure, connected and revenue driven technology needed for any IoT deployment.

Connect.
West’s Safety Services provide the critical link between the private and public safety sectors with connectivity to improve emergency response. Leveraging Gemalto’s IoT module services, West will demonstrate their Emergency Aware Services solution which blends intelligence from field deployed Gemalto M2M Modules into incident command context. For instance, when smart city elements such as fire detection sensors are activated, the public safety command can instantly geo-fence the area, asses the seriousness of the situation, and identify and notify first responders in the area.

Secure.
As LPWANs (Low-Power Wide Area Networks) are booming, Gemalto will demonstrate its new Trusted Key Manager (TKM) solution for the low-power LoRa™ networks. The TKM for LoRa ensures end-to-end security for IoT devices connecting over LoRaWAN™, while allowing flexibility to choose any LoRa network operator, manage massive fleets of devices, and ensure trust for IoT connected objects that thrive on cost-efficient, low-data rate connectivity.

Monetize.
Gemalto will also demonstrate Sentinel Fit, an embedded software solution for secure licensing with the ability to maximize monetization of software-based products, for even the smallest of IoT devices and intelligent machines. Sentinel Fit together with Sentinel EMS seamlessly integrates with back office systems and has a wide range of data collection and reporting capabilities. Licenses can be activated and updated throughout the entire product lifecycle, allowing full monetization and operational efficiency.

Watch the Connect.Secure.Monetize video

Upcoming Events:
IoT Strategy and Innovation Workshop: Back by popular demand, Gemalto will host its second annual workshop to examine the best strategies for successful IoT deployments on May 15 from 9am – 6pm PST | Santa Clara, CA| Register here.

Hear Gemalto speak on defining a successful IoT deployment strategy
Wednesday, May 17th at 12:40 pm
Listen to industry leaders from Lina Group, Inc; PARC, a Xerox Company; Grey Heron; Zuora and Gemalto during the Executive Summit panel « Defining your IoT Strategy: Executives as IoT adoption influencers. »

Poster un commentaire

Classé dans International, Internet des Objets, Uncategorized

LA ROCHELLE CHOISIT OTIPASS POUR SON CITYPASS

Citypass-la rochelle 250La saison touristique redémarre ce week-end. A quelques jours de la reprise, l’Office de tourisme rochelais a présenté  sa principale innovation de la saison mise au point avec OTIPASS: le city pass.

Ce City pass se  présente comme un passeport intégrant une puc NFCpermettant la découverte des sites incontournables de la ville tout en offrant l’accès aux transports publics et TER (Trains express régionaux) pour se déplacer en illimité dans l’agglomération rochelaise sur une durée choisie au préalable par l’usager (24h, 48h ou 72 heures).

En clair, les acteurs du tourisme se sont entendus avec la plupart des partenaires touristiques privés et publics de La Rochelle pour concevoir un forfait donnant accès à tout et aux différents modes de transports de la ville (bus RTCR, TER, vélos Yélo, passeur).

Cette innovation cible les touristes venant visiter La Rochelle et entend « favoriser le marché des courts séjours », a expliqué Nathalie Durand-Deshayes (directrice générale déléguée de La Rochelle Evénements). Elle se réjouit de cette offre numérique qui « va nous permettre de pouvoir fidéliser notre clientèle ».

A partir du 7 avril, un site Internet dédié (www.larochelle-citypass.com) permettra aux touristes souhaitant visiter La Rochelle d’acheter ce forfait : 28 euros pour un pass de 24 heures, 38 euros pour un pass de 48 heures et 48 euros pour un pass de 72 heures. Ces forfaits sont nominatifs et la durée choisie ne court qu’à partir du premier usage du pass.

L’office de tourisme réfléchit à étendre ce City-pass à des durées de cinq et sept jours.

Poster un commentaire

Classé dans Carte à puce, Uncategorized

VODAFONE & MATOOMA S’ASSOCIENT POUR RENFORCER L’ÉCOSYSTÈME IOT

NOUVEAUTÉ

10/04/2017

Communiqué de presse

Matooma, le leader français des services de connectivité IoT multi-opérateur annonce son partenariat avec Vodafone, l’un des plus grands groupes internationaux de télécommunication. Finalisé durant le salon MtoM en mars dernier à Paris, ce partenariat combine le réseau IoT mondial de Vodafone, leur plateforme de connectivité et leur connaissance du marché IoT avec la plateforme de gestion et l’expertise de Matooma dans les objets connectés.

DÉVELOPPER UNE OPPORTUNITÉ IOT POUR LES STARTUPS ET PME FRANÇAISES

Le partenariat aidera à développer davantage les opportunités IoT auprès des startups et PME en France. Selon Ivo Rook, Directeur de l’IoT chez Vodafone, « un écosystème fort est un facteur décisif pour accéder au futur succès de l’IoT. Nous sommes ravis de travailler avec Matooma, une entreprise avec une vision claire des services IoT à offrir aux startups et PME ».

Grâce à cet accord, Matooma devient le premier revendeur Vodafone sur le marché français.

Matooma sera en capacité de distribuer les produits Vodafone pour compléter son panel de solutions dans le monde entier. Elle profitera désormais des services et compétences de Vodafone pour développer des offres innovantes et garantir les meilleurs prix en France.

« Ce partenariat est une étape importante pour Matooma car nous serons en mesure de proposer une nouvelle offre à forte valeur ajoutée à nos clients. Cette valeur peut rapidement augmenter grâce à l’impact global de Vodafone nous offrant l’opportunité d’étendre nos offres en France et à l’international », explique Fréderic Salles, PDG de Matooma.

QUELS AVANTAGES LES CLIENTS PEUVENT-ILS TIRER DE CETTE NOUVELLE OFFRE ?

Le marché français des objets connectés connaît une croissance exponentielle. Cette offre commune permettra de créer une large gamme de solutions pour répondre aux besoins du marché. Fabricants, installateurs et intégrateurs de technologies IoT bénéficieront désormais d’un réseau M2M mondial avec plus de flexibilité et un support local personnalisé.

Les petites et moyennes entreprises situées en France auront accès à une couverture en 2G, 3G et 4G grâce à la carte SIM internationale de Vodafone qui se connectera au réseau comme une carte SIM locale. Cette SIM garantit une couverture sur plus de 200 réseaux à travers le monde et s’accrochera aux trois principaux réseaux en France, permettant aux clients de bénéficier du meilleur service de connectivité où qu’ils soient. Ils auront également accès à la plateforme universelle de Matooma, leM2MManager qui intègre la plateforme de gestion de Vodafone, ainsi qu’à un service client spécialisé.

Les cartes SIM de Vodafone s’appuient sur une infrastructure IoT mondiale parfaite pour toute entreprise française choisissant de se tourner un jour vers l’international. Elles sont pré-provisionnées, prêtes à l’emploi et facilitent l’installation, la distribution et le déploiement de toute solution IoT. Ce système permet ainsi aux clients de Matooma d’accéder à un réseau IoT possédant déjà plus de 50 millions de connexions.

Matooma et Vodafone travaillent ensemble pour fournir une solution complète et adaptée à leurs clients français. Le partenariat entre les deux acteurs est à ce jour consolidé et la commercialisation des offres de Vodafone débutera durant le deuxième semestre 2017.

Poster un commentaire

Classé dans Industrie, Internet des Objets, Uncategorized